Le Grand Bleu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Grand Bleu (homonymie).

Le Grand Bleu

Titre original Le Grand bleu
The Big Blue
Réalisation Luc Besson
Scénario Robert Garland
Marilyn Goldin
Jacques Mayol
Marc Perrier
Luc Besson
d'après l'histoire de
Luc Besson
Acteurs principaux
Sociétés de production Gaumont International
Les Films du loup
Weintraub Entertainment Group
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Sortie 1988
Durée 132 minutes (version courte)
168 minutes (version longue)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Grand Bleu est un film dramatique français réalisé par Luc Besson, sorti en 1988. Le film est librement inspiré des vies de Jacques Mayol et Enzo Maiorca, célèbres champions de plongée en apnée.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jacques Mayol et Enzo Molinari se connaissent depuis l'enfance, dans les années 1960. Ils ont grandi ensemble en Grèce et partagent depuis toujours leur passion pour la mer. Mais à la suite de l'accident au cours d'une plongée et du décès de son père, Jacques revient en France. Vingt ans ont passé, mais la rivalité entre les deux hommes existe toujours. Le championnat du monde d'apnée No Limit à Taormina en Sicile à la fin des années 1980 est l'occasion pour les deux hommes de se retrouver et d'explorer un monde que personne ne connaît aussi bien qu'eux.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Lieux de tournage[4] :

Le Grand Bleu est le premier film de Luc Besson tourné en anglais. Ce choix, justifié par l'importance du budget du film, a été adopté en cours de tournage, il avait été prévu originalement de tourner le film en français et en anglais[5].

Différentes versions[modifier | modifier le code]

  • La version américaine du film comprend une fin différente des versions européenne et française. En effet, une scène a été rajoutée afin de rendre cette fin plus heureuse[6].
  • L'exploitation américaine du film s'est faite sans la musique d'Éric Serra, remplacée par une partition de Bill Conti.
  • Une version « Director's cut » plus longue est également sortie[Quand ?].

Succès[modifier | modifier le code]

  • Le Grand Bleu a été un succès public considérable, Luc Besson a pu ensuite sortir en salles une version longue de son film de cinquante minutes de plus que l'originale tout en se permettant d'inscrire sur l'affiche l'accroche suivante : « N'y allez pas, ça dure 3 h ! »[7].
  • Le film a attiré près de 9,2 millions de spectateurs français.
  • L'exploitation en France rencontra un des plus gros succès de l'histoire du cinéma français, notamment auprès des adolescents. Le film fut projeté en 70 mm au Kinopanorama[8].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays Nombre d'Entrées
Drapeau de la France France 9 195 742[9],[10]
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 875 956[11]
Drapeau des États-Unis États-Unis 871 000[12]
Drapeau de l'Espagne Espagne 196 847[13]
Drapeau : Québec Québec 142 108[14],[15]
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 114 353[16]
Drapeau de l'Italie Italie 98 453[17]
Drapeau du Danemark Danemark 62 996[18]
Drapeau de la Suède Suède 49 198[19]
Drapeau de la Suisse Suisse 21 971[20]
Roumanie Roumanie 150[21]
Monde Total hors France 2 433 032 entrées
Monde Total monde 11 628 774 entrées

Note : Liste non exhaustive, voir la liste des pays où le film est sorti ici et ici.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • L'apnéiste Enzo Maiorca, dont le rôle fut interprété par Jean Reno, n'apprécia pas le film et entama une procédure en diffamation contre Besson, ce qui bloqua la diffusion du film en Italie pendant quatorze ans. Le film put être distribué en 2002 dans une version abrégée. Parmi les scènes coupées, on trouve celle où Enzo Molinari se fait payer pour sauver la vie d'un homme en train de se noyer et le rôle caricatural de sa mère, la « mama » sicilienne cuisinant la « pasta » et très antipathique au premier abord[22][réf. incomplète].
  • Le réalisateur du film, Luc Besson, fait une apparition dans le film, dans le rôle d'un plongeur.
  • Le film est dédicacé à la fille du réalisateur, Juliette Besson, dont la mère est l'actrice Anne Parillaud.
  • Le record de Jacques Mayol de 105 mètres établi en 1983 (120 mètres dans le film), considéré par les médecins dans le film comme une limite absolue, sera par la suite pulvérisé : en 2007, le record d'apnée no limit est poussé à 214 mètres par Herbert Nitsch.
  • Pour le rôle de Jacques Mayol, le premier choix pour Luc Besson était Christophe Lambert, qu'il avait dirigé dans Subway, mais, lors de son baptême de plongée, l'acteur attrapa une otite, ce qui l'obligea à décliner l'offre. Après avoir ensuite envisagé Gérard Lanvin, Mickey Rourke ou encore Mel Gibson pour le rôle, Luc Besson choisit Jean-Marc Barr qui était alors inconnu du grand public.
  • Il s'agit du dernier film de l'acteur Paul Shenar, qui mourut l'année suivant la sortie du film. C'est également l'un des derniers films de Jean Bouise, lui aussi décédé en 1989, juste après le tournage de Nikita.
  • Le dauphin Joséphine, héroïne du film, est mort à l'âge estimé de 32 ans[23], le , « des suites d'une maladie rénale associée à son âge très avancé ». Elle avait été capturée aux États-Unis en 1979 pour le parc marin d'Antibes. Joséphine s'était rendue célèbre en tournant « les scènes les plus techniquement difficiles » du film. C'est elle, notamment, qui vient chercher l'acteur Jean-Marc Barr dans les profondeurs de la mer dans la scène finale[24].

Bande originale du film[modifier | modifier le code]

Le Grand Bleu

Bande originale par Éric Serra
Sortie Drapeau de la France 1988
Enregistré Janvier 1988
Durée 55:29 - 31:03
Genre Electro
Synthétiseur
Label Virgin
Critique

Albums par Éric Serra

La bande originale du film a été acclamée par la critique. Partout en Europe, et particulièrement en France, elle obtient un très grand succès qui se répercuta également à l'échelle planétaire. Pour certains, c'est l'œuvre la plus accomplie du duo Luc Besson-Éric Serra. Jusqu'à maintenant, cette bande originale s'est vendue à plus de trois millions de copies dans le monde, dont deux millions en France. Cette bande originale contient la première interprétation vocale d'Éric Serra qu'il a composée avec Luc Besson, le titre de cette chanson est My Lady Blue. La bande originale remporte une Victoire et le César de la meilleure musique écrite pour un film en 1989, en plus d'avoir remporté le Grand Prix de la réalisation audio-visuelle de la SACEM la même année. L'album est certifié disque d'or, platine et diamant dans plusieurs pays.

  • Volume 1
  1. The Big Blue Overture
  2. Deep Blue Dream
  3. Sailing to Death
  4. Rescue in a Wreck
  5. La Raya
  6. Huacracocha
  7. Water Works
  8. Between the Sky-Scrapers
  9. Remembering a Heart Beat
  10. Spaghetti Del Mar
  11. Let Them Try
  12. Synchronised Instant
  13. Homo Delphinus
  14. The Monastery of Amorgos
  15. Much better down there
  16. Cruise of the Dolphin
  17. Second Dive
  18. Leaving the World Behind
  19. My Lady Blue (interprété par Eric Serra)
  • Volume 2
  1. Let Them Try
  2. A Walk in Taormina
  3. Watergames
  4. Fatal Dive
  5. Platform
  6. Leaving Peru
  7. Virgin Island
  8. Strange Feelings
  9. Sicilia
  10. Such a Family
  11. The Third Dive
  12. Do you like this Place
  13. For Enzo
  14. Leaving the World Behind

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Précédé par Le Grand Bleu Suivi par
Crocodile Dundee
Numéro 1 du box-office annuel en France
1988
Rain Man