Arzviller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Hartzviller.
Arzviller
Tunnels pour la voie ferrée et le canal
Tunnels pour la voie ferrée et le canal
Blason de Arzviller
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Département Moselle
Arrondissement Sarrebourg
Canton Phalsbourg
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Phalsbourg
Maire
Mandat
Michel Carabin
2014-2020
Code postal 57405
Code commune 57033
Démographie
Gentilé Arzvillerois
Population
municipale
543 hab. (2011)
Densité 104 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 43′ 13″ N 7° 09′ 58″ E / 48.7203, 7.1661 ()48° 43′ 13″ Nord 7° 09′ 58″ Est / 48.7203, 7.1661 ()  
Altitude Min. 273 m – Max. 354 m
Superficie 5,21 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de Moselle
City locator 14.svg
Arzviller

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de Moselle
City locator 14.svg
Arzviller

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Arzviller

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Arzviller
Liens
Site web mairie-arzviller.hautetfort.com

Arzviller est une commune française située dans le département de la Moselle en région Lorraine. C'est un petit village qui se trouve au sein d'une vaste zone de tourisme et d'échanges.

Arzviller puise sa particularité dans ses influences franco-allemandes et son dialecte qui en font avec les villages de la région une exception culturelle.

Tout au long de l'année, le village est animé par les fêtes de la Saint-Jean, le messti, le marché de Noël ou encore par les nombreux événements culturels et sportifs (spectacles, repas, soirées à thèmes, centres de vacances...) organisés par les associations du village comme le Foyer des Jeunes, l'Association des Parents d'Arzviller ou encore l'Union Sportive.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

À proximité du Plan incliné de Saint-Louis-Arzviller et du rocher du Dabo, le village se trouve à une heure de Strasbourg, Nancy et Metz de par sa proximité avec l'autoroute A4 et la route nationale 4.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Desservie par plusieurs lignes de bus, Arzviller se situe à 10 min de la gare TGV de Sarrebourg.

  • Plan incliné de Saint-Louis-Arzviller sur le canal de la Marne au Rhin, mis en service en janvier 1969 en remplacement de 17 écluses sur 4 km ; unique en Europe[1].
  • Voie de halage longeant l'ancien canal de la Marne au Rhin permettant de remonter les 17 anciennes écluses via la piste cyclable Sarrebourg-Strasbourg. Ce parcours permet de découvrir la biodiversité et l'histoire de la vallée des éclusiers au travers de bornes et d'un amphithéâtre naturel permettant la présentation de spectacles[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • En francique lorrain: Eerschwiller, En allemand: Arzweiler (1871-1918).
  • S'appelait anciennement Arscheviller et aurait été désigné par erreur sous le nom de Hartzwiller sur la nouvelle carte topographique de la France[3].
  • Erschweiller (1568), Herchweiller (1707), Archeviller (1793), Artzviller[4].

Sobriquet[modifier | modifier le code]

  • D’Stadtkatz (chat de ville)[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Bailliage de Lixheim.
  • Durant la guerre de Trente Ans, le village fut détruit et la population massacrée.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1977 1995 Charles Stadler    
1995 mars 2008 Jean-Michel Mutz    
mars 2008 en cours Michel Carabin    

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 543 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
406 358 416 475 575 587 774 741 652
1856 1861 1871 1875 1880 1885 1890 1895 1900
531 565 562 563 616 611 581 624 645
1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
696 692 529 502 507 504 515 507 520
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011 -
507 486 544 508 516 520 521 543 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2004[7].)
Histogramme de l'évolution démographique


Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Michel XVIIIe siècle, remaniée XIXe siècle, orgue XVIIIe siècle.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. site du plan incliné de Saint-Louis-Arzviller
  2. Les voies cyclables sur paysdephalsbourg.fr, consulté le 20 août 2011.
  3. Le département de La Meurthe: statistique, historique - Volume 2 - Henri Le Page (1843)
  4. Toponymie générale de la France, Volume 1 - Ernest Nègre
  5. paysdephalsbourg.fr - Arzviller
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2011