Boeing XP-15

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif XP-15/F5B Su-27 silhouette.svg
Boeing XP-15 060906-F-1234P-001.jpg Vue de l'avion

Constructeur Drapeau : États-Unis Boeing
Rôle Avion de chasse
Statut Détruit
Premier vol 30 janvier 1930
Nombre construits 2 (1 XP-15, 1 XF5B)
Équipage
1 (Pilote)
Motorisation
Moteur Pratt & Whitney SR-1340D
Nombre 1
Puissance unitaire 525
Dimensions
Envergure 9,29 m
Longueur 6,4 m
Hauteur 2,84 m
Surface alaire 14,61 m2
Masses
À vide 931 kg
Maximale 1246 kg
Performances
Vitesse de croisière 257 km/h
Vitesse maximale 306 km/h
Plafond 8428 m
Vitesse ascensionnelle 9,15 m/min
Rayon d'action 676 km
Armement
Interne 2 mitrailleuses de 7,62 mm

Le Boeing XP-15 est un prototype d'avion de chasse, monoplan, des États-Unis. C'est le deuxième modèle à être la continuité du Boeing XP-9.

Développement[modifier | modifier le code]

Cet avion est essentiellement une version du monoplan Boeing P-12. Sa principale différence est dans le retrait de l'aile inférieure et dans la construction toute en métal ainsi que des ailerons modifiés. Le XP-15 a un train d'atterrissage classique[1].

Boeing a numéroté l'appareil comme étant le Model 202 ; tandis que l'United States Army accepte cet aéronef pour faire des essais et le désigne comme XP-15. L'armée ne l'a en réalité jamais acheté et il conserve son enregistrement civil de X-270V[1].

Il est d'abord expédié par avion en janvier 1930, où on découvre que le stabilisateur vertical (type de P-12C) a besoin d'être agrandi pour compenser l'aile unique. Le test initial montre une vitesse supérieure à 178 km/h, mais avec des surfaces de la queue agrandies, il a enregistré 190 km/h à 2 400 mètres. L'avion a de piètres performances, avec une faible vitesse ascensionnelle et une haute vitesse d'atterrissage. L'USAAC ne commande pas l'avion pour la production et, le 7 février 1931, le prototype est détruit après que la rupture de l'hélice qui entraîna l'arrachage du moteur de ses supports mobiles[1].

La Marine se voit offrir le même modèle 205. Il effectue son premier vol en février 1930. Il est commandé par le US Navy, mais, pendant les essais en vol qui sont achevés en 1932, d'autres avions ont été commandés à la place. Il est cependant le premier monoplan à recevoir une désignation de l'US Navy, XF5B[1].

Opérateur[modifier | modifier le code]

Drapeau des États-Unis États-Unis

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Enzo Angelucci, The American Fighter from 1917 to the present, New York, Orion Books,‎ 1987
  • (en) Lloyd S. Jones, U.S. Fighters, Aero Publishers, Inc.,‎ 1975 (ISBN 0-8168-9200-8), p. 4849

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Angelucci 1987, p. 85-86


(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Boeing XP-15 » (voir la liste des auteurs).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]