31e cérémonie des César

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre Richard, lauréat d'un César d'honneur.

La 31e cérémonie des César du cinéma - dite aussi Nuit des César - récompensant les films sortis en 2005, s'est déroulée le 25 février 2006 au théâtre du Châtelet.

Elle fut présidée par Carole Bouquet, présentée par Valérie Lemercier et retransmise sur Canal+.

Présentateurs et intervenants[modifier | modifier le code]

Palmarès et nominations[modifier | modifier le code]

Les gagnants sont indiqués ci-dessous en caractères gras.

Meilleur film[modifier | modifier le code]

Meilleur film étranger[modifier | modifier le code]

Meilleur acteur[modifier | modifier le code]

Meilleure actrice[modifier | modifier le code]

Meilleur acteur dans un second rôle[modifier | modifier le code]

Meilleure actrice dans un second rôle[modifier | modifier le code]

Meilleur espoir masculin[modifier | modifier le code]

Meilleur espoir féminin[modifier | modifier le code]

Linh Dan Pham, pour De battre mon cœur s'est arrêté

Meilleur réalisateur[modifier | modifier le code]

Meilleure musique écrite pour un film[modifier | modifier le code]

Meilleur premier film[modifier | modifier le code]

Meilleur scénario original[modifier | modifier le code]

Meilleure adaptation et dialogues[modifier | modifier le code]

Meilleure photographie[modifier | modifier le code]

Meilleurs costumes[modifier | modifier le code]

Meilleur décor[modifier | modifier le code]

Meilleur son[modifier | modifier le code]

Meilleur montage[modifier | modifier le code]

Meilleur court-métrage[modifier | modifier le code]

César d'honneur[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Si la cérémonie a récompensé à 8 reprises le grand favori De battre mon cœur s'est arrêté, elle a été aussi marquée par de nombreuses interventions depuis la salle d'intermittents du spectacle en raison de la réforme de leur statut d'indemnisation par l'Unedic. Les lauréats ont également dénoncé les problèmes de l'intermittence, notamment lors de la remise du César du meilleur son dont les récipiendaires ont indiqué que plusieurs des personnes avec lesquelles ils travaillaient touchaient le RMI. Nathalie Baye a de son côté dédié sa récompense à toutes les comédiennes, « surtout celles qui ne travaillent pas ».

La cérémonie avait débuté avec vingt-trois minutes de retard, la scène ayant été envahie pendant que les caméras de Canal+ restaient confinées dans le hall d'entrée afin de ne pas filmer l'évacuation musclée des intermittents par les forces de police. Robert Guédiguian et Ariane Ascaride, Sam Karmann, deux autres producteurs d’Agathe Film, Aurélien Ferenczi, rédacteur en chef de Télérama, entre autres, avaient alors quitté la salle pour marquer leur désapprobation.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]