Boeing XB-38 Flying Fortress

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Boeing XB-38 Flying Fortress Su-27 silhouette.svg
Boeing-Vega XB-38 parked.jpg
Le XB-38 Flying Fortress au sol

Constructeur Drapeau : États-Unis Boeing
Rôle Bombardier
Statut Projet abandonné
Premier vol 19 mai 1943
Date de retrait 16 juin 1943
Nombre construits 1 B-17 converti
Équipage
10
Motorisation
Moteur Allison V-1710-97
Nombre 4
Type 12 cylindres en V avec turbocompresseur
Puissance unitaire 1 425 ch
Dimensions
Envergure 31,67 m
Longueur 22,56 m
Hauteur 5,84 m
Surface alaire 131,9 m2
Masses
À vide 15 762 kg
Avec armement 25 401 kg
Maximale 29 030 kg
Performances
Vitesse de croisière 364 km/h
Vitesse maximale 526 km/h
Plafond 9 020 m
Rayon d'action 5 310 km
Armement
Interne 10 mitrailleuses Browning M2 (12,7 mm)
Externe 2 700 kg de bombes

Le Boeing XB-38 est un prototype de bombardier américain de la Seconde Guerre mondiale issu de la remotorisation d'un B-17. L'avion est détruit dans un accident, suite à un incendie moteur, le 16 juin 1943.

Historique[modifier | modifier le code]

Le XB-38 au sol

Le XB-38 est le résultat de l'accouplement du moteur Allison V-1710-89 au B-17 Flying Fortress. Un seul prototype a été construit à partir d'un B-17E existant. La conversion prit moins d'un an et le premier et unique B-38 s'envola le 17 mai 1943.

Le XB-38 se révéla légèrement plus rapide que le B-17E original mais quelques problèmes techniques firent surface. Notamment un problème avec les conduits de collecteurs de gaz d'échappement. Ce problème a été rapidement réglé et le B-38 a été capable de reprendre ses vols d'essais. Cependant le 16 juin 1943, au cours d'un vol d'essai, le moteur numéro trois (au centre à droite) prit feu et l'équipage fut forcé d'abandonner l'appareil qui s'écrasa et fut détruit. Le programme stoppa à cette date pour ne plus jamais reprendre étant donné la grande demande pour les moteurs Allison pour les chasseurs comme le Lockheed P-38 Lightning, le Bell P-39 Airacobra et le Curtiss P-40 Warhawk.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Appareils comparables[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]