Éditions Heimdal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 1975
Fiche d’identité
Siège social Bayeux  (France)
Dirigée par Georges Bernage
Spécialités Seconde Guerre mondiale, Moyen Âge et régionalisme normand
Site web www.editions-heimdal.fr
Données financières
Chiffre d'affaires en augmentation 1 682 400 € (2015) [1]
Environnement sectoriel
Principaux concurrents Éditions OREP

Heimdal est une maison d'édition française spécialisée dans la Seconde Guerre mondiale, le Moyen Âge et le régionalisme normand créée en 1975 par Georges Bernage.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1971, Georges Bernage fonde Heimdal, revue historique alors qu'il est étudiant.

En 1975, alors que le magazine prend de l'ampleur, son fondateur décide créer une maison d'édition éponyme à Bayeux, dans le Calvados.

En 1990, l'entreprise déménage son siège de Bayeux à Damigny.

En 2015, dans une interview donnée par Georges Bernage au média actu.fr pour les 40 ans des Editions Heimdal, nous apprenons que la société totalise à son actif plus de 1000 magazines et 400 livres publiés[2].

Revues[modifier | modifier le code]

Les Éditions Heimdal publient de nombreux magazines:

  • Vikland (1975 - )
  • 39-45 (1983 - ),
  • Histoire & maquettisme (1989 - 2003),
  • Moyen Âge (1997 - ),
  • Patrimoine normand (réédité par les Éditions Spart depuis 2010),
  • Normandie 1944 (2011 - ),
  • Submarine (2014 - ),
  • Antiquité (2015 - ),
  • Avions de combat (2016 - ),
  • Aces (2016 - ),
  • Soldat (2017 - ),
  • Histoire des Français (2017 - )
  • L'aventure automobile (réédité par les Éditions Heimdal depuis 2017).

Controverses[modifier | modifier le code]

REFLEXes indique qu'elles ont participé à la fête des Bleu-blanc-rouge organisée par le Front national, et les rapproche des éditions Pardès sur le plan idéologique[3].

En 2000, un ouvrage signé Georges Bernage est retiré des rayons du Mémorial de Caen à la suite d'une plainte de Gregor Blot-Julienne auprès de la direction accusant son auteur de glorifier la garde personnelle d'Hitler[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.societe.com/societe/editions-heimdal-378521868.html
  2. « Editions Heimdal. 40 ans de livres et revues sur l'Histoire et la Normandie », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  3. « Les pets et la plume », sur reflexes.samizdat.net, .
  4. « La Normandie a la mémoire qui flanche. Directeur FN à Bayeux, ouvrages négationnistes à Caen: les musées-mémoriaux du débarquement présentent des anomalies troublantes. », Libération.fr, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]