Dick Rivers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rivers.

Dick Rivers

Nom Hervé Forneri
Naissance (67 ans)
Nice, Alpes-Maritimes
Genre musical Rock'n'roll, country, rock, variétés
Années actives Depuis 1961
Site officiel www.dick-rivers.com

Dick Rivers, de son vrai nom Hervé Forneri, est un chanteur de rock français, né à Nice (Alpes-Maritimes) le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Admirateur inconditionnel d'Elvis Presley, Vince Taylor, Johnny Cash et Gene Vincent, il est, avec Eddy Mitchell et Johnny Hallyday, un de ceux qui ont popularisé le rock'n'roll en France. En 1961, alors âgé de quinze ans, il fonde à Nice le groupe Les Chats Sauvages, avec Jean-Claude et Gérard Roboly, dont il sera le premier chanteur vedette, enregistrant plus d'une centaine de chansons de mai 1961 à juin 1962. Il quitte brutalement la tournée d'été du groupe et en septembre 1962, il entame une longue et fructueuse carrière solo, réalisant plus de trente albums (dont trois en anglais) et de très nombreux 45 tours ou singles.

Alain Bashung a participé comme compositeur et a coréalisé avec lui trois de ses albums, entre 1972 et 1974 : The rock machine, Rockin' along... the River's country side et Rock & roll Star[2]. Pendant les deux années au cours desquelles Bashung a aidé Dick, ils ont enregistré quelques singles et un album de classiques américains, sous le nom de Rock Band Revival, dans lesquels chacun chante à son tour[2]. Août 1981, la reformation pour un seul disque des Chats Sauvages aboutit à un album Les Chats Sauvages 1982, sur lequel il chante 10 chansons avec quelques textes de Thierry Séchan, Mike Shannon, et une chanson de Willy Lewis, qui sera le principal succès de l'album avec des passages quotidien sur les radios. Pendant dix ans, entre 1982 et 1992, il anime une émission consacrée au rock, sur Radio Monte-Carlo.

L'album Authendick est enregistré à Bobino en novembre 1995. En 2006, à l'instar d'Henri Salvador, Dick Rivers se trouve de nouvelles connexions avec la jeune garde de la chanson française (Benjamin Biolay, Mickaël Furnon du groupe Mickey 3D, Miro, -M-, Mathieu Boogaerts), mais aussi Peter Kingsbery, du groupe Cock Robin, et Francis Cabrel.

L'Homme sans âge, entièrement écrit et composé par Joseph d'Anvers et enregistré à Londres, est sorti le 16 juin 2008. Dick fait un retour sur scène en décembre 2008, au nouvel Alhambra de Paris, où il présente une rétrospective de sa carrière solo.

Il possède un appartement sur la butte Montmartre à Paris et un ranch dans la région toulousaine.

Natala, la fille adoptive de Dick Rivers, a vécu pendant trois ans avec le réalisateur américain George Lucas. De ce fait, Dick Rivers a été l'invité personnel de George Lucas lors du festival de Cannes en 2005 à l'occasion de la sortie mondiale de Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith.

En 1986, Dick a participé au clip Viens boire un p'tit coup à la maison du groupe Licence IV, où on le voit en compagnie de Carlos, Patrick Sébastien, Sim et Paul Préboist.

Dick Rivers fête ses 50 ans de carrière en mai 2011 et sort, pour cette occasion, un album et un livre au titre de Mister D. Mister D est mis en vente le 31 octobre. L'album est un retour aux sources pour Dick Rivers, les textes sont signés Jean Fauque, souvenir et fidélité de la belle et longue aventure commune vécue entre Alain Bashung et Dick Rivers dans les seventies. Parallèlement, le livre Mister D est sorti en librairie, avec les confessions de Dick recueillies par Sam Bernett. Ce livre est un recueil de pensées et d’idées de Dick,car il chante comme il se confesse, sans détour ni langue de bois. Mister D transmet cet amour de l’Amérique qui a toujours accompagné Dick Rivers depuis ses débuts ; il a lui même déclaré «  Elvis était mon dieu ». À l’instar d’un road movie sur la route 66, Mister D est une bouffée d’air, un album où la présence d’Olivier le Baron est aussi essentielle que l’opus est surprenant, ainsi que Junior Rodriguez chanteur du groupe de métal parisien Darkness Dynamite, ici officiant à la batterie.

« On the road again ». Pour une soirée de gala au Casino de Paris, Dick est remonté sur scène en novembre 2011. En 2012, il est en tournée dans toute la France, jusqu'au 2 novembre.

Il est invité sur un titre du livre-album Le grand bazar (paru en avril 2013) du groupe de rock français Weepers Circus.

En avril 2013, il est président du jury de RSP Star, un concours étudiant de chansons organisé par la web radio de Sciences Po Paris, Radio Sciences Po.

Discographie albums[modifier | modifier le code]

  • 1961-62 : Voir Les Chats Sauvages. 7 EP 45 t et 2 albums 25 cm, Pathé-Marconi.
  • 1962-63 : Je suis bien (33 T 25 cm 10 titres, Pathé-Marconi, 1962, repris dans le CD Baby John + 10 bonus dont 3 inédits de 1963, Magic Records/EMI, 1998 et EMI, 2001)
  • 1963 : Je ne peux pas t'oublier - Pathé - PAM 67.108 (Canada)
  • 1963-64 : Tu n'es plus là (CD 21 titres dont 6 inédits, Magic Records/EMI, 1999 et 2001)
  • 1964 : Voulez-vous danser? - Pathé - PAM 67.124 (Canada)
  • 1964 : Rien que toi (33 T 13 titres, Pathé-Marconi, 1964 et 1966 et CD de 20 titres, Magic Records/EMI, 1999 et EMI, 2001)
  • 1964 : Je ne suis plus rien sans toi (33 T 12 titres, Pathé-Marconi, 1964 et 1966, sous le nom Reminiscenses of - Vol. 2, et en CD + 8 bonus dont 6 inédits, Magic records/EMI, 1999 et EMI, 2001)
  • 1965 : J'ai embrassé une fille (33 T 12 titres, Pathé-Marconi, 1965-1966, sous le nom Reminiscenses of - Vol. 3)
  • 1966 : Mister Pitiful (33 T 14 titres, Pathé-Marconi)
  • 1968 : Dick Rivers Story (33 T 12 titres, Pathé-Marconi)
  • 1969 : L' ? ou L'interrogation (33 T 12 titres, Pathé-Marconi)
  • 1971 : Bye bye Lily (33 T 12 titres, Victor/RCA, 1971, et CD RCA/BMG en 1997 + 4 bonus dont 2 inédits)
  • 1971 : Dick n'roll (33 T 15 reprises en anglais, Victor/RCA, 1971 et CD RCA/BMG en 1997)
  • 1972 : The rock machine (33 T 15 titres en anglais, Victor/RCA, 1972 et CD RCA/BMG en 1997)
  • 1972 : Rockin' along... the River's country side (33 T 16 titres en anglais, Shotgun, 1972 et Sonopresse, 1973)
  • 1974 : Rock & roll Star, (33 T 12 titres, Mouche/Sonopresse)
  • 1975 : Va, va, va (33 T 10 titres, Decca)
  • 1975 : The Dick Rivers Connection (33 T 10 titres en anglais, Mouche/Sonopresse)
  • 1976 : Mississippi River's (33 T 14 titres, Mouche/Sonopresse)
  • 1977 : Dixie (33 T 13 titres, Mouche/Sonopresse)
  • 1978 : Je continue mon rock'n'slow (33 T 12 titres, Mouche/Sonopresse, 1978, et CD RCA/BMG en 1997 + 2 bonus inédits de 1975)
  • 1979 : De luxe (33 T 10 titres, Mouche/Sonopresse, 1979, et CD RCA/BMG en 1997 + 2 bonus en anglais)
  • 1980 : Tendre Teddy Boy (33 T 12 titres Mouche/Carrère, 1980 et CD Mouche/Sony en 2001 + 3 bonus de 1980 dont 1 inédit)
  • 1982 : Voir Les Chats Sauvages. Album, 10 ème anniversaire - 33 T 10 titres, RCA
  • 1982 : Sans légende (33 T 10 titres, RCA, 1982 et CD RCA, 1997, + 1 bonus 1982)
  • 1983 : Rock'n'roll poète (33 T 6 titres, RCA)
  • 1985 : Coup de tête (33 T 9 titres, RCA)
  • 1989 : Linda Lu Baker (double 33 T 18 titres, CBS)
  • 1991 : Holly days in Austin (CD 20 titres, New Rose)
  • 1993 : Les grandes chansons de Buddy Holly, par Dick Rivers
  • 1994 : Very Dick - Le meilleur de Dick Rivers entre 61 et 91 (triple CD compilation, EMI, aucun inédit)
  • 1994 : En concert au Capitole (CD live canadien, PGC/Select, Canada)
  • 1995 : Plein soleil (CD Wea)
  • 1996 : AuthenDick (double CD live RCA/BMG, 1996 et Magic records, 1999 + 4 titres live inédits dont 3 aux Francofolies 1999 de Spa)
  • 1998 : Vivre comme ça... entre la terre et l'amour (CD RCA/BMG)
  • 2001 : Amoureux de vous ! (CD Mouche/Edel)
  • 2003 : AutoRivers (CD Mouche/Warner)
  • 2006 : Le mauvais joueur (CD EMI, avec une 18ème piste cachée : Les yeux bleus (Pleurant sous la pluie))
  • 2008 : L'homme sans âge (CD EMI)
  • 2011 : Mister D (CD XIII Bis Records/Warner Music)
  • 2012 : Gran'Tour (DVD Live - 3 Vinyles et 2 Cd's) Enregistrement du concert de l'Olympia de Mars 2012

Filmographie, Doublages voix, TV[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dick Rivers. Hamburger, Pan-Bagnat, Rock'n roll, etc. Michel Lafon-Carrère, 1986. (ISBN 2-86804-344-5)
  • Dick Rivers. Complot à Memphis. Édition n°1, 1989.
  • Dick Rivers. Very Dick. Michel Lafon, 1996.
  • Dick Rivers. Texas Blues. Jean-Claude Lattès, 2001.
  • Dick Rivers, avec Allan Penniman et Mary Anderson. Rock'n'roll. Le Pré aux Clercs, 2006.
  • Juke Box Magazine. Spécial Dick Rivers 1961-1975. Juke Box Magazine Hors série N°12, 1999, avec un CD 20 titres 1961-98.
  • La belle histoire des groupes de rock français - Jean Chalvidant et Hervé Mouvet - Edition F. Lanore. 191 pages. (2001)
  • Christian Salset. Dicktionnaire encyclopédick. Dick Rivers connexion (31240 L'Union), 2002.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir cette biographie sur RFI Musique.
  2. a et b Michka Assayas (sous la direction de) . ‘’Dictionnaire du rock.’’ Robert Laffont, coll. Bouquins, 2000, p. 102

Liens externes[modifier | modifier le code]