Art Mengo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Art Mengo

Description de cette image, également commentée ci-après

Art Mengo en octobre 2009 lors du Festival de la chanson française d’Aix-en-Provence.

Informations générales
Nom de naissance Michel Armengot
Naissance 16 septembre 1961
Toulouse, Drapeau de la France France
Activité principale Chanteur, auteur, compositeur
Années actives 1988 - présent
Site officiel art-mengo.net

Art Mengo, de son vrai nom Michel Armengot, est un auteur, compositeur et interprète français né à Toulouse le 16 septembre 1961.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 16 septembre 1961[1] à Toulouse de parents réfugiés espagnols, Michel Armengot, un temps musicien de bar, se fait connaître en 1988 sous le pseudonyme Art Mengo avec Les parfums de sa vie (je l’ai tant aimée) qui sera un succès[2],[3], avant un premier album en 1990, Un 15 août en février.

Avec le concours de son beau-frère Patrice Guirao, qui a écrit la majorité de ses textes, il évolue avec élégance et une certaine discrétion dans le domaine de la chanson française, promenant sa voix chaude et légèrement éraillée sur des tempos tour à tour jazzy, bossa nova et blues.

Il compose également pour d’autres : Ute Lemper (avec qui il chantera Parler d’amour), Henri Salvador, Philippe Léotard, Clémence Lhomme, Enrico Macias, Florent Pagny, Jane Birkin, Johnny Hallyday, Juliette Gréco, Viktor Lazlo, Clarika, Liane Foly et Maurane notamment. Il met en musique des textes des écrivains Jean Rouaud, Thierry Illouz et Marie Nimier pour lui-même ou pour Eddy Mitchell et Juliette Gréco. Art Mengo a également composé la musique de 2 chansons du dernier album d’Yves Duteil « (fr)agiles » (sorti en 2008)[4]. Il lui a composé la musique de la chanson La Note bleue, une chanson en hommage à un homme qu’Art Mengo admirait énormément lui aussi, Claude Nougaro, et la musique de la magnifique chanson dédiée au petit-fils d’Yves Duteil Si j’étais ton chemin. Personnage mesuré et attachant, en 2003 il résumait sur scène ses seize années de carrière musicale en disant : « J’ai fait deux succès (Les parfums de sa vie, Parler d’amour), trois succès d’estime (Gino, Laisse-moi partir, La mer n’existe pas) et… cinquante trois succès intimes ».

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums enregistrés en studio[modifier | modifier le code]

Albums enregistrés en public[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dominique Simonet, « 3 questions à Art Mengo », lalibre.be,‎ 26 juillet 2010 (consulté le 2 août 2010).
  2. « Biographie - Art Mengo », RFI Musique,‎ février 2006 (consulté le 2 août 2010).
  3. « Art Mengo - Les parfums de sa vie (je l’ai tant aimée) », lescharts.com (consulté le 2 août 2010).
  4. Régis Tremblay, « Yves Duteil : la confiance retrouvée », leSoleil,‎ 15 mars 2010 (consulté le 2 août 2010).
  5. Compilation qui ne fait pas partie de la liste d’albums sur son site [1].
  6. « Palmarès des 6e Victoires de la musique », Les Victoires de la musique (via Internet Archive) (consulté le 2 août 2010).

Liens externes[modifier | modifier le code]