Ars-Laquenexy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ars-Laquenexy
Chagny-la-Horgne, Mercy
Ars-Laquenexy
Église Saint-Lambert.
Blason de Ars-Laquenexy Chagny-la-Horgne, Mercy
Blason
Ars-Laquenexy
Logo
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Metz
Intercommunalité Metz Métropole
Maire
Mandat
Dominique Strebly
2020-2026
Code postal 57530
Code commune 57031
Démographie
Gentilé Ars-laquenexois
Population
municipale
899 hab. (2019 en diminution de 5,86 % par rapport à 2013)
Densité 144 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 05′ 39″ nord, 6° 16′ 19″ est
Altitude Min. 207 m
Max. 256 m
Superficie 6,25 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Metz
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton du Pays messin
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Ars-Laquenexy
Chagny-la-Horgne, Mercy
Géolocalisation sur la carte : Moselle
Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 14.svg
Ars-Laquenexy
Chagny-la-Horgne, Mercy
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ars-Laquenexy
Chagny-la-Horgne, Mercy
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ars-Laquenexy
Chagny-la-Horgne, Mercy
Liens
Site web https://www.ars-laquenexy.fr/

Ars-Laquenexy est une commune française située dans le département de la Moselle en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Ars-Laquenexy est un petit village rural à l’est de Metz.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le ruisseau de Cheneau, le ruisseau de Corbon, le ruisseau de Vallieres sont les principaux cours d'eau qui traversent la commune d'Ars-Laquenexy.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Ars-Laquenexy est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[1],[2],[3].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Metz, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 245 communes, est catégorisée dans les aires de 200 000 à moins de 700 000 habitants[4],[5].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (54,5 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (60,7 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (51,1 %), forêts (29,8 %), zones urbanisées (9,8 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (5,9 %), prairies (3,4 %)[6].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[7].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Toponymie[8] :

  • 1128 : Ars
  • 1277 : Airs de leis Collambairs
  • 1307 : Arcus juxta Collumbiers
  • 1335-1338 : Airs delei Marcey
  • 1357 : Ars et Ars de lais Bourny
  • 1404 : Airs
  • XVe siècle : Airs de leiz Coloumbey, mentionné comme possession du chanoine Thierry de la Tour[9].
  • XVe siècle : Ars des Genetaires
  • 1444 : Ars les Quenexy
  • 1487 : Airs lai Quenexey
  • 1518 : Airs la Quenexy
  • XVIIIe siècle : Ars les Cunexy[10].
  • 1915-1918 et 1940-1944 : Ars bei Kenchen
  • en patois lorrain : As Lakeun'hi[11], A Lai Quenehi.

Le nom du village est lié à celui du village voisin de Laquenexy.

Ars viendrait du latin Arcus pour arche et pourrait indiquer la présence d’un pont à proximité du village pour traverser le ruisseau de Vallière.

Genetaires est le nom d’une unité de cavalerie et fait peut-être référence à des soldats restés en pays messin après le siège de Metz[12].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
an VIII   Alexandre Gouverneur    
1945 1983 Louis Nicolas Godfrin[13]   agriculteur
1983 2001 Jean-Marie Moisson    
mars 2001 En cours Jean-François Schmitt DVD Retraité
  • coopération intercommunale : SIVOM de Pange

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[14]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[15].

En 2019, la commune comptait 899 habitants[Note 3], en diminution de 5,86 % par rapport à 2013 (Moselle : −0,03 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1861 1866 1871
194173188183240237214213170
1875 1880 1885 1890 1895 1900 1905 1910 1921
186195220203215192225373177
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
181201204152191171205421541
1990 1999 2006 2011 2016 2019 - - -
741741879964929899---
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[16] puis Insee à partir de 2006[17].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

En 2018, le taux de personnes d'un âge inférieur à 30 ans s'élève à 27,2 %, soit en dessous de la moyenne départementale (33,6 %). À l'inverse, le taux de personnes d'âge supérieur à 60 ans est de 27,9 % la même année, alors qu'il est de 26,2 % au niveau départemental.

En 2018, la commune comptait 492 hommes pour 423 femmes, soit un taux de 53,77 % d'hommes, largement supérieur au taux départemental (48,92 %).

Les pyramides des âges de la commune et du département s'établissent comme suit.

Pyramide des âges de la commune en 2018 en pourcentage[18]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ou +
0,0 
6,4 
75-89 ans
8,2 
18,4 
60-74 ans
23,5 
29,7 
45-59 ans
29,1 
15,2 
30-44 ans
15,7 
17,6 
15-29 ans
12,3 
12,8 
0-14 ans
11,3 
Pyramide des âges du département de la Moselle en 2018 en pourcentage[19]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90 ou +
1,4 
6,7 
75-89 ans
9,6 
16,6 
60-74 ans
17,5 
21,5 
45-59 ans
21,1 
19,3 
30-44 ans
18,5 
17,8 
15-29 ans
15,9 
17,6 
0-14 ans
16 

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Édifices civils[modifier | modifier le code]

Chapelle Notre-Dame-des-Sept-Douleurs.
  • passage de la voie romaine reliant Saverne au sud à Metz au nord ;
  • ruine d’une villa gallo-romaine sur le site de Mercy ;
  • four à chaux découvert lors de fouilles archéologiques aux Dévalants ;
  • ferme-château Chagny-la-Horgne du XVe siècle ;
  • monument à la mémoire des soldats français morts sur le territoire de la commune en 1870, dans le cimetière ;
  • château de Mercy au sud-ouest du ban communal ; XIVe siècle, reconstruit XVIe siècle ; le bâtiment actuel date de 1905. Le château et sa chapelle sont inscrits au titre des monuments historiques par arrêté du [20].
  • groupe fortifié La Marne, dans la forêt à l’ouest du village, début XXe siècle.

Édifice religieux[modifier | modifier le code]

Chapelle du château de Mercy.
  • église Saint-Lambert (saint Lambert est le saint patron du village) : bâtie de 1826 à 1833 reconstruite sur l’ancienne en ruine depuis la Révolution.
  • chapelle Notre-Dame-des-Sept-Douleurs (Notre-Dame-des-Champs), inaugurée en 1924.
  • chapelle du château de Mercy.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Ars-Laquenexy Blason
Coupé: au 1er d'argent à la croisette de gueules, au 2e d'azur à deux flammes d'or; à la divise de sable brochant sur la partition.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Ce sont les armes de la famille Bertrand, dit Saint-Jure, qui a possédé le château de Mercy aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  2. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  4. « Liste des communes composant l'aire d'attraction d'Metz », sur insee.fr (consulté le ).
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  6. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  7. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  8. « Etymologie du nom de notre village | Ars Laquenexy », sur www.ars-laquenexy.fr (consulté le ).
  9. Paul de Mardigny, « Dénombrement des villages et gagnages des environs de Metz au commencement du XVe siècle », dans les Mémoires de l’académie impériale de Metz, 1855, p. 430-523.
  10. Gallica — Carte générale de la France établie sous la direction de César-François Cassini de Thury (1714-1784), 1815.
  11. Léon Zéliqzon - Dictionnaire des patois romans de la Moselle, Volume 1 (1922)
  12. Étymologie du nom de la commune d’Ars-Laquenexy sur le site de la mairie. Consulté le 9 mars 2012.
  13. Louis Godfrin sur le site de la mairie d’Ars-Laquenexy, consulté en septembre 2012.
  14. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  15. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  16. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  17. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  18. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Commune d'Ars-Laquenexy (57031) », (consulté le ).
  19. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Département de la Moselle (57) », (consulté le ).
  20. « Château de Mercy », notice no PA57000042, base Mérimée, ministère français de la Culture.