Cavalaire-sur-Mer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cavalaire-sur-Mer
Vue aérienne de la baie et du port de Cavalaire.
Vue aérienne de la baie et du port de Cavalaire.
Blason de Cavalaire-sur-Mer
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Var
Arrondissement Draguignan
Canton Saint-Tropez
Intercommunalité Communauté de communes du Golfe de Saint-Tropez
Maire
Mandat
Philippe Léonelli (DVD)
2014-2020
Code postal 83240
Code commune 83036
Démographie
Gentilé Cavalairois
Population
municipale
6 975 hab. (2011)
Densité 417 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 10′ 19″ N 6° 31′ 47″ E / 43.1719444444, 6.5297222222243° 10′ 19″ Nord 6° 31′ 47″ Est / 43.1719444444, 6.52972222222  
Altitude Min. 0 m – Max. 528 m
Superficie 16,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Var

Voir sur la carte administrative du Var
City locator 14.svg
Cavalaire-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : Var

Voir sur la carte topographique du Var
City locator 14.svg
Cavalaire-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cavalaire-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cavalaire-sur-Mer
Liens
Site web cavalaire.fr

Cavalaire-sur-Mer est une commune française située dans le département du Var en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Géographie[modifier | modifier le code]

La baie de Cavalaire et le cap Lardier.

Cavalaire-sur-Mer se trouve sur la côte méditerranéenne, entre Saint-Tropez et Le Lavandou, dans le département du Var (83), au fond de la baie du même nom, et au pied des premières pentes du Massif des Maures.

La baie de Cavalaire est entourée par deux caps, le cap Cavalaire à l'Ouest et le cap Lardier à l'est. Le cap Lardier est entièrement situé sur la commune voisine de La Croix-Valmer, tandis que le cap Cavalaire et le hameau du Dattier (ancienne gare du Train des Pignes) encore plus à l'ouest sont situés sur le territoire de la commune de Cavalaire.

Connue en tant que station balnéaire, on y trouve deux types de plages : celle de la baie, longue plage de sable de 3 km de long, et les criques à l'ouest du cap Cavalaire, comme Bonporteau, ou la Nasque, au hameau du Dattier.

Accès[modifier | modifier le code]

Cavalaire est accessible par la route côtière RD 559, entre La Croix-Valmer et le Rayol-Canadel-sur-Mer. En période estivale, une liaison maritime est disponible entre le port de Cavalaire et celui de Saint-Tropez. L'aéroport le plus proche est celui de Hyères. La gare TGV la plus proche est celle de Toulon.

Lieux-dits et hameaux[modifier | modifier le code]

La commune compte de nombreux hameaux et lieux-dits :

  • Le hameau du Dattier
  • Les Pierrugues
  • Le Cros de Mouton
  • L'eau blanche
  • Pardigon
  • Les Sauvagières

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents La Môle Cogolin La Croix-Valmer Rose des vents
Rayol-Canadel-sur-Mer N Méditerranée
O    Cavalaire sur Mer    E
S
Méditerranée Méditerranée Méditerranée

Relief[modifier | modifier le code]

Le sud et le sud-est de la commune, ainsi que le centre ville de Cavalaire, en bord de mer, est à une altitude 0. Le reste de la commune est vallonné, les points culminants, Montjean (460 mètres) et Le Peinier (387 mètres), se situant au nord, limitrophes de la commune de Cogolin.

Géologie[modifier | modifier le code]

Sismicité[modifier | modifier le code]

Cavalaire est en zone sismique très faible I0.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Cavalaire est traversée par plusieurs cours d'eau :

Climat[modifier | modifier le code]

Climat méditerranéen

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

En période estivale, la municipalité met en place un service de bus reliant les différents quartiers de la ville aux plages[6]. De plus, trois lignes de bus relient Cavalaire aux communes voisines[7] :

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le débarquement de 1944 à Cavalaire.

Cavalaire-sur-Mer est probablement une ancienne colonie phénicienne du nom d'Héracléa Caccabaria. On trouve aussi des restes d'une occupation gallo-romaine à Pardigon.

La commune fut détachée de Gassin en 1929.

Le village est placé sur le tracé de l'ancienne voie ferrée Saint-Raphaël - Toulon (parfois appelé Train des Pignes), aujourd'hui disparue. On peut cependant remarquer l'emplacement de l'ancienne voie ferrée et suivre son tracé (et ce sur une bonne partie de la côte depuis le Lavandou jusqu'à Saint-Raphaël, existe même à Cavalaire un « Chemin du Train des Pignes »).

Le village a aussi été le lieu d'importantes opérations militaires lors du débarquement allié en Provence durant la seconde Guerre mondiale : le 15 août 1944, ont participé au débarquement de Provence, dans la zone de Cavalaire, les trois divisions d'infanterie américaine (3e, 45e et 36e DI), appuyées par la 1ère division blindée française (1re DB) aux ordres du général Jean Touzet du Vigier. En souvenir du débarquement, la municipalité organise chaque année au 15 août des festivités comprenant un défilé de voitures militaires et une reconstitution de campement militaire.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
août 1944 septembre 1944 Antonin Porte SE  
septembre 1944 mars 1959 Benjamin Gaillard SE  
mars 1959 mars 1965 Charles Pomes SE  
mars 1965 mai 1973 Benjamin Gaillard SE  
juillet 1973 mars 1977 Léon Jacques André SE  
mars 1977 1982 Paulin Léonelli SE  
1982 mars 2008 Louis Foucher UMP  
mars 2008 mars 2014 Annick Napoléon UMP  
mars 2014 en cours Philippe Léonelli DVD  

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune de Cavalaire-sur-Mer fait partie de la communauté des communes du golfe de Saint-Tropez.

Finances locales[modifier | modifier le code]

L'imposition des ménages et des entreprises à Cavalaire-sur-Mer en 2009[8]
Taxe part communale Part intercommunale Part départementale Part régionale
Taxe d'habitation (TH) 11,69 % 0,00 % 6,15 % 0,00 %
Taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) 14,71 % 0,00 % 7,43 % 2,36 %
Taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFPNB) 47,99 % 0,00 % 23,44 % 8,85 %
Taxe professionnelle (TP) 13,31 %* 0,00 % 8,55 % 3,84 %

Jumelages[modifier | modifier le code]


Cavalaire est jumelé avec trois villes[9] :

Le comité de jumelage a également établi des liens, en vue de jumelage, avec :

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 6 975 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1931. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990
785 825 750 952 1 372 2 116 2 710 3 912 4 188
1999 2006 2008 2011 - - - - -
5 237 6 351 6 667 6 975 - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2004[11].)
Histogramme de l'évolution démographique


Enseignement[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Divers clubs de sport animent la vie cavalairoise :

  • Un aéro-club propose des baptêmes de l'air en ULM ;
  • Le club d'aïkido, de judo et de karaté dispense des cours d'arts martiaux au sein du complexe Fernand Ottavi.

Santé[modifier | modifier le code]

De nombreux professionnels de santé sont installés sur la commune[12], dont certains à la Maison médicale Le Caducée.

L'hôpital le plus proche se trouve à Gassin, le Centre Hospitalier du Golfe de St Tropez.

Cultes[modifier | modifier le code]

La paroisse Saint-Laurent de Cavalaire-sur-Mer, de culte catholique, dépend du diocèse de Fréjus-Toulon, doyenné de Saint-Tropez[13].

Économie[modifier | modifier le code]

Industrie[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

La situation balnéaire de Cavalaire, en bord de Méditerranée, permet un fort développement du tourisme. En plus de ses 4 km de plages de sable fin[14], la commune dispose d'une station nautique labellisée[15], proposant plusieurs activités : plongée, voile, jet ski, excursions maritimes. La ville bénéficie également des activités locales des villes comme Saint-Tropez, Ramatuelle, ou Grimaud. L'hébergement touristique est varié : hôtels, camping, résidences de vacances[16].

Agriculture[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Pointus dans le port de Cavalaire.
  • Les Pointus du port, toujours en activité, typiques bateaux de pêche provençaux, dont le Tramontane, racheté par la commune en 1992[17].
  • Patrimoine sous-marin : une douzaine d'épaves se situent dans la baie de Cavalaire[19].

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

En collaboration avec la mairie de Ramatuelle, le conseil général du Var et le conseil régional PACA, l'Observatoire Marin du SIVOM du littoral des Maures est créé en 1996[20]. Installé dans la commune de Cavalaire-sur-Mer, il a pour objectif la gestion et l'observation des milieux marins et leur littoral.

Équipements culturels[modifier | modifier le code]

Cavalaire dispose d'une salle de cinéma d'environ 110 places située dans la Maison de la Mer.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Cavalaire-sur-Mer (Var).svg

Les armoiries de Cavalaire-sur-Mer se blasonnent ainsi :

De gueules au bateau phénicien d'or, habillé d'argent, voguant sur une mer d'azur, agitée aussi d'argent, accompagné en chef à dextre d'un soleil levant aussi d'or et à senestre d'un perdreau du même

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Daniel de Germond, Histoire et histoires de Cavalaire, Éditions Sainte-Maxime, 1992 (ISBN 2-9501418-1-1)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]