Wiesviller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Wiesweiler.
Wiesviller
Image illustrative de l'article Wiesviller
Blason de Wiesviller
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Sarreguemines
Canton Sarreguemines
Intercommunalité Communauté d'agglomération Sarreguemines Confluences
Maire
Mandat
Nathalie Staub
2014-2020
Code postal 57200
Code commune 57745
Démographie
Gentilé Wiesvillerois
Population
municipale
996 hab. (2014)
Densité 113 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 04′ 52″ nord, 7° 09′ 56″ est
Altitude Min. 225 m
Max. 342 m
Superficie 8,83 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 14.svg
Wiesviller

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 14.svg
Wiesviller

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Wiesviller

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Wiesviller

Wiesviller est une commune française située dans le département de la Moselle et le bassin de vie de la Moselle-Est, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Wisenwire (1150) ; Wiesewilre (1445) ; Wiszwiller (1473) ; Wissewiller, Wyswiller, Weyswiller (1544) ; Weissweiller (1594) ; Weisweiller (1681) ; Weis-Willer (1762) ; Visviller, Weisviller, Weis-Weiller (1779) ; Wiesweiller (carte Cassini) ; Wisviler (1793) ; Weissveiller (1801) ; Wieswiller (XIXe siècle) ; Wiswiller (carte de l'état-Major) ; Wiesweiler (1871-1918 et 1940-1944).
  • Wiiswiller en francique lorrain[1].
  • Sobriquet des habitants : Wieswiller Murkser (les bosseurs de Wiesviller)[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1977 mars 2008 Ferdinand Franck    
mars 2008   Nathalie Staub    
Les données manquantes sont à compléter.

Les conseillers municipaux sont les suivants :

André Schaschkow, Hubert Karmann, Edmond Peifer, Michel Lett, Martial Kirch, Jenny Meyer, Pascal Petit, Jean-Martin Obry, Jean-Jacques Mayer, Myriam Freyermuth, Norbert Rauch, Denis Bitterolf, Dominique Freyermuth, Frédéric Beck.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4].

En 2014, la commune comptait 996 habitants[Note 1], en diminution de 3,49 % par rapport à 2009 (Moselle : +0,02 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1861 1866 1871
425 631 746 1 264 1 602 951 865 986 937
1875 1880 1885 1890 1895 1900 1905 1910 1921
868 871 842 822 804 797 837 857 863
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
787 725 730 744 750 764 796 783 829
1990 1999 2004 2009 2014 - - - -
920 959 1 016 1 032 996 - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6]. |recens-prem=2004 |.)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Vestiges d'une villa romaine.
  • Sépultures mérovingiennes.

Édifice religieux[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Barthélemy, construite par les jésuites en 1750 et restaurée en 1832 : autels et chaire XVIIIe siècle, orgue XIXe siècle.

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Chaque année, le premier jeudi de mars, le club de football local organise un bal carnavalesque (« Speckball »), qui réunit près de 1 200 personnes.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Geoplatt
  2. entre Sarre & Blies, le journal de la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences, n° 21, décembre 2009
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.