Élections régionales françaises de 2004

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les nouvelles présidences de régions, en 2004.
Représentation graphique des conseillers régionaux élus en 2004 (par famille politique).
Présidences de régions renouvelables en mars 2010.

Les élections régionales françaises de 2004 ont eu lieu les 21 et 28 mars.

1 880 sièges de conseillers régionaux étaient à pourvoir dans 26 régions (22 en métropole, 4 dans les départements d'Outre-mer) dont la population varie de 230 000 (Guyane) à 11,5 millions d'habitants (Île-de-France).

En définitive, 24 régions sur 26 sont remportées par la gauche (en 1986 et 1992, la droite en avait remporté 20 sur 22, alors qu'en 1998, elle n'en avait concédé que 7 à la gauche en métropole).

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Le mode de scrutin a été défini par la loi du 11 avril 2003. Il s'agit d'un scrutin proportionnel à deux tours avec prime majoritaire.

Contrairement aux élections de 1998, c'est désormais la région et non plus le département qui conduit une liste. Toutefois, afin de permettre aux électeurs d'identifier facilement les candidats de leur département, les listes comporteront des « sections départementales ».

Les principales dispositions du mode de scrutin sont :

  • Les citoyens élisent les conseillers régionaux :
    • pour six ans, au scrutin de liste,
    • selon un système mixte combinant les règles des scrutins majoritaire et proportionnel, en un ou deux tours,
    • sans panachage ou vote préférentiel, tout bulletin modifié en quoi que ce soit par un électeur étant déclaré nul.
  • Les listes sont déposées au niveau régional, mais les candidats sont répartis entre les départements (on parle de sections départementales) constituant la région.
  • Le nombre de sièges à attribuer pour chaque liste est calculé globalement au niveau régional, puis réparti entre les sections départementales en fonction du nombre de suffrages obtenus dans chaque section.
  • Lors du premier tour de scrutin,
    • si une liste obtient la majorité absolue des suffrages exprimés, elle obtient le quart des sièges à pourvoir. Les autres sièges sont répartis à la représentation proportionnelle entre toutes les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages.
    • sinon, il est procédé à un second tour la semaine suivante.
  • Seules les listes ayant obtenu plus de 10 % des suffrages exprimés au premier tour peuvent se maintenir au second tour de scrutin et éventuellement fusionner avec les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages.
  • Au second tour, la liste qui arrive en tête obtient un quart des sièges à pourvoir. Les autres sièges sont répartis à la représentation proportionnelle entre les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés au second tour.

Contexte[modifier | modifier le code]

Pour la première fois depuis 2002, les Français sont appelés aux urnes. Après le séisme électoral du 21 avril 2002 et la large victoire de la droite aux élections législatives, ce scrutin revêt trois enjeux importants. Le premier est de savoir si la politique menée par le gouvernement Jean-Pierre Raffarin séduit les Français. Ensuite, la capacité de la gauche, grande perdante des scrutins de 2002, à se relever. Enfin, la capacité d'arbitrage du FN, renforcé par ses scores récents.

L'exécutif se présente aux élections dans une situation difficile. Le Président Jacques Chirac et le Premier ministre sont fortement impopulaires depuis plusieurs mois[1],[2]. La gauche, revenue dans l'opposition, a retenu les leçons du 21 avril 2002 et se présente unie. Le PS s'est allié dès le premier tour avec les Verts dans 14 régions, idem avec le Parti communiste français. La droite est plus divisée, notamment à cause de l'éloignement de l'UDF qui ne s'allie au premier tour avec l'UMP que dans six régions.

Quant au Front national, il souhaite confirmer un peu plus son enracinement local. Même si le nouveau mode de scrutin ne le favorise pas (à cause de la prime majoritaire), le parti de Jean-Marie Le Pen espère jouer les arbitres.

Résultats nationaux et analyse[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004
Nuance Composantes Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Gauche PS - PCF - Les Verts - PRG - MRC 9 485 169 39,11 12 896 820 49,92
1 126
59,9
Droite UMP - UDF - MPF - FRS 8 179 866 33,73 9 519 416 36,84
522
27,8
Front national FN 3 564 059 14,70 3 199 392 12,38
156
8,3
Extrême gauche LO - LCR 1 199 190 4,94
Chasse, pêche, nature et traditions CPNT 397 024 1,64
Divers écologistes MEI - GE - Cap21 - MHAN - Le Trèfle 385 481 1,59
Extrême droite MNR - DDC - ADA 349 181 1,44
Divers gauche Variables 252 620 1,04 111 720 0,43
36
1,9
Divers droite Variables 179 015 0,74 11 094 0,04
4
0,2
Régionalistes UN, MIM et autres 94 351 0,39 99 512 0,39
36
1,9
Autres PF, U2R et autres 164 397 0,68
Inscrits 41 835 232 100,00 40 982 426 100,00
Abstentions 16 382 140 39,16 14 074 681 34,34
Votants 25 453 092 60,84 26 907 745 65,66
Blancs et nuls 1 202 455 4,72 1 068 439 3,97
Exprimés 24 250 637 95,28 25 839 306 96,03

Premier tour[modifier | modifier le code]

Démentant les craintes d'abstention record, le taux de participation est de 60,84 %.

Au soir du premier tour, la gauche parlementaire arrive en tête avec 39 % des suffrages. Net revers pour la majorité qui totalise moins de 34 % des voix. Le FN est en léger recul mais se maintient à près de 15 %. Dans toutes les régions, la gauche est en ballotage favorable, à l'exception de l'Alsace, de l'Auvergne et de la Corse, où le second tour s'annonçait serré. Si aucune région n'est emportée dès le premier tour, le score le plus retentissant est à mettre à l'actif de Ségolène Royal qui rassemble 46,29 % des voix en Poitou-Charentes. Cette région ayant été dirigée par Jean-Pierre Raffarin jusqu'en 2002, le résultat est d'autant plus symbolique. La droite parle d'un « 21 avril à l'envers », tandis que la gauche fait état d'un « vote sanction » à l'encontre du gouvernement.

Le Front national réussit son pari et se maintient au second tour dans 17 régions, où le seuil des 10 % est atteint par les listes d'extrême droite. À droite et à gauche, l'heure est aux alliances. La droite porte ses espoirs sur l'Île-de-France, où la fusion des listes de Jean-François Copé et d'André Santini pouvait permettre un succès. Le parti majoritaire ne conclut en revanche aucune alliance avec le FN, contrairement à 1998. Les listes de la gauche parlementaire fusionnent dans les régions où elle n'était pas encore unie (et légalement possible) sauf dans deux régions où les candidats PS refusent l'apport des Verts. Si les alliés du PS échouent dans leur entreprise de mettre à mal son hégémonie au sein de la gauche, ils réalisent localement quelques succès notables. Les listes conduites par le Parti communiste français en Picardie et dans le Nord-Pas-de-Calais, et la liste des Verts en région Rhône-Alpes atteignent toutes le seuil des 10 %. Avec un score moyen proche des 5 %, les listes d'union LO-LCR échouent à faire percer l'extrême gauche.

Avant le second tour, et ce malgré la fusion des listes UMP et UDF, tous les bastions détenus par la droite sont menacés, à l'exception de l'Alsace.

Second tour[modifier | modifier le code]

Grosse surprise avec une France colorée : vingt régions sur les vingt-deux dont les résultats sont connus (21 de Métropole et La Réunion) passent ou restent à gauche, l'Alsace et la Corse étant les seules à rester à droite. Le taux de participation, en baisse de 2,5 points à la mi-journée, a finalement atteint 65,66 %, améliorant ainsi le score du premier tour.

  • Estimations à 20 heures pour les élections régionales :
    • Selon TF1 : 49,8 % pour la gauche, 37 % pour la droite, 13,2 % pour le FN.
    • Selon France 2 : 48,7 % pour la gauche, 35,6 % pour la droite, 15,7 % pour le FN.

La vague rose du premier tour s'est donc nettement amplifiée. La gauche progresse de onze points et frôle la majorité absolue des suffrages (49,9 %). La droite progresse de 3 % mais n'inverse pas la tendance et perd même largement l'Île-de-France puis l'Auvergne, détenue par Valéry Giscard d'Estaing depuis 18 ans. Le Front national enregistre 12,4 % des voix, moins qu'au premier tour mais il faut signaler qu'il était éliminé dans 5 régions.

La droite minimise l'ampleur de la défaite par la voix de François Baroin, avançant comme argument le fait que la présence du FN au second tour a favorisé la gauche. Ce à quoi la gauche répliquera en notant que dans les régions où le Front national était éliminé, la droite s'incline malgré tout. Le report des voix et la participation à gauche ont été excellents. Par exemple, Ségolène Royal et Jacques Auxiette progressent entre les deux tours de plus de dix points alors qu'ils ne disposait que de 4,5 % à 6 % de réserve de voix à l'extrême gauche.

Il s'agit également des premières élections régionales où un nombre significatif (entre 42 et 59 en 2004, entre 5 et 10 en 1998) de candidats d'origine non-européenne (DOM-TOM, Maghreb, Afrique subsaharienne) entrent dans les conseils régionaux[3]. De même l'application de la loi du 6 juin 2000 sur la parité en politique amène des centaines de femmes à siéger au sein des conseils régionaux puisqu'elles en constituent 47,6 % des élus[4].

Résultats par région[modifier | modifier le code]

Le premier tour eut lieu le 21 mars. Aucun candidat ne l'emporta et un deuxième tour eu lieu dans chaque région le 28 mars. Le deuxième tour n'est accessible qu'aux candidats ayant dépassé les 10 % au premier tour (en Corse le seuil est de 5 %).

Métropole[modifier | modifier le code]

Alsace[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 en Alsace
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Adrien Zeller* UMP - UDF 225 227 34,06 299 353 43,56
27
57,4
Jacques Bigot PS - Les Verts 133 057 20,12 236 709 34,44
12
25,5
Patrick Binder FN 122 873 18,58 151 187 22,00
8
17,0
Robert Spieler Alsace d'abord 62 259 9,42
Antoine Waechter MEI 48 950 7,40
Alfred Wahl MRC - PCF - PRG 24 695 3,73
Patrick Merck Divers 23 544 3,56
Françoise Ruch LO - LCR 20 005 3,03
Pascale Grauss PF 578 0,09
Inscrits 1 173 598 100,00 1 173 582 100,00
Abstentions 475 592 40,52 458 784 39,09
Votants 698 006 59,48 714 798 60,91
Blancs et nuls 36 818 5,27 27 549 3,85
Exprimés 661 188 94,73 687 249 96,15

* liste du président sortant

L'Alsace reste un bastion de la droite. L'extrême droite dans son ensemble y a également réalisé ses meilleurs scores.

Aquitaine[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 en Aquitaine
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Alain Rousset* PS - Les Verts - PRG 516 392 38,42 769 893 54,87
57
67,1
Xavier Darcos UMP 247 232 18,40 469 386 33,46
21
24,7
François Bayrou UDF 215 796 16,06
Jacques Colombier FN 153 859 11,45 163 731 11,67
7
8,2
Jean Saint-Josse CPNT 96 925 7,21
Annie Guilhamet PCF 58 485 4,35
Martine Mailfert LCR - LO 55 215 4,11
Inscrits 2 138 102 100,0 2 138 055 100,0
Abstentions 724 475 33,88 666 925 31,19
Votants 1 413 627 66,12 1 471 130 68,81
Blancs et nuls 69 723 4,93 68 120 4,63
Exprimés 1 343 904 95,07 1 403 010 95,37

* liste du président sortant

Les listes UMP et UDF ont fusionné entre les deux tours.

Auvergne[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 en Auvergne
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Valéry Giscard d'Estaing* UMP - UDF - FRS 215 921 36,39 299 483 47,33
17
36,2
Pierre-Joël Bonté PS 167 433 28,22 333 301 52,67
30
63,8
André Chassaigne PCF 54 609 9,20
Yves Gueydon Les Verts 33 272 5,61
Louis de Condé FN 56 874 9,58
Marie Savre LO - LCR 25 389 4,28
Hugues Auvray Divers 20 498 3,45
Hubert Constancias MEI 13 287 2,24
Claude Jaffrès MNR 6 108 1,03
Inscrits 975 066 100,00 974 868 100,00
Abstentions 350 402 35,94 312 847 32,09
Votants 624 664 64,06 662 021 67,91
Blancs et nuls 31 273 5,01 29 237 4,42
Exprimés 593 391 94,99 632 784 95,58

* liste du président sortant

Les listes PS, PCF et des Verts ont fusionné entre les deux tours.
Malgré l'absence du FN au second tour, ce fief historique de la droite de gouvernement bascule pour la première fois à gauche avec la victoire du socialiste Pierre-Joël Bonté, rallié entre les deux tours par les communistes et les Verts, sur l'ancien Président de la République Valéry Giscard d'Estaing, président du Conseil régional sortant.

Bourgogne[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 en Bourgogne
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
François Patriat PS - PCF - Les Verts - PRG 240 445 36,01 369 288 52,49
37
64,9
Jean-Pierre Soisson* UMP 145 428 21,78 226 148 32,14
14
24,5
Pierre Jaboulet-Vercherre FN 105 270 15,77 108 133 15,37
6
10,5
François Sauvadet UDF 86 674 12,98
Julien Gonzalez MEI 34 810 5,21
Jacqueline Lambert LO - LCR 26 191 3,92
Joël Mekhantar MRC 17 213 2,58
Claude Moreau MNR 11 701 1,75
Inscrits 1 136 336 100,00 1 136 031 100,00
Abstentions 431 439 37,97 392 839 34,58
Votants 704 897 62,03 743 192 65,42
Blancs et nuls 37 164 5,27 39 623 5,33
Exprimés 667 733 94,73 703 569 94,67

* liste du président sortant

La liste UDF n'a pas fusionné entre les deux tours ni ne s'est maintenue comme elle le pouvait.

Bretagne[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 en Bretagne
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Jean-Yves Le Drian PS - PCF - PRG 521 823 38,47 840 989 58,78
58
69,9
Pascale Loget Les Verts - UDB 131 550 9,70
Josselin de Rohan* UMP 347 134 25,59 589 637 41,22
25
30,1
Bruno Joncour UDF 150 078 11,06
Brigitte Neveux FN 114 926 8,47
Françoise Dubu LCR - LO 64 868 4,78
Lionel David MNR 26 074 1,92
Inscrits 2 207 064 100,00 2 206 047 100,00
Abstentions 785 758 35,60 708 830 32,13
Votants 1 421 306 64,40 1 497 217 67,87
Blancs et nuls 64 853 4,56 66 591 4,45
Exprimés 1 356 453 95,44 1 430 626 95,55

* liste du président sortant

Les listes PS et des Verts ont fusionné entre les deux tours.
Les listes UMP et UDF ont fusionné entre les deux tours.

Centre[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 dans le Centre
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Michel Sapin* PS - PCF - Les Verts - PRG - MRC 378 235 38,15 517 990 49,15
48
62,3
Serge Vinçon UMP - MPF 205 265 20,71 362 399 34,39
20
25,9
Jacqueline Gourault UDF 135 776 13,70
Jean Verdon FN 173 651 17,52 173 437 16,46
9
11,6
Jean-Jacques Prodhomme LO - LCR 55 635 5,61
François Caré CPNT 42 793 4,32
Inscrits 1 706 521 100,00 1 706 704 100,00
Abstentions 655 090 38,39 594 976 34,86
Votants 1 051 431 61,61 1 111 728 65,14
Blancs et nuls 60 076 5,71 57 902 5,21
Exprimés 991 355 94,29 1 053 826 94,79

* liste du président sortant

Les listes UMP et UDF ont fusionné entre les deux tours.

Champagne-Ardenne[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 en
Champagne-Ardenne
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Jean-Paul Bachy PS - PCF - PRG - MRC 141 099 27,94 228 614 41,89
28
57,1
Jean-Claude Étienne* UMP - MPF 134 640 26,66 217 331 39,83
18
30,6
Charles de Courson UDF 56 110 11,11
Bruno Subtil FN 99 592 19,72 99 765 18,28
6
12,2
Marie-Angèle Klaine Les Verts 37 937 7,51
Thomas Rose LO - LCR 25 247 5,00
Jacques Gaillard MNR 10 360 2,05
Inscrits 902 663 100,00 902 573 100,00
Abstentions 372 657 41,28 336 228 37,25
Votants 530 006 58,72 566 345 62,75
Blancs et nuls 25 021 4,72 20 635 3,64
Exprimés 504 985 95,28 545 710 96,36

* liste du président sortant

Les listes des Verts et du PS n'ont pas fusionné entre les deux tours sur refus de Jean-Paul Bachy.
Les listes UMP et UDF ont fusionné entre les deux tours.

Corse[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 en Corse
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Camille de Rocca Serra UMP 20 155 14,59 35 627 25,05
15
31,9
Émile Zuccarelli PRG 17 906 12,96 26 434 18,59
9
19,14
Edmond Simeoni UN 16 772 12,14 24 652 17,34
8
17,00
Paul Giacobbi PRG 14 477 10,48 21 562 15,16
7
14,89
Dominique Bucchini PCF 9 147 6,62 11 810 8,30
4
8,5
José Rossi* DVD 8 804 6,37 11 094 7,80
4
8,5
Simon Renucci CSD 8 018 5,80 11 025 7,75
4
8,5
Olivier Martinelli FN 6 181 4,47
Toussaint Luciani DVG 6 055 4,38
Pierre-Philippe Ceccaldi DVD 5 637 4,08
Jérôme Polverini DVD 4 568 3,31
Jean-Louis Albertini DVD 4 429 3,21
Jean-Louis Luciani DVG 3 860 2,79
Paul-Félix Beneddetti Rinnovu 3 021 2,19
Jean-Luc Chiappini DVD 2 612 1,89
Jean-Marc Ciabrini PS 2 541 1,84
Marie-Louise Ottavi UDF 2 109 1,53
Vincent Carlotti DVG 1 097 0,79
Serge Vandepoorte A manca naziunale 800 0,58
Inscrits 195 621 100,00 195 525 100,00
Abstentions 53 839 27,52 48 932 25,03
Votants 141 782 72,48 146 593 74,97
Blancs et nuls 3 593 2,53 4 389 2,99
Exprimés 138 189 97,47 142 204 97,01

* liste du président sortant

Le seuil de maintien au second tour est de 5 %.

Franche-Comté[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 en Franche-Comté
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Raymond Forni PS - Les Verts - AGR 146 553 31,28 240 692 46,82
26
60,4
Jean-François Humbert* UMP 116 354 24,84 185 763 36,14
12
27,9
Sophie Montel FN 87 407 18,66 87 618 17,04
5
11,6
Gérard Faivre UDF 36 029 7,69
Jacques Lancon MEI 26 477 5,65
Christian Driano LO - LCR 22 059 4,71
Evelyne Ternant PCF - PRG - MRC - U2R 19 577 4,18
Marie-France Ligney MNR 6 914 1,48
Hervée de Lafond Divers 5 975 1,28
Jean-Philippe Allenbach PF 1 154 0,25
Inscrits 784 332 100,00 784 331 100,00
Abstentions 284 565 36,28 246 438 31,42
Votants 499 767 63,72 537 893 68,58
Blancs et nuls 31 268 6,26 23 820 4,43
Exprimés 468 499 93,74 514 073 95,57

* liste du président sortant

Île-de-France[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 en Île-de-France
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Jean-Paul Huchon* PS - Les Verts - PRG - MRC 1 170 453 31,95 1 923 139 49,16
130
62,2
Marie-George Buffet PCF - AGR - Les Alternatifs 263 915 7,20
Jean-François Copé UMP - MPF - CNIP - FRS 908 265 24,79 1 592 988 40,72
64
30,6
André Santini UDF - Cap21 590 542 16,12
Marine Le Pen FN 448 983 12,26 395 565 10,11
15
7,2
Arlette Laguiller LO - LCR 146 153 3,99
Carine Pelegrin GE 91 875 2,51
Nicolas Bay MNR 43 171 1,18
Inscrits 6 156 695 100,00 6 150 351 100,00
Abstentions 2 390 373 38,83 2 133 920 34,70
Votants 3 766 322 61,17 4 016 431 65,30
Blancs et nuls 102 951 2,73 104 848 2,61
Exprimés 3 663 371 97,27 3 911 583 97,39

* liste du président sortant

Les listes PS et PCF ont fusionné entre les deux tours.
Les listes UMP et UDF ont fusionné entre les deux tours.

Languedoc-Roussillon[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 en
Languedoc-Roussillon
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Georges Frêche PS - PCF - Les Verts 387 214 36,32 578 707 51,22
43
64,2
Jacques Blanc* UMP 258 287 24,23 374 130 33,11
16
23,9
Marc Dufour UDF 60 822 5,71
Alain Jamet FN 183 031 17,17 177 074 15,67
8
11,9
Alain Esclopé CPNT 53 316 5,00
Georges Fandos Cap21 51 089 4,79
David Hermet LCR - LO 50 065 4,70
Christian Lacour Régionalistes 13 538 1,27
Elizabeth Pascal MNR 8 627 0,81
Inscrits 1 697 434 100,00 1 698 326 100,00
Abstentions 580 393 34,19 516 314 30,40
Votants 1 117 041 65,81 1 182 012 69,60
Blancs et nuls 51 052 4,57 52 101 4,41
Exprimés 1 065 989 95,43 1 129 911 95,59

* liste du président sortant

L'UDF a refusé de fusionner avec l'UMP au second tour

Limousin[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 en Limousin
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Jean-Paul Denanot PS - PCF - PRG - ADS 140 217 41,14 215 624 62,02
31
72,1
Raymond Archer UMP 79 531 23,33 132 049 37,98
12
27,9
Jean-Claude Deschamps UDF 28 169 8,26
Patricia Gibeau FN 31 736 9,31
Stéphane Lajaumont LCR - LO 22 529 6,61
Jean-Bernard Damiens Les Verts - PO 20 531 6,02
Jean-Louis Hironde CPNT 18 133 5,32
Inscrits 545 565 100,00 545 419 100,00
Abstentions 179 616 32,92 169 714 31,12
Votants 365 949 67,08 375 705 68,88
Blancs et nuls 25 103 6,86 28 032 7,46
Exprimés 340 846 93,14 347 673 92,54

* liste du président sortant

Les listes UMP et UDF d'une part, et les listes PS et Verts d'autre part, ont fusionné entre les deux tours.

Lorraine[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 en Lorraine
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Jean-Pierre Masseret PS - PCF - Les Verts 253 690 29,22 456 416 48,41
45
61,6
Gérard Longuet* UMP 192 214 22,14 322 550 34,21
19
26,0
Nathalie Griesbeck UDF 75 637 8,71
Thierry Gourlot FN 152 702 17,59 163 785 17,37
9
12,3
Jean Louis Masson DVD 58 082 6,69
Christiane Nimsgern LO - LCR 40 691 4,69
Daniel Delrez PRG - MRC 40 689 4,69
Eric Lemaître MEI 37 258 4,29
Annick Martin MNR 17 346 2,00
Inscrits 1 616 172 100,00 1 621 470 100,00
Abstentions 697 222 43,14 633 768 39,09
Votants 918 950 56,86 987 702 60,91
Blancs et nuls 50 641 5,51 44 951 4,55
Exprimés 868 309 94,49 942 751 95,45

* liste du président sortant

Les listes UMP et UDF ont fusionné entre les deux tours.
La Lorraine bascule à gauche pour la première fois depuis l'élection des conseils régionaux au suffrage universel direct.

Midi-Pyrénées[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 en Midi-Pyrénées
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Martin Malvy* PS - PCF - PRG 497 718 41,39 712 220 57,50
52
64,2
Jacques Godfrain UMP 228 443 19,00 376 915 30,43
21
25,9
Michel Valdiguié UDF 122 028 10,15
Louis Aliot FN 141 598 11,78 149 417 12,06
8
9,9
Jean-Pierre Bataille Les Alternatifs - Les Verts - PO 96 979 8,07
Lucien Sanchez LCR - LO 58 661 4,88
Christiane Autigeon CPNT 57 203 4,74
Inscrits 1 909 820 100,00 1 910 017 100,00
Abstentions 633 558 33,17 591 980 30,99
Votants 1 276 262 66,83 1 318 037 69,01
Blancs et nuls 73 773 5,78 79 498 6,03
Exprimés 1 202 489 94,22 1 238 539 93,97

* liste du président sortant

Les listes du PS et des Verts n'ont pas fusionné entre les deux tours sur le refus de Martin Malvy[5].
Les listes UMP et UDF ont fusionné entre les deux tours.

Nord-Pas-de-Calais[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 dans le
Nord-Pas-de-Calais
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Daniel Percheron* PS - PRG - MRC 484 798 29,89 883 885 51,84
57
58,8
Alain Bocquet PCF 173 200 10,68
Jean-François Caron Les Verts 101 808 6,28
Jean-Paul Delevoye UMP - CPNT 280 102 17,27 484 817 28,43
24
24,7
Valérie Létard UDF 129 827 8,01
Carl Lang FN 290 908 17,94 336 434 19,73
16
16,5
Nicole Baudrin LO - LCR 82 868 5,11
Henri Bailleul MEI 33 230 2,05
Georges Hien Divers 25 433 1,57
Yann Phelippeau MNR 19 551 1,21
Jean-Marc Maurice DDC 11 0,00
Inscrits 2 790 865 100,00 2 791 231 100,00
Abstentions 1 078 143 38,63 1 009 427 36,16
Votants 1 712 722 61,37 1 781 804 63,84
Blancs et nuls 90 987 5,31 76 668 4,30
Exprimés 1 621 735 94,69 1 705 136 95,70

* liste du président sortant

Les listes du PS, du PCF et des Verts ont fusionné entre les deux tours.
Les listes UMP et UDF ont fusionné entre les deux tours. DDC avait retiré ses bulletins de vote et appelé à voter pour l'UMP.

Basse-Normandie[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 en Basse-Normandie
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
René Garrec* UMP - UDF dissidents - MPF 172 050 28,74 257 352 40,01
14
29,8
Philippe Augier UDF 55 436 9,26
Philippe Duron PS - PCF - MRC 143 095 23,91 297 279 46,22
28
59,6
Alain Tourret PRG - Les Verts 50 105 8,37
Fernand Le Rachinel FN 83 742 13,99 88 618 13,78
5
10,6
Didier Vergy CPNT 31 376 5,24
Christine Coulon LCR - LO 28 888 4,83
Jérémy Folly DVG 17 586 2,94
Etienne Adam ANPAG - Les Alternatifs 16 268 2,72
Inscrits 1 030 747 100,00 1 030 773 100,00
Abstentions 396 580 38,48 361 402 35,06
Votants 634 167 61,52 669 371 64,94
Blancs et nuls 35 621 5,62 26 122 3,90
Exprimés 598 546 94,38 643 249 96,10

* liste du président sortant

Les listes du PS et des Verts ont fusionné entre les deux tours.
L'UDF n'a pas fusionné avec l'UMP au second tour[6].

Haute-Normandie[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 en Haute-Normandie
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Alain Le Vern* PS - PCF - Les Verts - PRG 281 314 38,86 408 163 52,70
36
65,4
Antoine Rufenacht UMP 153 089 21,15 253 480 32,72
13
23,6
Hervé Morin UDF 90 505 12,50
Dominique Chaboche FN 115 183 15,91 113 013 14,58
6
10,9
Christine Poupin LCR - LO 40 434 5,59
Bernard Frau MEI 30 202 4,17
Philippe Foucher-Saillenfest MNR 13 124 1,81
Inscrits 1 219 975 100,00 1 220 008 100,00
Abstentions 463 261 37,97 419 730 34,40
Votants 756 714 62,03 800 278 65,60
Blancs et nuls 32 857 4,34 25 626 3,20
Exprimés 723 857 95,66 774 652 96,80

* liste du président sortant

Les listes UMP et UDF ont fusionné entre les deux tours.

Pays de la Loire[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 aux Pays de la Loire
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Jacques Auxiette PS - PCF - Les Verts - PRG - AGR 518 475 37,20 762 618 52,35
60
65,5
François Fillon* UMP - MPF 450 560 32,33 693 993 47,65
33
34,5
Jean Arthuis UDF 169 252 12,14
Samuel Maréchal FN 135 390 9,71
Yves Chèere LO - LCR 84 567 6,07
Paul Petitdidier MNR 35 475 2,55
Inscrits 2 396 563 100,00 2 396 096 100,00
Abstentions 913 807 38,13 866 835 36,18
Votants 1 482 756 61,87 1 529 261 63,82
Blancs et nuls 89 037 6,00 72 646 4,75
Exprimés 1 393 719 94,00 1 456 615 95,25

* liste du président sortant

Les listes UMP et UDF ont fusionné entre les deux tours.

Picardie[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 en Picardie
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Gilles de Robien* UDF - UMP 247 425 32,26 299 518 35,76
15
26,4
Claude Gewerc PS - Les Verts - PRG 210 338 27,42 379 663 45,58
34
59,6
Maxime Gremetz PCF 83 282 10,86
Michel Guiniot FN 175 940 22,94 155 858 18,66
8
14,0
Roland Szpirko LO - LCR 49 995 6,52
Inscrits 1 279 094 100,00 1 279 000 100,00
Abstentions 469 432 36,70 414 253 32,39
Votants 809 662 63,30 864 747 67,61
Blancs et nuls 42 682 5,27 29 707 3,44
Exprimés 766 980 94,73 835 040 96,56

* liste du président sortant

Les listes du PS et du PCF ont fusionné entre les deux tours.
La Picardie bascule à gauche à la faveur d'une triangulaire et grâce au ralliement de la liste communiste à la liste socialiste, malgré le fait qu'elle aurait pu se maintenir au second tour (seuil de 10 % atteint).
Le ministre de l'Éducation nationale, Gilles de Robien, est largement battu.

Poitou-Charentes[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 en Poitou-Charentes
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Ségolène Royal PS - PCF - Les Verts - PRG 350 467 46,29 448 950 55,10
37
67,3
Élisabeth Morin-Chartier* UMP - UDF - MPF 249 373 32,93 294 959 36,20
15
27,3
Jean-Romée Charbonneau FN 79 484 10,50 70 898 8,70
3
5,4
Gérard Fontenay CPNT 43 645 5,76
Claude Quemar LCR - LO 34 221 4,52
Inscrits 1 230 442 100,00 1 230 361 100,00
Abstentions 434 446 35,31 388 647 31,59
Votants 795 996 64,69 841 714 68,41
Blancs et nuls 38 806 4,88 26 907 3,20
Exprimés 757 190 95,12 814 807 96,80

* liste du président sortant

La région Poitou-Charentes, terre de Jean-Pierre Raffarin, généralement à droite change de bord politique.

Provence-Alpes-Côte d'Azur[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 en
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Michel Vauzelle* PS - PCF - Les Verts - PRG - MRC 633 339 35,01 881 350 45,17
73
59,3
Renaud Muselier UMP - UDF - Cap21 472 036 26,09 659 592 33,82
31
25,2
Guy Macary FN 415 171 22,95 409 786 21,00
19
15,5
Aline Vidal-Daumas CPNT 53 782 2,97
Alain Vauzelle MNR 53 251 2,94
Patrice Miran MEI - MHAN - Le Trèfle 51 543 2,85
Samuel Johsua LCR - LO 48 680 2,69
Philippe Sanmarco DVG 28 317 1,57
Alain Persia DVD 19 550 1,08
Jean-Marie Mure-Ravaud DVD 19 078 1,05
Abdel Djerari Divers 7 021 0,39
Jérôme de Rocquigny DVD 7 014 0,39
Franck Vidal DDC 157 0,01
Inscrits 3 072 855 100,00 3 072 753 100,00
Abstentions 1 188 418 38,67 1 059 812 34,49
Votants 1 884 437 61,33 2 012 941 65,51
Blancs et nuls 75 503 4,01 61 309 3,05
Exprimés 1 808 934 95,99 1 951 632 96,95

* liste du président sortant

Jean-Marie Le Pen n'a pas pu se présenter à la candidature régionale, car il ne réside pas dans la région, et n'y paie pas d'impôts.
DDC avait retiré ses bulletins de vote et appelé à voter pour l'UMP.

Rhône-Alpes[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 en Rhône-Alpes
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Jean-Jack Queyranne PS - PCF - PRG 688 718 32,19 1 083 755 46,52
94
59,9
Gérard Leras Les Verts 215 783 10,09
Anne-Marie Comparini* UDF - UMP - Cap21 - FRS 667 856 31,22 889 815 38,20
45
28,7
Bruno Gollnisch FN 389 565 18,21 355 864 15,28
18
11,5
Roseline Vachetta LCR - LO 95 524 4,47
Patrick Bertrand GRAD - U2R 46 611 2,18
Norbert Chetail MNR 35 310 1,65
Inscrits 3 739 897 100,00 3 739 834 100,00
Abstentions 1 501 425 40,15 1 333 142 35,65
Votants 2 238 472 59,85 2 406 692 64,35
Blancs et nuls 99 111 4,43 77 258 3,21
Exprimés 2 139 361 95,57 2 329 434 96,79

* liste du président sortant

Les listes du PS et des Verts ont fusionné entre les deux tours.

Outre-mer[modifier | modifier le code]

Guadeloupe[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 en Guadeloupe
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Victorin Lurel PS - PPDG - GUSR 65 962 44,29 100 886 58,37
29
70,7
Lucette Michaux-Chevry* UMP - OG 56 024 37,62 71 940 41,63
12
29,3
Daniel Marsin PS dissidents - PPDG dissidents 8 158 5,48
Ary Broussillon MDDP - PCG - UPLG/MG - GR 5 874 3,94
Harry Durimel Les Verts 4 307 2,89
Octavie Losio DVG 3 085 2,07
Juliette Nubret DVD 2 302 1,55
Jean-Marie Nomertin CO - LO 1 759 1,18
Gérard Lauriette Divers 1 458 0,98
Inscrits 289 664 100,00 289 425 100,00
Abstentions 131 693 45,46 109 630 37,88
Votants 158 096 54,54 179 795 62,12
Blancs et nuls 9 153 5,79 6 969 3,88
Exprimés 148 943 94,21 172 826 96,12

* liste du président sortant

Guyane[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 en Guyane
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Léon Bertrand UMP 6 381 24,32 9 650 31,58
7
22,6
Antoine Karam* PSG 5 936 22,45 11 380 37,24
17
54,8
Georges Othily FDG 5 170 19,31 9 529 31,18
7
22,6
Christiane Taubira Walwari - PRG 4 822 17,98
Maurice Pindard MDES 1 687 6,55
Brigitte Wyngaarde Les Verts 1 269 4,85
Gladys Robin Divers 696 2,58
Léon Jean-Baptiste-Edouard PS 522 1,96
Inscrits 53 778 100,00 54 051 100,00
Abstentions 25 596 47,60 22 396 41,43
Votants 28 182 52,40 31 655 58,57
Blancs et nuls 1 063 3,77 1 096 3,46
Exprimés 27 119 96,23 30 559 96,54

* liste du président sortant

Les listes FDG et Walwari ont fusionné entre les deux tours.

Martinique[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 en Martinique
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Alfred Marie-Jeanne* MIM 46 006 37,29 74 860 53,76
28
68,3
Madeleine de Grandmaison PPM 21 232 17,20 43 170 31,00
9
22,00
Pierre Samot BPM - FSM 19 994 16,21
Miguel Laventure FMP 17 177 13,92 21 227 15,24
4
9,7
Pierre Petit OO 8 367 6,79
Jean Crusol FSM dissidents 5 864 4,75
Ghislaine Joachim-Arnaud CO - LO - GRS 3 866 3,12
Max Auguste Dufrénot Régionalistes 900 0,73
Inscrits 272 077 100,00 271 919 100,00
Abstentions 141 499 52,01 127 877 47,03
Votants 130 578 47,99 144 042 52,97
Blancs et nuls 7 188 5,50 4 785 3,32
Exprimés 123 390 94,50 139 257 96,68

* liste du président sortant

Les listes PPM et BPM ont fusionné entre les deux tours.

La Réunion[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 à
La Réunion
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Paul Vergès* PCR 94 531 34,48 135 706 44,85
27
60,0
Alain Bénard UMP - UDF 70 375 25,67 99 315 32,82
11
24,4
Michel Vergoz PS 43 625 15,91 67 570 22,33
7
15,6
Nadia Ramassamy DVD 16 625 6,06
Edmond Lauret DVD 9 818 3,58
Gilbert Gerard Divers 5 849 2,13
Daniel Jatob Divers 4 761 1,74
Albert Ramassamy DVD 4 761 1,74
Lubin Budel Divers 4 696 1,71
Jean-Yves Payet LO - MARON 4 249 1,55
Georges Arhiman DVG 4 015 1,46
Vincent Defaud Régionalistes 3 738 1,36
Marie-Claude Lawwai Divers 2 769 1,01
Giraud Payet Divers 2 402 0,88
Joseph Boyer Régionalistes 1 925 0,70
Inscrits 463 654 100,00 463 676 100,00
Abstentions 172 354 37,17 149 035 32,14
Votants 291 300 62,83 314 641 67,86
Blancs et nuls 17 138 5,88 12 050 3,83
Exprimés 274 162 94,12 302 591 96,17

* liste du président sortant

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]