Cuvry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cuvry
Cuvry
Église Saint-Martin.
Blason de Cuvry
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Metz
Intercommunalité Metz Métropole
Maire
Mandat
François Carpentier
2020-2026
Code postal 57420
Code commune 57162
Démographie
Gentilé Cuvréiens, Cuvréiennes
Population
municipale
864 hab. (2019 en augmentation de 4,85 % par rapport à 2013)
Densité 159 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 02′ 38″ nord, 6° 09′ 36″ est
Altitude Min. 167 m
Max. 198 m
Superficie 5,44 km2
Type Commune urbaine
Aire d'attraction Metz
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton des Coteaux de Moselle
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Cuvry
Géolocalisation sur la carte : Moselle
Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 14.svg
Cuvry
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cuvry
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cuvry

Cuvry est une commune française située dans le département de la Moselle, en Lorraine, dans la région administrative Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Cuvry est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[1],[2],[3].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Metz, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 245 communes, est catégorisée dans les aires de 200 000 à moins de 700 000 habitants[4],[5].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (90,1 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (92 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (73,5 %), prairies (16,6 %), zones urbanisées (9,9 %)[6].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[7].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Cuberacum (745) ; Cuveriacus (933) ; Cuveriaco (936) ; Cuvereium (1299) ; Cuvrey (1343) ; Cuve rey (1490) ; Cuvreyo, Cuvri (1544) ; Cuvery (1553)[8].
Pendant l'annexion allemande : Kubern.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Dépendait de l'ancien Pays Messin en l'Isle.
  • En 1362, Lorie de Montson (née en 1326 à Vioménil) est dite dame de Cuvry où elle possédait au lieu-dit "Sorcu". Elle avait épousé en 1347, Jehan du Houx, chevalier, seigneur du Houx et de Lavelinedu Houx.
  • La seigneurie de Cuvry appartenait à l’hôpital Saint-Nicolas de Metz d’où les lettres S et N sur le blason[9].
  • Démolition d'une grange au cœur du village pour construire[Quand ?] la place Saint-Martin[10].
  • De 1790 à 2015, Cuvry était une commune de l'ex-canton de Verny.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
    Wasselin Woirgard    
    François Woirgard    
    André Gougeon    
1984 mars 2001 Roland Richard    
mars 2001 mars 2008 Jean-Paul Henrion    
mars 2008 En cours François Carpentier    

Budget et fiscalité 2013[modifier | modifier le code]

En 2013, le budget de la commune était constitué ainsi[11] :

  • total des produits de fonctionnement : 579 000 , soit 754  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 600 000 , soit 783  par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 831 000 , soit 1 084  par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 1 532 000 , soit 1 997  par habitant.
  • endettement : 222 000 , soit 289  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 11,45 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 10,83 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 37,25 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[13].

En 2019, la commune comptait 864 habitants[Note 3], en augmentation de 4,85 % par rapport à 2013 (Moselle : −0,03 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1861 1866 1871
188201213219254288269267269
1875 1880 1885 1890 1895 1900 1905 1910 1921
253235234216208205187199181
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
231327413321357210248432689
1990 1999 2004 2006 2009 2014 2019 - -
666653643685757846864--
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

L'ancien séminaire.
Chapelle du séminaire.
Chapelle oratoire du séminaire.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Édifices civils[modifier | modifier le code]

  • La ferme-château de Haute-Rive, mentionnée dans un écrit de 1267[16]. Vestiges des fossés, porte-cochère, cour intérieure fermée par un corps de logis, écuries, granges et dépendances, fenêtres à tympan trilobé... Micro-Brasserie créée en 2009 [10].
  • Le château de Cuvry, à côté de l’église, XVIIIe siècle, remanié au XXe siècle en collège lazariste, la façade du XVIIIe siècle a été conservée. Le bâtiment est réquisitionné pendant la Seconde Guerre mondiale par les orphelinats messins et accueille les vieillards de l’hospice Saint-Nicolas. Il sert aussi d’hôpital de délestage de Metz en cas de besoin. La commune souhaite remettre le site en valeur[10]. Démoli en 2011
  • Lavoir.
  • L'ancienne voie ferrée qui reliait Metz à Château-Salins passe au milieu du village[10].
  • L'internat Saint-Vincent-de-Paul, ouvert en 1922, il ferme en juin 2008 et est démoli en 2011
  • La fondation Bompard de Novéant-sur-Moselle dirige à Cuvry une unité destinée aux malades de type Alzheimer, des travaux sont en cours pour réaliser une structure d'accueil supplémentaire dédiée aux malades Huntington en partenariat avec la Fédération Huntington espoir[10].
  • Plateau sportif : deux terrains de football, un « city stade » inauguré le 19 septembre 2009, deux terrains de tennis, une aire de jeu pour enfant, un boulodrome.

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Martin XVIIIe siècle ; nef éclairée de six vitraux restaurés dans les années 1980 ; ouvertures en plein cintre ; à l’entrée du chœur se trouvent deux fresques en l’honneur de saint Martin, le patron de la paroisse[10].
  • Orgue Système unit de l'église Saint-Martin, construit par Frédéric Haerpfer en 1935[17]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Le père André Sylvestre est né en 1920 en Lorraine et a fait ses études au petit séminaire de Cuvry[18]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  2. « Commune urbaine - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  4. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Metz », sur insee.fr (consulté le ).
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  6. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  7. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  8. Bouteiller - Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle, rédigé en 1868
  9. Zoom sur la commune de Cuvry qui a rejoint le District de l’Agglomération messine, ex – Communauté d’agglomération de Metz Métropole en 1996
  10. a b c d e et f En passant par… Cuvry, dans la cour des grands dans Le Républicain lorrain, dimanche 17 octobre 2010, p. 12.
  11. Les comptes de la commune de Cuvry
  12. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  16. Cuvry : Principaux atouts touristiques
  17. Cuvry, orgue de l'église Saint Martin
  18. Le Père André Sylvestre