Rachid Bouchareb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rachid Bouchareb

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Rachid Bouchareb en 2011.

Naissance 1er septembre 1953 (61 ans)
Paris
Nationalité Drapeau de l'Algérie Algérie
Drapeau de la France France
Profession Réalisateur, Producteur de cinéma
Films notables Little Senegal
Indigènes
Hors-la-loi

Rachid Bouchareb, né le 1er septembre 1953 à Paris, est un réalisateur et producteur franco-algérien[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

D'origine algérienne, né à Paris[2], il commence sa carrière comme assistant de mise en scène à la télévision, de 1977 à 1984. Durant cette période, il réalise quelques courts métrages. Rachid Bouchareb réalise son premier long métrage en 1984. En 1989, il démarre une carrière de producteur de cinéma en s'associant à Jean Bréhat pour créer la maison de production 3B. Ainsi il produira plusieurs films, notamment La Vie de Jésus (1997), L'Humanité (1999), Flandres (2006), des films de Bruno Dumont qui sont récompensés au Festival de Cannes[1].

Rachid Bouchareb réalise ensuite plusieurs long-métrages. Il est à plusieurs reprises nommé pour ses films. En 1995, Poussières de vie est nommé pour l'Oscar du meilleur film étranger. En 2001, Little Senegal est nommé pour l'Ours d'or de Berlin et reçoit le Prix du meilleur long métrage au 11e Festival du cinéma africain de Milan. Mais le plus grand succès fut celui d'Indigènes en 2006 qui fut en lice pour la Palme d'or et reçut le Prix d'interprétation masculine pour l'ensemble de ses acteurs au Festival de Cannes 2006. Rachid Bouchareb reçoit le Prix Henri Jeanson, décerné par la SACD, pour l’ensemble de son œuvre en 2006. En février 2009, son film London River reçoit une distinction à la Berlinale (Festival de Berlin, 05-15 février 2009). L'acteur Sotigui Kouyaté y reçoit l'Ours d'argent du meilleur acteur.

Rachid Bouchareb est aussi scénariste. Il a notamment écrit les scénarios de tous ses longs métrages. Celui d'Indigènes lui a notamment valu un César.

En avril 2007, il est nommé Chevalier de la Légion d'honneur[1]. Il est également membre du conseil d'administration de la Fémis.

En 2011, il débute le tournage du premier volet de sa trilogie américaine : Just Like a Woman, un road movie avec Sienna Miller et Golshifteh Farahani en 2012 suivi d'un deuxième, La Voie de l'ennemi en 2013.

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Prix et nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Ciné-Ressources – Fiches personnalités - Rachid Bouchareb, consulté le 30-03-2010.
  2. Rachid Bouchareb, evene.fr.
  3. Festival de la fiction TV, sur festival-fictiontv.com, consulté le 15 décembre 2012.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Les 100 personnalités de la diaspora africaine : Rachid Bouchareb », in Jeune Afrique, no 2536-2537, du 16 au 29 août 2009, p. 64.

Liens externes[modifier | modifier le code]