Courcelles-sur-Seine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Courcelles.
Courcelles-sur-Seine
La mairie fleurie en été
La mairie fleurie en été
Blason de Courcelles-sur-Seine
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Les Andelys
Canton Gaillon
Intercommunalité Communauté de communes Eure-Madrie-Seine
Maire
Mandat
Joël Le Digabel
2014-2020
Code postal 27940
Code commune 27180
Démographie
Gentilé Courcellois
Population
municipale
1 962 hab. (2014)
Densité 359 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 11′ 01″ nord, 1° 21′ 34″ est
Altitude Min. 8 m – Max. 127 m
Superficie 5,47 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Courcelles-sur-Seine

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
Courcelles-sur-Seine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Courcelles-sur-Seine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Courcelles-sur-Seine
Liens
Site web http://www.mairie-courcelles-sur-seine.fr/

Courcelles-sur-Seine est une commune française située dans le département de l'Eure en région Normandie.

Les habitants sont des Courcellois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

 OpenStreetMap Limite communale
Communes limitrophes de Courcelles-sur-Seine[1]
Villers-sur-le-Roule Bouafles
Le Val d'Hazey (comm. dél. d'Aubevoye) Courcelles-sur-Seine[1] Port-Mort
Le Val d'Hazey (comm. dél. d'Aubevoye) Gaillon (sur quelques dizaines de mètre) Port-Mort

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Le sentier de grande randonnée 2 (GR2) passe par la commune.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Corceles en 1265 [2].

Du mot chors, du génitif chortis, du latin barbare curtis dont nous avons fait court, curticellæ (courcelle) : « petite cour, dépendance d'une habitation rurale, basse-cour d'une métairie » [3].

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Au XIIe siècle, l'abbaye Saint-Laurent de Beaubec possède le fief de Courcelles (dont l'ancienne église Saint-Martin [4]) pour ses vignes. Les appellatifs Beau Bec se rapportent à deux quartiers contemporains de la commune.
  • 1583 : Bernardin Guere, seigneur local, vend aux chartreux d'Aubevoye une partie de sa seigneurie.
  • 1789 : La commune est créée par deux décrets respectifs de décembre 1789 et janvier 1790.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Courcelles-sur-Seine

Ces armes peuvent se blasonner ainsi aujourd’hui : d'argent à trois fleurs de lys d'azur, au bâton en bande de gueules brochant sur le tout

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
1804 1815 Martin Yvelin    
         
mars 2001 mars 2008 Laurence Bove SE[5]  
mars 2008 mars 2014 Raymond Bourblanc SE  
mars 2014 en cours Joël Le Digabel SE  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[7],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 962 habitants, en augmentation de 16,92 % par rapport à 2009 (Eure : 2,59 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
214 208 211 222 263 257 258 251 261
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
260 277 270 257 253 260 257 257 256
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
247 263 259 324 343 371 383 292 363
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
676 947 1 098 1 241 1 569 1 503 1 583 1 731 1 962
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Pont de Courcelles suivant illustration


Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Site classé[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Désiré Carré (1923-2014), international français de football, y est né.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Communes 2016 » activée ».
  2. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France - Volume 1 - Page 379
  3. « Mémoires et notes de M. Auguste Le Prevost, pour servir à l'histoire du département de l'Eure », page 555
  4. « Église Saint-Martin. », notice no IA00017527, base Mérimée, ministère français de la Culture
  5. Non titré.
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  10. « La boucle de la Seine dite de Château-Gaillard à Les Andelys, Aubevoye, Bernières-sur-Seine, Bouafles, Courcelles-sur-Seine, Muids, La Roquette, Le Thuit, Tosny, Venables, Vézillon, Villiers-sur-Le-Roule », sur Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement Normandie (consulté le 4 août 2017).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Molkhou, Courcelles-sur-Seine - Eure - Un pont entre deux terres, Pierre Molkhou - "Histoire et Municipalités",

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :