Kev Adams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adams et Smadja.

Kev Adams

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Kev Adams aux César 2014.

Nom de naissance Kevin Smadja
Surnom Kev Adams
Naissance 1er juillet 1991 (23 ans)
Paris
Île-de-France
Drapeau de la France France
Profession Humoriste
Acteur
Films notables Les Profs
Fiston
Kidon
Séries notables Soda
Site internet http://kevadams-officiel.fr/

Kev Adams, de son vrai nom Kevin Smadja, né le 1er juillet 1991 à Paris, est un humoriste et acteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kev Adams au Festival de Deauville en 2011.

Né en 1991 dans le 16e arrondissement de Paris, d'un père travaillant dans l'immobilier et d'une mère dans la finance. Il est d’origine juive tunisienne par sa mère et juive algérienne par son père[1]. Il a deux frères cadets Noam et Lirone Smadja. Kev Adams débute le théâtre à l'âge de sept ans[2]. S'orientant un temps vers le cinéma après s'être vu offrir, en 2000, un petit rôle dans le film Cours toujours de Dante Desarthe, il passe par la suite de nombreux castings qui ne se révèleront pas concluants[3]. Il commence alors à écrire ses propres sketchs durant la meme année , avec l'aide de ses amis, dans un cahier de cours d'histoire-geo[2], qui lui permettent de faire ses tout premiers pas sur les planches de la MJC de Neuilly-sur-Seine, la ville où il réside, avant qu'on lui permette de s'attaquer à des scènes ouvertes parisiennes[4].

En 2009, il obtient son baccalauréat littéraire au lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine et s'inscrit en faculté de droit à l'université de Paris X-Nanterre tout en continuant à se produire sur scène, mais avoue qu'il est « hyper difficile, voire impossible de concilier les deux »[5].

Carrière[modifier | modifier le code]

Avec des textes liés à l'adolescence, Kev Adams est repéré en 2009 par Elisa Soussan, productrice d'Anne Roumanoff, qui l'invite lors d'une soirée « carte blanche » à se produire sur la scène de l'Olympia[4], retransmise sur Paris Première. On lui offre ensuite de faire la première partie du spectacle de Gad Elmaleh au Palais des sports de Paris[6]. À partir de 2009, il interprète son premier spectacle intitulé The Young Man Show, d'abord à Paris au Théâtre Le Temple et au Palais des Glaces[7], avant de se produire en tournée dans toute la France[8]. Sa tournée se termine le 22 juillet 2012 en Suisse, lors du Paléo Festival Nyon[9]. À partir de novembre 2013, il joue un nouveau spectacle intitulé Voilà, Voilà ![10].

De septembre 2010 à février 2011, il est candidat régulier de l'émission On n'demande qu'à en rire présentée par Laurent Ruquier où il gagne en visibilité médiatique[11]. Il quitte volontairement l'émission pour se consacrer à la série Soda, dont il s'est vu offrir l'un des rôles principaux[12]. Cette série télévisée sur le thème de l'adolescence est diffusée à partir de l'été 2011 sur la chaîne M6[13], puis sur W9 en 2012[14].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Clip[modifier | modifier le code]

Publicités[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

On n'demande qu'à en rire[modifier | modifier le code]

Du 15 septembre 2010 au 26 avril 2011, il est candidat dans l'émission On n'demande qu'à en rire, où il effectue vingt-trois passages dont trois en duo avec Olivier de Benoist.

Le 1er octobre 2010, les cinq humoristes ayant obtenu au moins une fois 80 points sur 100 (Shirley Souagnon, Alain Doucet, Kev Adams, Olivier de Benoist et Les Lascars Gays) ont pu jouer un extrait de leur spectacle lors d'une émission spéciale[16].

Lors de son vingtième passage, il obtient 19/20 de la part des téléspectateurs, en duo avec Olivier de Benoist. Il s'agit de son record personnel. Son record sur 100 est de 87 points.

Le 26 avril 2011, il revient exceptionnellement en faisant un sketch avec Olivier de Benoist. Ce fut son 23e passage et 3e duo avec Olivier.

One-Man-Shows[modifier | modifier le code]

Kev Adams sur scène en 2013.

DVD[modifier | modifier le code]

  • 2011 : The Young Man Show : son premier spectacle filmé au Palais des glaces.
  • 2013 : La Fabuleuse histoire de Kev Adams : documentaire qui retrace son parcours de ses débuts jusqu'à la fin de son premier spectacle.
  • 2014 : Fiston : film de Pascal Bourdiaux où il incarne Alex au côté de Franck Dubosc.
  • 2014 : Voilà Voilà : son deuxième spectacle filmé à l'Olympia.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes


Références
  1. http://next.liberation.fr/cinema/2014/03/10/kev-adams-sous-le-bonnet_985945
  2. a et b « Les ados sont dingues de Kev' Adams » sur leparisien.fr, 14 décembre 2010
  3. Nicole, « Kev' Adams, jeune humoriste dans ’The Young Man Show » sur evous.fr, 18 novembre 2010
  4. a et b Didier Déniel, « Kev'Adams, l'ado des planches » sur letelegramme.com, 23 mai 2009
  5. « Retour en fanfare d'un Kev'Adams survolté » sur letelegramme.com, 13 mai 2010
  6. Nolwenn Le Blevennec, « Kev' Adams, le Gad Elmaleh des jeunes : "Tellement frais !" » sur rue89.com, 5 février 2011
  7. Boris Tampigny, « Kev Adams : la nouvelle idole comique des ados » sur metrofrance.com, 18 novembre 2010
  8. Lemediateaseur, « Kev Adams est en tournée » paperblog.fr, 24 mars 2010
  9. « Kev' adams, site officiel »
  10. Avec "Voilà Voilà", Kev Adams, l'idole des ados a grandi sur France Télévisions, 27 novembre 2013
  11. « Un jeune prodige de l'humour déjà adopté par Ruquier » sur purepeople.com, 4 décembre 2010
  12. « Kev’ Adams arrête "On n’demande qu’à en rire" », sur labandearuquier.com,‎ 24 février 2011
  13. « Les ados et Kev' Adams héros de la prochaine série d'M6 et de W9 » sur premiere.fr, 14 décembre 2010
  14. Amira Othmani, « Kev' Adams, héros de Soda sur W9 » sur tvmag.lefigaro.fr, 9 mai 2011
  15. http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=228897.html
  16. Rémy, « On n’demande qu’à en rire 1er octobre 2010 » sur labandearuquier.com, 1er octobre 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :