Vincent Niclo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vincent Niclo

Naissance (39 ans)
Paris
Activité principale Chanteur, acteur
Genre musical Variété française
Labels Universal
Site officiel vincentniclo.com

Vincent Niclo est un chanteur ténor et acteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vincent Niclo est né le 6 janvier 1975 à Paris. Il est issu d'une famille d’artistes.

D'abord intéressé par le théâtre, il s'inscrit au cours Florent où il bénéficie des enseignements de Raymond Acquaviva. Il suit également les cours Simon et participe à un stage à l’Actor Studio. De plus, Vincent Niclo fait deux ans de danse moderne.

Il décroche son premier rôle au théâtre dans la pièce de Marthe Vandenberg Renaître à Bogota. Il participe à plusieurs téléfilms ou séries, comme Sous le soleil, Extrême Limite ou Nestor Burma, et au cinéma dans Place Vendôme de Nicole Garcia.

À la suite d'une publicité télévisée pour une compilation disco, Jean-Pierre Pasqualini et Jeff Barnel lui proposent en 1996 d'intégrer le mixtband Thats' French. Avec Rod Janois et Joanna Boumendil, il enregistre Discollector qui sort sur le label AVREP de Pierre-Alain Simon chez BMG.

À la suite de sa rencontre avec Thierry Dran de l'Opéra de Paris, il perfectionne sa technique de chant, et obtient le rôle de Jim Farrel dans la comédie musicale Titanic en 2001.

Il enchaîne alors les rôles dans des comédies musicales : Tristan pour Tristan et Iseut, la doublure de Roméo dans Roméo et Juliette, de la haine à l'amour et Rhett Butler dans Autant en emporte le vent[1].

Après un premier album solo en 2005, Vincent Niclo effectue en 2006 une série de concerts avec un orchestre symphonique et 150 musiciens et choristes dans le cadre de la tournée Night of the Proms.

Collaboration avec Les Chœurs de l'Armée Rouge MVD : « Opéra Rouge » et « O Fortuna »[modifier | modifier le code]

Après plusieurs expériences scéniques et discographiques, Vincent Niclo veut retourner vers le chant classique.

Il a envie de reprendre des grands airs d'opéra avec des chœurs et se tourne vers les Chœurs de l'Armée rouge. Quelques semaines plus tard, il rencontre l'Ensemble Officiel à Moscou. Le Général Victor Eliseev qui dirige Les Chœurs de l'Armée rouge MVD est séduit par le projet d'album et Il invite Vincent Niclo sur scène lors de leur tournée française de mars 2012 pour interpréter 2 titres, Ameno et La Marseillaise.

Après cette tournée, les Chœurs de l'Armée rouge MVD et Vincent Niclo enregistrent l'album Opéra Rouge qui rassemble des airs d'Opéra  : Nessum Dorma de Giacomo Puccini, Carmina Burana de Carl Orff, Adagio d'Albinoni de Remo Giazotto, Caruso de Lucio Dalla, Funiculi Funicula de Luigi Denza.

L'album sorti le 24 septembre 2012 obtient son 1er Disque de platine le 5 novembre 2012.

Le 24 novembre 2012, Vincent Niclo reprend la chanson All by Myself avec Les Chœurs devant Céline Dion lors d'une émission sur France 2 [2]. À la suite de cette rencontre, Céline Dion propose à Vincent Niclo et aux Chœurs de l'Armée rouge MVD d'assurer la 1re partie de ses concerts à Paris Bercy fin 2013[3].

Le 10 novembre 2012, Vincent Niclo est invité au Kremlin à Moscou pour chanter au côté des Chœurs de l'Armée rouge MVD pour la Fête des Armées[4].

En mars 2013, Vincent Niclo repart sur les routes françaises avec les Chœurs de l'Armée rouge MVD, pour une tournée de 37 représentations. Ils recevront un triple Disque de Platine sur la scène du Zénith de Lille pour l'album Opéra Rouge[5].

Le label allemand Deutsche Grammophon propose à Vincent Niclo et aux Chœurs de l'Armée rouge MVD de réaliser un album pour le public allemand[6],O Fortuna, qui sortira le 18 octobre 2013 en Allemagne.

En parallèle, Vincent Niclo travaille sur un album solo en hommage au ténor Luis Mariano : Luis, sorti en France le 23 septembre 2013.

Spectacles[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Triple Disque de Platine (plus de 300 000 albums vendus) avec l'album Opéra Rouge réalisé avec les Chœurs de l'Armée rouge[8].
  • Disque de platine pour l'album Luis

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • Palita N. : « Vincent Niclo : chœurs en émoi », air le mag, n° 36, février 2013, p.  26

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.vincentniclo.com/site/biographie/
  2. [1], Les Chœurs de l'Armée Rouge et Vincent Niclo interpretent "All By Myself" devant Celine Dion à la télévision française.
  3. [2], Celine annonce que Vincent Niclo et les Chœurs de l'Armée Rouge assureront la 1re partie de ses spectacles fin 2013.
  4. http://people.plurielles.fr/news-people/vincent-niclo-le-jeune-tenor-a-suivre-7474825-402.html
  5. [3], More 300 000 copies sold for OPERA ROUGE
  6. [4], "O Fortuna" album sorti chez Deutsche Grammophon en Allemagne le 18octobre 2013.
  7. http://www.vincentniclo.com/#Concerts
  8. http://www.souslesprojecteurs.fr/archive/2012/11/08/vincent-niclo-disque-de-platine-avec-opera-rouge.html

Liens externes[modifier | modifier le code]