Toulaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Toulaud
Toulaud
Vue panoramique du centre de Toulaud
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ardèche
Arrondissement Tournon-sur-Rhône
Canton La Voulte-sur-Rhône
Intercommunalité Rhône-Crussol
Maire
Mandat
Christophe Chantre
2014-2020
Code postal 07130
Code commune 07323
Démographie
Gentilé Toulaudains, Toulaudaines
Population
municipale
1 687 hab. (2016 en augmentation de 0,78 % par rapport à 2011)
Densité 49 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 53′ 55″ nord, 4° 49′ 02″ est
Altitude Min. 150 m
Max. 631 m
Superficie 34,73 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ardèche

Voir sur la carte administrative de l'Ardèche
City locator 14.svg
Toulaud

Géolocalisation sur la carte : Ardèche

Voir sur la carte topographique de l'Ardèche
City locator 14.svg
Toulaud

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Toulaud

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Toulaud

Toulaud est une commune française située dans le département de l'Ardèche, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Ses habitants sont appelés les Toulaudains et les Toulaudaines[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Toulaud se situe à 12 kilomètres à l'ouest de Valence (Drôme).

Lieux-dits, hameaux et écarts[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Toulaud est limitrophe de 8 communes[2], toutes situées dans le département de l'Ardèche et réparties géographiquement de la manière suivante :

Rose des vents Alboussière Saint-Péray Guilherand-Granges Rose des vents
Boffres N Soyons
O    Toulaud    E
S
Gilhac-et-Bruzac Saint-Georges-les-Bains Charmes-sur-Rhône

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Pluviométrie :

  • 2012 : 863 mm
  • 2013 : 1071 mm

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune de Toulaud est très ancienne ; la racine de son nom date du VIe siècle av. J.-C..
À l'époque préceltique, le mot « Toul » (tull) signifiait hauteur comme l'indique la situation topographique du vieux village. « Toulaud » est mentionné pour la première fois dans un écrit datant de l'an 940 apr. J.-C.

À l'époque gallo-romaine, l'implantation de la population est importante dans la plaine. Il en reste des vestiges avec un mur romain au quartier des Fonts, une statue d'époque romaine qui fut découverte au quartier de Fortunière et au quartier Vocance, des débris de poteries diverses datant de l'époque wisigothe.

Aux VIe et VIIe siècles, le village s'installe sur la colline à l'abri des déferlements de hordes barbares ; dès cette époque, le village dut être fortifié.
Aux VIIe et VIIIe siècles, Toulaud profite d'une paix relative avec un essor de l'agriculture et de l'artisanat. Après avoir traversé des périodes difficiles aux XIVe et XVe siècles (guerre de Cent Ans, peste noire, pillages par les Grandes Compagnies, etc.), la population retrouve une ère de prospérité aux XVe et XVIe siècles avec l'embellissement des maisons du village et la construction d'une tour de gué de 27 mètres de haut.

Au cours d'affrontements fratricides lors des guerres de religions, Toulaud fut un fief protestant. Après l'Édit de Nantes, les troupes royales assiégèrent le village et la tour fut démolie le 28 août 1622.

Durant des siècles Toulaud fut réputé pour sa poterie. C'est Noyer de Gleize qui lui donne tout son lustre avec la fabrique de La Prat, sous le village, au bord du Mialan et qui disait : « Cette terre permet de faire des faïences aussi belles que celles de Montpellier et d'ailleurs ». Pour des raisons inconnues, cet artisanat disparut à la fin du XIXe siècle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1990 2014 Michel Letang    
2014 En cours Christophe Chantre[3] DVG Employé

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2016, la commune comptait 1 687 habitants[Note 1], en augmentation de 0,78 % par rapport à 2011 (Ardèche : +2,48 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 6001 6361 2881 4361 7961 8561 8571 6361 701
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 8051 7601 6851 6731 5911 6281 6351 5321 506
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 4051 3551 2671 1011 0261 017961886861
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
7897517318751 2561 5011 6541 6751 662
2016 - - - - - - - -
1 687--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Loisirs[modifier | modifier le code]

La commune de Toulaud possède des installations standard pour la pratique du rugby et du football ainsi que deux terrains de tennis.

La commune organise annuellement, aux alentours du 8 août, deux tournois de pétanque.

Le club de football de la commune, le CFE Toulaud, créé en 2003, évolue en championnat entreprise. Cette équipe est entraînée par Lionel Brouty, présidée par Yann Galliou, et le secrétaire du club se nomme Pascal Laffont[8].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.habitants.fr/habitants_toulaud_07323.html
  2. Institut national de l'information géographique et forestière (IGN), « Communes - Géoportail », sur http://www.geoportail.gouv.fr, (consulté le 31 juillet 2014)
  3. « Liste des maires du département de l'Ardèche » [PDF], sur le site de la préfecture de l'Ardèche, (consulté le 30 août 2015).
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. http://cfetoulaud.footeo.com/page/presentation.html