Tourrettes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tourette.
Tourrettes
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Var
Arrondissement Draguignan
Canton Fayence
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Fayence
Maire
Mandat
Camille Bouge
2008-2014
Code postal 83440
Code commune 83138
Démographie
Population
municipale
2 784 hab. (2011)
Densité 82 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 37′ 27″ N 6° 42′ 11″ E / 43.6241666667, 6.70305555556 ()43° 37′ 27″ Nord 6° 42′ 11″ Est / 43.6241666667, 6.70305555556 ()  
Altitude Min. 155 m – Max. 592 m
Superficie 33,99 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Var

Voir sur la carte administrative du Var
City locator 14.svg
Tourrettes

Géolocalisation sur la carte : Var

Voir sur la carte topographique du Var
City locator 14.svg
Tourrettes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Tourrettes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Tourrettes

Tourrettes est une commune française située dans le département du Var en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Géographie[modifier | modifier le code]

Géologie[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Hameaux, villages, écarts, lieux-dits[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Sismicité[modifier | modifier le code]

Il existe 3 zones de sismicités dans le Var :

  • Zone 0 : Risque négligeable. C'est le cas de bon nombre de communes du littoral varois, ainsi que d'une partie des communes du centre Var. Malgré tout, ces communes ne sont pas à l'abri d'un effet tsunami, lié à un séisme en mer.
  • Zone Ia : Risque très faible. Concerne essentiellement les communes comprises dans une bande allant de la Montagne Sainte-Victoire, au Massif de l'Esterel.
  • Zone Ib : Risque faible. Ce risque le plus élevé du département (qui n'est pas le plus haut de l'évaluation nationale), concerne 21 communes du nord du département.

La commune de Tourrettes est en zone sismique de très faible risque "Ia" [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Préhistoire[modifier | modifier le code]

Du Ve au Xe siècle[modifier | modifier le code]

XIe siècle au XIIe siècle[modifier | modifier le code]

XIIe siècle au XVe siècle[modifier | modifier le code]

XVIe siècle au XVIIe siècle[modifier | modifier le code]

XVIIIe siècle au XIXe siècle[modifier | modifier le code]

XXe siècle[modifier | modifier le code]

Le 15 août, des unités parachutistes américaine et britanniques sont larguées autour de Fayence par erreur (elles devaient se poser à proximité du Muy). Immédiatement attaquées par les Allemands, elles réussissent à les repousser puis descendre sur Le Muy, en réquisitionnant des véhicules. Le maire des Tourrettes, venu aux informations, est tué[2].

Blasonnement[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Tourrettes (Var).svg

Les armoiries de Tourrettes se blasonnent ainsi :

D'azur aux deux flanchis d'or rangés en fasce surmontés d'un agneau pascal d'argent portant sur une hampe croisetée d'or une bannerette de gueules chargée d'une croisette aussi d'argent.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
- 2001 Marthe Marin -  
mars 2001 2008 Jean-Marie Poujol -  
mars 2008 -- Camille Bouge -  

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 2 784 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
636 602 511 605 701 809 847 816 818
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
780 783 788 777 762 733 742 691 650
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
535 630 557 525 566 524 477 500 596
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
573 743 897 1 067 1 375 2 180 2 551 2 658 2 784
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Annie Bruel, ancienne institutrice qui a écrit des romans de terroir comme Le Mas des oliviers.
  • Joseph Marius Alexis Aubin (1802-1891), archéologue, mexicologue, paléographe, auteur d'une étude sur la peinture didactique des anciens mexicains. Il fut un des précurseurs de l'archéologie au Mexique et collectionna les "codex", certaines de ces collections sont connues comme les fonds Aubin, en partie conservées à la bibliothèque nationale de France à Paris. Il fit notamment partie de la commission scientifique au Mexique sous Napoléon III et fut professeur à l'université de Paris.
  • Jacques Alexandre Fabre, Lieutenant colonel sous Napoléon Ier, il fut l'un des premiers polytechniciens, ingénieur des ponts et chaussées. Prisonnier en Russie et envoyé en Sibérie, le Tsar Alexandre Ier le fit venir à St-Pétersbourg et lui confia la construction de nombreuses infrastructures routières mais aussi des édifices civils et militaires. Il œuvra principalement à St-Pétersbourg en construisant des ponts sur la Neva et des édifices puis dans le reste de l'empire. Il demanda à Nicolas Ier "l'autorisation" de rentrer en France. Il rentra à Tourrettes avec le grade de général de l'armée russe et entreprit la construction de son château (le château du Puy) qui devait devenir sa demeure, celle de ses collections et son tombeau.
  • Denyse de Bravura (1918-1993), illustratrice et graveuse qui connut une certaine notoriété dans les années 1940,50 et 60, passa les trente dernières années de sa vie au quartier du Lac, à Tourrettes.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. sismicité du Var sur le site de la préfecture
  2. Henri Julien (directeur de publication), Guide du débarquement de Provence, 15 août 1944, Digne-les-Bains, Éditions de Haute-Provence, 1994, ISBN 2-909800-68-7, p. 140
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2011