Les Triplettes de Belleville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Triplettes de Belleville

Réalisation Sylvain Chomet
Scénario Sylvain Chomet
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau : Québec Québec
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Sortie 2003
Durée 78 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Triplettes de Belleville est un film d'animation franco-belgo-québécois écrit (d'après son œuvre) et réalisé par Sylvain Chomet, sorti en 2003.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le film commence par un spectacle de variétés, mettant en scène trois chanteuses (encore jeunes), les Triplettes de Belleville.

En France, Mme Souza élève son petit-fils, Champion, jeune garçon triste et orphelin.

Pour distraire Champion, sa grand-mère lui achète d'abord un chien : Bruno. Ensuite, comme le chien ne parvient pas à le dérider, elle lui achète un train électrique qui marche à la vapeur. Peine perdue, le garçon est toujours aussi mélancolique. Finalement, en rangeant la chambre de Champion, Madame Souza découvre un livre avec des photos de cyclistes. Elle décide donc de lui acheter un tricycle et, l'enfant se révélant enfin passionné par quelque chose, après quelques années d'entraînement, il concourt sur les routes du Tour de France. Néanmoins, Champion se retrouve à la traîne, épuisé, et se fait enlever par de mystérieux hommes tout de noir vêtus qui l'emmènent, ainsi que deux autres concurrents, de l'autre côté de l'Atlantique.

Pour retrouver son petit-fils, Mme Souza n'hésite pas à traverser l'Océan sur un pédalo jusqu'à la lointaine Belleville. Arrivée aux États-Unis, elle se retrouve sans le sou, mais fait la rencontre (en musique et en chanson) de trois vieilles dames, les Triplettes de Belleville. Les Triplettes emmènent Mme Souza dans leur appartement, puis, après un plantureux dîner aux grenouilles, la font participer à l'un de leurs spectacles en tant que musicienne. Pendant ce spectacle, Mme Souza aperçoit des membres de la Mafia française, qui ressemblent étrangement aux hommes qui ont enlevé Champion. Aidée par les Triplettes, elle parvient à les suivre et à libérer son petit-fils après une course-poursuite homérique.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le style graphique des Triplettes de Belleville est fortement inspiré du style du dessinateur Nicolas de Crécy dont Sylvain Chomet était l'ami et le scénariste[1] ;
  • La scène d'introduction met en scène les triplettes de Belleville (encore jeunes), mais aussi, Charles Trenet en chef d'orchestre, Fred Astaire, qui se fait attaquer par ses chaussures, et Joséphine Baker, attaquée, elle, par les hommes du public, et enfin Django Reinhardt en guitariste qui joue avec ses pieds ;
  • Le film fait aussi apparaître d'autres célébrités tel que Cab Calloway en serveur de restaurant et Fausto Coppi en l'un des trois cyclistes de Belleville ;
  • L'accordéoniste du film, Roberte Rivette, est une parodie d'Yvette Horner ;
  • Le film inspirera la chanteuse Marcella Puppini qui, en 2004, fondera le trio The Puppini Sisters ;
  • On aperçoit un extrait du film Jour de fête de Jacques Tati lorsque les Triplettes regardent la télévision ; la girouette sur la maison de Champion fait également penser au facteur du film de Tati et l'affiche du film Les Vacances de Monsieur Hulot apparaît aussi dans l'appartement des triplettes de Belleville ;
  • Le pianiste de l'interlude est une parodie de Glenn Gould jouant le prélude No 2 en Do mineur BWV 847 du Clavier bien tempéré. Ce prélude est repris et varié tout au long du film : une reprise jazz de ce même prélude peut être entendue au début de la scène du restaurant, on le reconnaît aussi lorsque Madame Souza joue sur une roue de vélo avec les Triplettes, sous le pont. On en entend une variation très lente lors de la montée de la côte qui contraindra Champion à abandonner ;
  • Dans la scène où Roberte Rivette est coincée sous un pont, on aperçoit l'agent de police du court métrage " La vieille dame et les pigeons " ;
  • À l'arrivée de l'étape du Tour de France, on peut voir le sponsor " La Walkyrie " : parodie du célèbre fromage " La vache qui rit " ;
  • La traversée de l'Atlantique se fait sur fond du Kyrie de la Grande Messe en Ut mineur de Mozart.
  • Dans l'épisode 14 de la saison 22 de la série Les Simpson, lors d'un festival de court métrage, l'un des nommés est "Les Frangins de Beauville". Dans l'extrait présenté, on voit trois Français caricaturaux autour d'une table avec du fromage, du vin et une Tour Eiffel en cure-dent ainsi que Bruno, le chien du film Les Triplettes de Belleville. De plus, la musique utilisée est celle du film.
  • Pour fêter les dix ans du film d'animation Les Triplettes de Belleville, nominé à l'Oscar du meilleur film d'animation 2004 et au César du meilleur film français de l'année 2004, Tiens Toi Bien ! Production et Sylvain Chomet, offrent au public son adaptation et les personnages principaux du film en chair et en os dans un nouveau spectacle musical Les Triplettes de Belleville dans Go Ouest Premières représentations en octobre 2014, au Cratère Théâtre d'Alès.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]