Lorry-lès-Metz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lorry (homonymie).
Lorry-lès-Metz
La mairie.
La mairie.
Blason de Lorry-lès-Metz
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Metz
Canton Les Coteaux de Moselle
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Metz Métropole
Maire
Mandat
Jean-Yves Le Ber
2014-2020
Code postal 57050
Code commune 57415
Démographie
Gentilé Lorriots
Population
municipale
1 730 hab. (2014)
Densité 284 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 08′ 33″ nord, 6° 07′ 20″ est
Altitude Min. 189 m – Max. 357 m
Superficie 6,09 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 14.svg
Lorry-lès-Metz

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 14.svg
Lorry-lès-Metz

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lorry-lès-Metz

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lorry-lès-Metz
Liens
Site web www.lorrylesmetz.fr

Lorry-lès-Metz est une commune française située dans le département de la Moselle, en région Grand Est.

Ses habitants s'appellent les Lorriots.

Géographie[modifier | modifier le code]

Rose des vents Amanvillers Saulny Woippy Rose des vents
Châtel-Saint-Germain N
O    Lorry-lès-Metz    E
S
Lessy / Plappeville Metz

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Lorry-lès-Metz : Lauriacum (945), Lorez (1130), Lorei (1320), Lorrey (1440), Lory (1491), Lori (1544), Lorri (1756), Lorringen (1915–1918), Loringen (1940–1944).
  • Vigneulles : Vineolis (1157), Vegnuelle (1237), Vignuelle (1300), Vignueles (1316), Vingneles (1317), Vigneulle (1491), Veigneulle (1537).

Histoire[modifier | modifier le code]

Village du Pays Messin, on y trouve au VIe siècle une villa royale nommée Lauriac (voir Brunehilde reine d'Austrasie)

Val de Metz dépendant du comté épiscopal de Metz puis de la République messine. Après le rattachement à la France, village des Trois-Évêchés. Village du département de la Moselle en 1790 (Révolution française), annexé à l'Empire allemand de 1871 à 1918 et au Troisième Reich nazi de 1940 à 1944. Redevient français de facto à cette époque, faisant partie de la région Lorraine.

Au XVe siècle, la seigneurie appartenait à la famille messine des Baudoche. Plusieurs fois dévastée en 1442, 1493, 1518, 1590, 1635, 1642.

Les successeurs réformés y introduisirent la Réforme à la fin du XVe siècle.

En 1552, le pays Messin devient de facto un protectorat français. En 1648, les traités de Westphalie mettant fin à la terrible guerre de Trente Ans au cours de laquelle le village a été dévastés par deux fois (1635 et 1642), rattache Lorry et le pays Messin à la France. Par l'édit de Fontainebleau de 1685, Louis XIV interdit la Réforme contraignant un certain nombre d'habitants à se convertir ou à fuir en secret.

Possession de la famille Couët du Vivier de 1605 à la Révolution.

Rattachement de Vigneulles à Lorry-lès-Metz en 1809.

En 1817, Lorry-lès-Metz avait pour annexe le village de Vigneulles et la ferme du Chêne. À cette époque, Lorry comptait 733 habitants répartis dans 125 maisons et Vigneulles, 66 habitants répartis dans 19 maisons.

Le 21 septembre 1870, durant la guerre franco-allemande, eut lieu le combat du bois de Vigneulles ou fut engagé le 15e régiment d'infanterie. Le 30 septembre, une escarmouche eut lieu ou fut engagé le 2e bataillon de chasseurs à pied.

Comme les autres communes de l'actuel département de la Moselle, Lorry-lès-Metz est annexée à l’Empire allemand de 1871 à 1918. Au début du XXe siècle, Le territoire de la commune était recouvert de 80 ha de vigne donnait du vin de Moselle mais les ravages du phylloxéra obligèrent le village, à l'instar de son voisin Woippy, à se reconvertir dans la culture de la fraise.

Lorry-lès-Metz est de nouveau annexée de 1940 à 1944 au Troisième Reich allemand. Malgré la combativité des troupes allemandes de la 462e Volks-Grenadier-Division de l'armée de Knobelsdorff, Lorry-lès-Metz est libérée par la 5e DI de l'armée Patton le 21 novembre 1944[1], à la fin de la bataille de Metz, mettant ainsi fin à plus de quatre années de souffrance.

En 2007, le village est classé 2e au revenu total par habitant en Moselle juste derrière la commune voisine de Plappeville. En 2009 le village a célébré le bicentenaire du rattachement de Vigneulles à Lorry-lès-Metz. Un pèlerinage marial a lieu à l'écart du village à la chapelle dédiée à Notre-Dame du Gros Chêne.

Blasonnement[modifier | modifier le code]

D’argent au laurier de sinople, mouvant de la pointe, fruité de gueules, au chef du même chargé de trois besants d’or, le premier chargé d’une croix pattée de même.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La commune a rejoint le 1er janvier 2002 la communauté d'agglomération de Metz-Métropole. Elle est représentée par deux membres titulaires et un membre suppléant. Les titulaires sont Jean Yves Le Ber, maire, et Ghislaine Foubet, première adjointe.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 730 habitants, en augmentation de 16,66 % par rapport à 2009 (Moselle : 0,02 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1861 1866 1871
564 557 676 740 813 825 730 718 660
1875 1880 1885 1890 1895 1900 1905 1910 1921
698 679 658 672 626 670 677 665 587
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
611 619 641 555 624 799 952 1 224 1 369
1990 1999 2007 2011 2014 - - - -
1 365 1 433 1 401 1 550 1 730 - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • vestiges préhistoriques et antiques ;
  • découverte d'un petit monument religieux de l'époque gallo-romaine ;
  • restes d'une maison forte du XVe siècle, remaniée au XIXe siècle ;
  • château de Malberg ; cette maison était la maison de famille de la vénérable madame Caroline Colchen Carré de Malberg.
  • la « Bonne Fontaine » .

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Clément, bâtie par Pierre Baudoche en 1414, fortifiée ; agrandie en 1830 : fonts baptismaux 1500, orgue ;
  • Chapelle Notre-Dame-du-Gros-Chêne.
  • Chapelle de l'ancien couvent de Vigneulles.
  • Chapelle sépulcrale de Caroline Colchen Carré de Malberg

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. 1944-1945 : Les années liberté, Le républicain Lorrain, 1994 (p. 14:Recensement préfectoral sur les dates de libération)
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
Liste des maires successifs de Lorry-lès-Metz
Période Identité Étiquette Qualité
zzmars 1989 mars 2014 Marie-Hélène Mathieu sans maire
Les données manquantes sont à compléter.|}