Lutzelbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lutzelbourg
Lutzelbourg
Blason de Lutzelbourg
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Sarrebourg-Château-Salins
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Phalsbourg
Maire
Mandat
Grégoire Perry
2020-2026
Code postal 57820
Code commune 57427
Démographie
Gentilé Lutzelbourgeois
Population
municipale
568 hab. (2019 en diminution de 8,09 % par rapport à 2013)
Densité 97 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 44′ 07″ nord, 7° 15′ 07″ est
Altitude Min. 205 m
Max. 397 m
Superficie 5,84 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Phalsbourg
(commune du pôle principal)
Élections
Départementales Canton de Phalsbourg
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Lutzelbourg
Géolocalisation sur la carte : Moselle
Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 14.svg
Lutzelbourg
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lutzelbourg
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lutzelbourg

Lutzelbourg est une commune française située dans le département de la Moselle, en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique de Lorraine et fait partie du pays de Sarrebourg.

Ses habitants sont appelés les Lutzelbourgeois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue générale de la gare de Lutzelbourg et de la vallée de la Zorn dans les années 1930.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Traversée par le canal de la Marne au Rhin, la commune de Lutzelbourg est située a 3,5 km de Phalsbourg, 10 km de Saverne et a 4 km du plan incliné de Saint-Louis-Arzviller. Le village est entouré par quatre collines.

La gare de Lutzelbourg se trouve sur la ligne Paris - Strasbourg et constituait l'origine de l'ancienne ligne à voie métrique de Lutzelbourg à Drulingen aujourd'hui déclassée et déposée.

La piste cyclable longeant le canal de la Marne au Rhin permet de rejoindre Saverne, Strasbourg ou Sarrebourg.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Lutzelbourg est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[1],[2],[3].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Phalsbourg, dont elle est une commune du pôle principal[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 3 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants[4],[5].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des forêts et milieux semi-naturels (90,2 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (90,2 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : forêts (90,2 %), zones urbanisées (9,8 %)[6].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[7].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom peut être décomposé en deux termes en moyen haut-allemand : « lützel », à savoir « petit », et « Burg », à savoir « lieu fortifié, château-fort » (bien que cela ait donné le terme « bourg » en français avec un sens tout autre).
Finalement, le nom se traduit par « petite fortification ». Il s'agit de la même étymologie que celle de la ville de Luxembourg (Grand-Duché de Luxembourg) qui se dit toujours Lëtzebuerg en luxembourgeois.

  • Anciens noms[8]: Luzemburg (1120-1200), Luzelburg (1126), Lucelenburch (1201), Luczeluburgum (1318), Lutzeluburg (1456), Lutzeluburch/Lutzenlburg (XVe siècle), Lutzelburg (1576), Luzelburg/Lucelburg (1751), Lutzbourg/Lucelbourg et Lucenbourg (1779), Lutzelbourg (1793), Lützelburg am Kanal (1871-1918).
  • Lützburg en allemand[8]. Litzelbuerch en francique lorrain.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIIe siècle, la seigneurie relevait de l'évêque de Metz. La maison forte fut assiégée et détruite par le duc de Lorraine en 1151. Au XVIe siècle, le château était devenu un repaire de brigands ; il fut définitivement détruit au cours des combats entre le comte de Hanau et Franz von Sickingen, en 1523.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Venant de Metz, Adolf Hitler, chancelier du Reich, vint à Lutzelbourg le , où il fut reçu à l’hôtel des Vosges, pour une veillée de Noël, en présence des troupes du secteur. Le train blindé, stationné dans le tunnel d’Arzviller, attendait le "Führer" à 18 h 40 pour le retour à Berlin, où il arriva le lendemain matin[9].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1944 1971 Georges Lindemann   ingénieur des travaux publics de l’État
1971 1977 Charles Grosse   secrétaire général à la navigation
1977 avril 2014[réf. nécessaire] Bernard Perry   ingénieur des travaux publics de l’État
avril 2014[réf. nécessaire] juin 2020[réf. nécessaire] Joseph Moutier[réf. nécessaire]    
Juin 2020[réf. nécessaire] En cours Grégoire Perry[réf. nécessaire]    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[12].

En 2019, la commune comptait 568 habitants[Note 3], en diminution de 8,09 % par rapport à 2013 (Moselle : −0,03 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
349362463517581540611665625
1856 1861 1871 1875 1880 1885 1890 1895 1900
429652572606574626647738672
1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
762692612620705703714828811
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2013 2018
807798768705695650636618572
2019 - - - - - - - -
568--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Édifices civils[modifier | modifier le code]

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Michel XVIIIe siècle, agrandie 1834 et 1869 ;
  • Église luthérienne, rue de Phalsbourg construite entre 1907 et 1909.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • En 1900, Eugène Koeberlé a racheté le château pour le consolider, y faire des fouilles archéologiques et le restaurer.
  • Le peintre Roger Hentz y a grandi notamment au Moulin de Garrebourg

Jumelage[modifier | modifier le code]

Jumelage de villes entre Lutzelbourg / Moselle et Lützelburg (Gablingen) / Bavière. Depuis environ 20 ans, un partenariat prend la forme de réunions régulières[16].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Lutzelbourg Blason
D'or au lion d'azur, armé, lampassé et couronné du champ.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dagobert Fischer, « Lutzelbourg, le château et le village », dans Mémoires de la Société d'archéologie lorraine, 1871, p. 159-198 (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  2. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  4. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Phalsbourg », sur insee.fr (consulté le ).
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  6. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  7. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  8. a et b Dictionnaire topographique du département de la Meurthe - Henri Lepage (1862)
  9. Visite inopinée, article du Républicain-lorrain du 26 janvier 2013 sur republicain-lorrain.fr
  10. Véronique Kremer, « Les maires de Lutzelbourg de 1791 à nos jours », Pays d’Alsace, no 193,‎ , p. 36-38 (ISSN 0245-8411, lire en ligne)
  11. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  15. « Ruines du château », notice no PA00106799, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  16. (de + fr) « CHARTE qui fait preuve du jumelage et de l'amitié entre Lutzelbourg/Moselle et Lützelburg/Bavière » [PDF], sur verwaltungsportal.de, .