Boeing CH-46 Sea Knight

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Boeing-Vertol CH-46 Sea Knight
Image illustrative de l'article Boeing CH-46 Sea Knight
CH-46 Sea Knight

Rôle hélicoptère de transport
Constructeur Drapeau : États-Unis Boeing
Premier vol Août 1962
Mise en service 1964
Date de retrait Toujours en service
Nombre construit 524
Équipage
2 pilotes, 2 ou 3 membres d'équipage, 25 soldats
Motorisation
Moteur General Electric T58-GE-16
Nombre 2
Type turbine
Puissance unitaire 1870 ch (1400 kW) ch
Nombre de pales 2 × 3
Dimensions
Diamètre du rotor 16 m
Longueur (Fuselage) 13,7 m
Hauteur 5,10 m
Masses
À vide 7 047 kg
Avec armement 7 891 kg
Maximale 11 000 kg
Performances
Vitesse maximale 265 km/h
Plafond 4 300 m
Vitesse ascensionnelle 624 m/min
Distance franchissable 296 km
Distance de convoyage 676 km
Armement
Interne 2 x M-2 et 1 x M-240D (en option)

Le Boeing CH-46 Sea Knight est un hélicoptère moyen de transport à rotor en tandem. Il est utilisé par les Marines américains pour le transport de troupes, de matériels et de ravitaillement par tous les temps, de jour comme de nuit. Il est aussi capable de remplir d'autres missions comme le soutien sur le champ de bataille, le sauvetage (SAR), le sauvetage armé (CSAR), l'évacuation sanitaire et le soutien des postes de ravitaillement avancés.

Sa version civile est baptisée BV-107 (Boeing Vertol).

Développement[modifier | modifier le code]

En 1957, la société Vertol commence à travailler sur un nouvel hélicoptère à rotor en tandem : le V-107. Le fondateur de cette société, Frank Piasecki est alors connu pour avoir développé la fameuse banane volante. Le H-21, un hélicoptère à rotor en tandem propulsé par un moteur à piston.

Le 22 avril 1958, le prototype fait son premier vol.

L'US Army est aussitôt intéressée et commande 3 hélicoptères en juin de la même année sous le nom YHC-1A. Mais après des tests poussés, elle juge finalement la capacité d'emport du YHC-1A trop limitée et demande une machine plus puissante. Vertol développe alors le YHC-1B qui deviendra le CH-47.

En 1960, Le Marines Corps lance un appel d'offres pour renouveler sa flotte d'hélicoptères de transport à moteur à piston. L'année suivante, Vertol racheté entretemps par Boeing est retenu pour construire un prototype dérivé du V-107.

En novembre 1964, le V-107 entre en service dans les Marines sous la désignation de CH-46A. L'US Navy adopte au même moment la variante UH-46A pour le ravitaillement de ses navires. Le CH-46A est propulsé par deux turbines T58-GE8-8B. Il peut transporter 17 passagers ou 1,8 tonne de fret.

En 1966, la version améliorée CH-46D entre en production. Ses nouvelles turbines T58-GE-10 plus puissante permettent de transporter 25 passagers ou 3 tonnes de fret. L'US Navy reçoit en même temps un petit nombre de UH-46D.

Entre 1968 et 1971, les Marines reçoivent des CH-46F. C'est la dernière version construite. La plupart des Sea Knight ont été depuis mis au standard CH-46E.

Conception[modifier | modifier le code]

Le CH-46 est un hélicoptère à deux rotors en tandem. Il est propulsé par deux turbines GE T58 montées sous le rotor arrière. Un axe de transmission permet d'entrainer aussi le rotor avant. Ces rotors tournent en sens inverse pour annuler l'effet de couple. Les turbines sont couplées afin que le CH-46 puisse continuer à voler sur un seul moteur. Chaque rotor porte trois pales repliables.

Le CH-46 est équipé d'une grande porte latérale et d'une rampe de chargement arrière pour une vaste cabine passager de 7,37 m de long, 1,83 m de large et 1,83 m de haut. Il peut aussi soulever des charges grâce à son élingue ventrale. Son équipage est de quatre personnes. Il est peut être armé de deux mitrailleuses de 12,7 mm montées en sabord. Une mitrailleuse MAG-58 est parfois montée sur la rampe de chargement.

Le CH-46 dispose d'un train d'atterrissage tricycle fixe avec deux roues sur chaque train. L'hélicoptère est naturellement incliné vers l'arrière afin de faciliter les opérations de chargement et déchargement.

Utilisation opérationnelle[modifier | modifier le code]

Le CH-46E n'est plus utilisé aujourd'hui que chez les Marines qui l'appellent « frog » (la grenouille) à cause de sa position inclinée qui rappelle la posture d'une grenouille.

Sa longévité exceptionnelle lui a d'ailleurs valu le surnom de « frog forever » (La grenouille pour toujours).

Le CH-46 a été utilisé par l'USMC dans toutes les campagnes militaires depuis sa mise en service. Ce sont d'ailleurs des CH-46 et des CH-53 qui ont participé au sauvetage du soldat Jessica Lynch le 1er avril 2003 en Irak.

Bien que l'US Navy a remplacé ses CH-46 en 2004 pour des MH-60S Knighthawk, le Marines Corps conserve les siens en attendant le MV-22. En mars 2006, l'escadrille HMM-263 a été renommée VMM-263 pour être la première unité à utiliser le MV-22. En 2008, entre 300 et 350 CH-46 étaient en ligne. Le remplacement des autres escadrilles doit s'étaler jusqu'en 2014.

75 H-46 retiré du service, au 14 janvier 2014, sont en dépôt au 309th Aerospace Maintenance and Regeneration Group (AMARG)[1].

Versions[modifier | modifier le code]

Entretien d'un CH-46E.
Model 107 
Prototype. 1 construit
HRB-1 
Désignation initiale avant d'être rebaptisé CH-46A
CH-46A 
Assaut, transport et secours pour l'USMC. 160 construits.
UH-46A 
Transport pour l'US Navy. proche du CH-46A. 14 construits.
HH-46A 
Secours pour l'US Navy et l'USMC . Équipé notamment d'un radar doppler et d'un treuil. Environ 50 modifiés à partir du CH-46A.
CH-46D 
Assaut et transport pour l'USMC. Équipé de moteurs plus puissants. 266 construits.
HH-46D 
Secours. Modifiés à partir des HH-46A et quelques UH-46D.
UH-46D 
Transport pour l'US Navy. Proche du CH-46D. 10 construits.
CH-46F 
Version améliorée du CH-46D. Le dernier modèle construit au USA. 174 construits.
CH-46E 
Modifiés à partir des versions A, D et F. Nombreuses améliorations dont une nouvelle turbine T58-GE-16. Environ 275 modifiés.
HH-46E 
Secours. 3 Modifiés pour l'USMC à partir de CH-46E.
VH-46F 
Transport de VIP. Utilisé par l'escadron de l'USMC HMX-1, responsable des déplacements en hélicoptère du président des États-unis.
CH-46X 
Démonstrateur de Boeing pour succéder au CH-46E. Jamais construit en série.


Versions destinées à l'exportation

CH-113 
Modèle pour l'armée de l'air et l'armée de terre canadienne. 18 construits par Boeing. Utilisé pour le sauvetage, l'assaut et le transport.
HKP 4 
Modèle pour l'armée de l'air et la marine suédoise. Construits par Boeing puis sous licence par Kawasaki. Utilisé pour le sauvetage, la lutte anti sous-marine et le minage.
KV-107II 
Modèle construit par Kawasaki pour le Japon. Utilisé dans de nombreux rôles (secours, transport, déminage, VIP, police....). Certaines versions ont été vendues à la Suède, la Thaïlande et l'Arabie saoudite.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Inventory Database - Aircraft Type Summary », sur AMARC Expérience,‎ 15 janvier 2014 (consulté le 27 janvier 2014)