Jury (Moselle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jury.
Jury
Blason de Jury
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Département Moselle
Arrondissement Metz-Campagne
Canton Verny
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Metz Métropole
Maire
Mandat
Stanislas Smiarowski
2014-2020
Code postal 57245
Code commune 57351
Démographie
Population
municipale
1 122 hab. (2011)
Densité 354 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 04′ 14″ N 6° 15′ 15″ E / 49.0706, 6.254249° 04′ 14″ Nord 6° 15′ 15″ Est / 49.0706, 6.2542  
Altitude Min. 191 m – Max. 245 m
Superficie 3,17 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de Moselle
City locator 14.svg
Jury

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de Moselle
City locator 14.svg
Jury

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Jury

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Jury
Liens
Site web http://jury.valstpierre.fr[1]

Jury est une commune française située dans le département de la Moselle en Lorraine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Jury est située à 7 km à l'est de Metz, entre cette dernière et le Pays de la Nied.

C'est sur le territoire de la commune que se situe le centre hospitalier spécialisé en santé mentale de Metz.

Carte de la commune.

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Gerei (1376); Gerey (1404); Gery (XVIe siècle); Jery (1544); Jurium (1632); Giry (1681); Juri (1756); Jury (1793); Giringen (1915–18 & 1940–44).

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Anciennement "Gury", mentionné pour la première fois en 1128 dans une bulle papale confirmant le don du village au chapitre cathédral de Metz.
  • Au XVIIIe siècle, Jury nommé Gery.

Jury est encore un village-rue dans les années 1970. Des lotissements viennent se greffer à la rue principale dans les années 1980, ainsi qu’une mairie, une école et une salle polyvalente.

Économie[modifier | modifier le code]

  • zone d’activité Le Breuil
  • projet de construction d’une ZAC de 19 ha.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1977 mars 1995 Paul Bour    
mars 1995 mars 2001 Roger Quelier    
mars 2001   Stanislas Smiarowski    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 1 122 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1861 1866 1871
141 122 140 158 145 135 149 127 123
1875 1880 1885 1890 1895 1900 1905 1910 1921
127 130 135 127 143 122 117 139 117
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
125 123 100 98 112 127 145 692 807
1990 1999 2005 2006 2010 2011 - - -
792 978 1 196 1 181 1 129 1 122 - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Passage d'une voie romaine.
  • Saule creux classé arbre remarquable
  • Groupe fortifié La Marne, dans la forêt à l’ouest du village, début XXe siècle.
  • centre hospitalier Jury-les-Metz
  • mairie, salle polyvalente
  • école maternelle et élémentaire en regroupement avec Chesny et Mécleuves
  • complexe sportif du Val Saint-Pierre : salle omnisports, dojo, salle de danse, court de tennis couvert
  • deux terrains de tennis, un city stade.

Édifice religieux[modifier | modifier le code]

  • Commune sans église paroissiale.
  • Chapelle du centre hospitalier, par Le Maresquier, 1976.

Associations sportives et culturelles[modifier | modifier le code]

  • Badminton Club du Val Saint Pierre : badminton au complexe sportif[4]
  • Shobu Aïkido Val Saint-Pierre : aïkido traditionnel au dojo du complexe sportif[5]
  • Lokomotiv Jury Football Club : club de football créé en 2007 sous l'impulsion d'une vingtaine de jeunes du village. Le club monte en 2e division[précision nécessaire] en 2010
  • Jury Breakdance All Stars (JBAS) : collectif hip-hop juréen
  • MJC fondée en 1979 par des bénévoles, elle compte près de 315 adhérents en 2012. Elle propose à l’origine gymnastique, judo, mercredis éducatifs et animations ; les activités sportives se diversifient dans les années 2000 avec la construction du complexe sportif du Val Saint-Pierre (jujitsu, relaxation, tennis de table, taï-chi chuan, modern'jazz) ; centre de loisir pour les 4-11 ans en partenariat avec la MJC de Mécleuves et accueil périscolaire (chant, musique, débats ). La présidente de la MJC de Jury est Madame STEIN Odile
  • chorale Intermezzo
  • association Loisirs et détente des anciens de Jury Président Giacomel Christian
  • Anciens combattants
  • association Foly Kan
  • tennis club

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]