Louis Garrel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Garrel.

Louis Garrel

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Louis Garrel au festival de Cannes 2010.

Naissance 14 juin 1983 (31 ans)
Paris, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession acteur
Films notables Innocents - The Dreamers
Ma mère
Dans Paris
Actrices
Les Chansons d'amour
La Belle Personne
Un château en Italie
Site internet www.louis-garrel.com

Louis Garrel, né le 14 juin 1983 à Paris, est un acteur et réalisateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis Garrel est le fils du réalisateur Philippe Garrel et de l'actrice et réalisatrice Brigitte Sy, ainsi que le petit-fils de l’acteur Maurice Garrel et le frère de l'actrice Esther Garrel.

Filmant les gens qui lui sont proches et sa propre famille, Philippe Garrel emploie très tôt son fils devant la caméra. Le jeune Louis joue alors en compagnie de sa mère et de son grand-père dans les films de son père, et tout spécialement dans Les Baisers de secours (1989) à l'âge de six ans.

Admirateur de Jean-Pierre Léaud, son parrain, l'adolescent Louis Garrel s'emploie à travailler ses capacités de comédien dans les cours de théâtre de son collège ainsi qu'au conservatoire du Xe arrondissement de Paris[1]. Après des études littéraires passées au lycée Fénelon à Paris, il se détourne de la voie classique et renonce au baccalauréat afin de poursuivre ses études au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris, dont il sort diplômé en 2004. Il multiplie parallèlement les expériences et les stages, dont celui qu'il réalise à la Fémis, avec Philippe Garrel comme maître de stage, puis décroche son premier véritable rôle au cinéma en 2001, dans Ceci est mon corps de Rodolphe Marconi, avec Jane Birkin.

Louis Garrel poursuit sa carrière au cinéma en tournant notamment dans deux évocations de mai 68 : Innocents - The Dreamers de Bernardo Bertolucci en 2003 avec Eva Green[2] et Les Amants réguliers de Philippe Garrel en 2005. C'est pour ce dernier film qu'il obtient en 2006 deux récompenses : l'Etoile d'or de la révélation masculine décernée par l’Académie de la presse du cinéma français et le César du meilleur espoir masculin.

Il devient l'acteur fétiche du cinéaste Christophe Honoré, avec lequel il collabore à cinq reprises dans les longs-métrages Ma mère (2004), adaptation du roman éponyme de Georges Bataille avec Isabelle Huppert, Dans Paris (2006), aux côtés de Romain Duris, Les Chansons d'amour (2007), film pour lequel il dévoile aussi des talents de chanteur[3], La Belle Personne (2008), Non ma fille tu n'iras pas danser (2009) et enfin, Les Bien-Aimés[4] (2011). En 2007, il est également à l'affiche d'Actrices, le second film de Valeria Bruni-Tedeschi.

En 2008, Louis Garrel est à l'affiche du moyen-métrage de Rachid Hami (remarqué dans L'Esquive), Choisir d'aimer et de La Frontière de l'aube de Philippe Garrel où il campe un jeune photographe épris d'une star de cinéma. Il retrouve également le réalisateur Christophe Honoré dans La Belle Personne où il joue le rôle d'un professeur d'italien tombant amoureux de l'une de ses élèves, qui est une adaptation libre de La Princesse de Clèves, roman d'analyse de Mme de Lafayette.

La même année, il se lance dans la mise en scène en réalisant son premier court-métrage, Mes copains ; deux ans plus tard, il réalise un second court-métrage, Petit Tailleur[5].

Christophe Honoré le rappelle en 2009 pour un second rôle dans Non ma fille tu n'iras pas danser. Lauréat du Prix Patrick Dewaere, il fait une apparition dans Les Amours imaginaires le second film du jeune réalisateur Xavier Dolan sorti en 2010. À nouveau, il marque sa préférence pour les films d'auteur.

En 2011, il réalise un troisième court-métrage La Règle de trois avec Vincent Macaigne et Golshifteh Farahani, qu'il présente au Festival de Locarno[6].

Après cinq ans de relation, il s'est séparé en septembre 2012 de Valeria Bruni-Tedeschi, avec qui il a adopté une fille. Il est à présent en couple avec l'actrice iranienne Golshifteh Farahani[réf. nécessaire].

En 2013, il prépare son premier long métrage intitulé Les Deux amis coécrit avec Christophe Honoré et interprété par Golshifteh Farahani, Vincent Macaigne et lui-même dans les rôles principaux[7],[8],[9].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Un fils spirituel », sur telerama.fr,‎ 12 septembre 2008
  2. « Louis Garrel et Eva Green, les enfants terribles », sur lexpress.fr,‎ 18 décembre 2003
  3. « Quand l'amour se chante et se pleure », sur rfi.fr,‎ 19 mai 2007
  4. http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=187817.html
  5. « Louis Garrel confirme ses talents de cinéaste avec Petit tailleur », sur lexpress.fr,‎ 21 mai 2010
  6. Pierre Siankowski, « Siankowski à Locarno : il a neigé sur le lac majeur (suite et fin) », Les Inrockuptibles,‎ 10 août 2011 (lire en ligne)
  7. Stéphane Delorme, « Louis Garrel », Cahiers du cinéma, no 688,‎ avril 2013, p. 41-43
  8. « Le premier long métrage de Louis Garrel, c'est pour bientôt ! », sur Allociné,‎ 24 septembre 2013
  9. Louis Garrel offre un rôle à sa compagne dans Les Deux Amis, Le Figaro
  10. a et b Lauréats du Prix Jean-Vigo du court métrage, sur le site formatcourt.com du 12/05/2012 (consulté le 09/10/2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]