Trémery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de la Moselle
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Moselle.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Trémery
La place de la Mairie.
La place de la Mairie.
Blason de Trémery
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Metz
Canton Le Pays messin
Intercommunalité Communauté de communes Rives de Moselle
Maire
Mandat
Michel Hoze
2014-2020
Code postal 57300
Code commune 57677
Démographie
Gentilé Trémerois [1]
Population
municipale
1 075 hab. (2014)
Densité 143 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 14′ 49″ nord, 6° 13′ 31″ est
Altitude Min. 160 m – Max. 238 m
Superficie 7,53 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 14.svg
Trémery

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 14.svg
Trémery

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Trémery

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Trémery
Liens
Site web http://www.tremery.fr

Trémery est une commune française située dans le département de la Moselle, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Trémery est un village français du département de la Moselle peuplé de près de 1 100 habitants. Cette petite bourgade bénéficie d'une proximité relative des grands axes routiers (autoroutes A31 et A4).

Trémery est situé à environ 18 kilomètres de Metz, la préfecture du département. Les communes proches sont Ay-sur-Moselle, Rurange-lès-Thionville, Flévy et Ennery.

Carte de la commune.

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Tremerey (1404) ; Trommerchen (1473)[2] ; Tremay (1613) ; Treumri, Tremeury, Treumerieux (1636) ; Tremery (1793) ; Tremerchen (1915–1918) ; Tremeringen (1940–44). Tremmerchen en francique lorrain.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dépendait de l'ancien Haut-Chemin du Pays Messin, dans la seigneurie d'Ay.
Était annexe de la paroisse d'Ay. La Franche rue de Trémery dépendait de la seigneurie de Fleury en 1683.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Trémery Blason D'azur à la fasce d'or, accompagnée en chef de trois étoiles du même, et en pointe d'un mouton d'argent.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Économie et artisanat[modifier | modifier le code]

  • Maison GODET-WAGONNET---Confiseur lorrain créateur et seul fabricant de l'unique WAGOTINE. Il s'agit d'un petit wagonnet en nougatine garni de spécialités lorraines ; mirabelles de Lorraine, chardons lorrains, etc.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1995 mars 2001 Paul Henne    
mars 2001   Michel Hoze    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 075 habitants, en diminution de -1,47 % par rapport à 2009 (Moselle : 0,02 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1861 1866 1871
310 314 352 413 436 446 387 388 343
1875 1880 1885 1890 1895 1900 1905 1910 1921
336 340 314 289 276 264 274 266 271
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
259 278 322 288 298 353 482 774 764
1990 1999 2006 2011 2014 - - - -
816 1 146 1 122 1 083 1 075 - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006 [6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Le maximum de la population fut atteint en 1999, avec 1 146 habitants.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Trémery possède deux établissements scolaires:

  • école maternelle La Clairière
  • école élémentaire Le Colombier

Sport[modifier | modifier le code]

Trémery dispose d'un club de football, le FC Trémery et d'un club de pêche. Le village possède aussi une salle omnisports, des courts de tennis (extérieurs et couverts), un terrain multisports et un terrain de moto cross.

Santé[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Passage d'une voie romaine.
  • Tombes mérovingiennes.

Édifice religieux[modifier | modifier le code]

Église Sainte-Croix .

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.genealogie-metz-moselle.fr/vigy/tremery.html
  2. Jules Vannérus, Dénombrements des feux des duché de Luxembourg et comté de Chiny, 1921
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .