1984

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de redirection Cette page concerne l'année 1984 (MCMLXXXIV en chiffres romains) du calendrier grégorien. Pour l'année -1984, voir -1984. Pour les autres significations, voir 1984 (homonymie).

Années :
1981 1982 1983  1984  1985 1986 1987

Décennies :
1950 1960 1970  1980  1990 2000 2010
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Économie Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Amériques[modifier | modifier le code]

16 avril : manifestation à São Paulo pour des élections directes (Diretas Já !)

États-Unis[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 1984 aux États-Unis.
  • 1er janvier : la compagnie de téléphone AT&T doit se séparer de ses 23 filiales locales, désormais regroupées en sept compagnies régionales indépendantes (les Baby Bells) qui n’ont pas le droit de fabriquer des équipements téléphoniques ni de proposer des services longue distance. Dans ce domaine, la concurrence est ouverte, et AT&T perd son monopole naturel et affronte des adversaires, tel MCI, qui disposent de satellites et de réseaux de fibre optique.
  • 24 janvier : lancement du Macintosh par Apple Computer Inc.
  • 12 mai - 11 novembre : exposition universelle de La Nouvelle-Orléans.
  • 18 juillet : Deficit Reduction Act. Hausse de la fiscalité indirecte et des taxes sur l'immobilier. Restriction de l'accès au crédit (avec une baisse de la fiscalité sur le crédit). Taxe exceptionnelle sur le capital pendant 6 mois. Ces mesures sont destinées à réduire l'important déficit budgétaire hérité du premier mandat de Reagan.
  • 31 juillet : l'Union soviétique et 13 autres pays boycottent les JO de Los Angeles.
  • 24 septembre : Drug Price Competition and Patent Term Restoration Act. Loi favorisant les médicaments génériques, jugés moins coûteux pour les dépenses fédérales.
  • 6 novembre : réélection triomphale de Ronald Reagan (Républicain) comme président des États-Unis, porté par la relance, avec 58,8 % des voix contre Walter Mondale (Démocrate) 40,6 %. Les démocrates restent majoritaires à la Chambre des représentants (253 sièges sur 435) et les républicains gardent le contrôle du Sénat (53 sièges sur 100).
  • 31 décembre : les États-Unis se retirent de l'UNESCO[1].
  • Le budget atteint 24 % du PNB (726,0 milliards de dollars) avec 200 milliards de déficit en 1984-1985.
  • 7,5 % de chômeurs
  • Légère amélioration du déficit public (169,6 milliards de dollars).

Asie[modifier | modifier le code]

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

  • Janvier (Guerre du Liban) : la Force multinationale commence son évacuation du Liban, laissant libre l’action guerrière des milices dans Beyrouth.
  • 16 au 19 janvier : quatrième sommet islamique (41 présents sur 44). Il réintègre l'Égypte.
  • 8 février : renaissance du parti Wafd en Égypte.
  • Février : Amal et les druzes reprennent le contrôle de Beyrouth ouest. À Beyrouth ouest, la milice Amal (chiite) tente de prendre le contrôle total de la ville, éliminant les dernières milices sunnites. Amal mène une meurtrière « guerre des camps » contre les organisations palestiniennes et affronte l’OLP qui tente de se réimplanter dans le Sud.
  • Mars : Amine Gemayel dénonce l’accord israélo-libanais de mai 1983 et rompt les relations avec Israël.
  • Avril : achèvement du retrait israélien du Sinaï.
  • 13 mai : l'aviation iranienne attaque des pétroliers saoudiens et koweïtiens.
  • Juin : les dernières troupes israéliennes quittent officiellement le Liban, tout en laissant le contrôle de la zone frontière à une milice locale supplétive, l’Armée du Liban Sud.
  • 20 septembre : un camion-suicide explose devant une annexe de l'ambassade des États-Unis à Beyrouth, faisant 23 morts et 60 blessés.
  • 22 - 29 novembre : XVIIe CNP à Amman. Le principe d’une action coordonnée des Palestiniens avec la Jordanie est réaffirmé[2].

Europe[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : 1984 en France, 1984 en Italie et 1984 en Suisse.
  • Coopération entre les gouvernements français et espagnol pour le problème Basque.
  • Début de la politique de bulgarisation à outrance en Bulgarie dont le but est de faire partir le maximum des 900 000 bulgares d'origine turque, de langue turque et de religion musulmane, auxquels s'ajoutent 300 000 bulgares d'origine mais de religion musulmane (les Pomaks). Le gouvernement communiste de Sofia annonce que « L'État-nation bulgare ne comprend pas d'autres peuples que les bulgares. »
  • Espagne : le chômage touche 21,6 % de la population active (2 640 000). L’inflation est jugulée (9 %). Le déficit commercial baisse de moitié.
  • Royaume-Uni : Trade Union Act astreignant les dirigeants des syndicats à solliciter le vote de leurs adhérents pour le renouvellement de leur mandat tous les cinq ans et pour verser une contribution à un parti politique. Rates Act donnant au gouvernement la possibilité de plafonner les impôts locaux des municipalités les plus dépensières.

Océanie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 1984 en Nouvelle-Calédonie.

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Arts et culture[modifier | modifier le code]

Naissances en 1984[modifier | modifier le code]

Décès en 1984[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]