Château de Néhou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Château de Néhou
Présentation
Type
Construction
Depuis le Xe siècleVoir et modifier les données sur Wikidata
Propriétaire initial
Néel Ier de Saint-Sauveur
Localisation
Adresse
Coordonnées

Le château de Néhou est un ancien château fort, élevé sur motte, du début Xe siècle, dont les vestiges se dressent sur la commune de Néhou dans le département de la Manche en région Normandie. L'édifice, déjà en ruines, a été détruit au début du XXe siècle.

Situation[modifier | modifier le code]

Les restes du château de Néhou sont situés dans le département français de la Manche sur la commune de Néhou, sur les bords du fleuve de l'Ouve entre les églises de Saint Georges de Néhou et de Sainte Colombe[1], au passage de la rivière, coupé par la route.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au milieu du Xe siècle, Richard Ier de Saint-Sauveur, vicomte de Saint-Sauveur et du Cotentin[2], donne le domaine de Néhou à son fils Néel, qui serait à l'origine de la construction du château.

En 1907, le site est vendu d'abord à une compagnie de minoterie, cette dernière achèvera de faire disparaître les dernières ruines qui subsistaient de l’ancienne forteresse[3], puis vendu à la Société industrielle récupération animale Manche (SIRAM) dans les années 1970.

Description[modifier | modifier le code]

Du château de Néhou, il ne subsiste, au XXIe siècle, que la trace d'une forte motte sur laquelle se dressait avant la Révolution un petit château.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire de la Paroisse de Néhou, Livre II, page 23.
  2. Histoire de la Paroisse de Néhou, Livre II, page 17.
  3. http://www.le-petit-manchot.fr/manche-histoire-patrimoine/169-le-chateau-disparu-de-nehou/les-cahiers-du-petit-manchot/

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Abbé Lebredonchel, Histoire de la Paroisse de Néhou, 1835, Imprimerie de Noblet, Cherbourg.

Articles connexes[modifier | modifier le code]