North American P-64

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif North American P-64 (NA-68) Su-27 silhouette.svg
North American P-64 in flight 061024-F-1234P-028.jpg
Vue de l'avion

Constructeur Drapeau : États-Unis North American Aviation
Rôle Avion de chasse
Premier vol mai 1939 (NA-50), 1er septembre 1940 (NA-68)
Mise en service 1939
Date de retrait 1950 (Force aérienne du Pérou)
Nombre construits 13
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Wright R-1820-77
Nombre 1
Type Moteur à pistons en étoile
Puissance unitaire 870 ch
Dimensions
Envergure 11,35 m
Longueur 8,23 m
Hauteur 5,99 m
Surface alaire 21,1 m2
Masses
À vide 2 114 kg
Avec armement 2 717 kg
Maximale 3 080 kg
Performances
Vitesse maximale 425 km/h
Plafond 8 400 m
Rayon d'action 1 550 km
Charge alaire 129 kg/m2
Armement
Interne 4 mitrailleuses de 7,62 mm et 2 canons de 20 mm
Externe 180 kg de bombes

Le P-64 est le nom donné par l'United States Army Air Corps au North American NA-50 et sa version amélioré NA-68 toutes deux développé au cours des années 1930. Sept ont été utilisés par le Pérou et six (d'abord destinés à la Thaïlande) par l'USAAC.

Bien qu'ayant été utilisés comme chasseur d'entrainement avancé par l'Air Corps les NA-50 Péruviens virent le feu en 1941 contre les équatoriens et restèrent en service jusqu'en 1950.

Conception et développement[modifier | modifier le code]

Le North American NA-50 a été développé par North American Aviation comme chasseur monoplace monomoteur monoplan à aile basse destiné à l'exportation. Ce nouvel appareil s'inspire du North American NA-16/BT-9, un avion d'entrainement de 1935. Ce dernier était destiné à tous les pays qui cherchait un avion par cher, simple mais capable de bonnes performances et avec des caractéristiques modernes.

Le NA-50 vole pour la première fois en mai 1939[1] et presque aussitôt le Pérou s'intéresse à l'avion. Il est équipé d'un moteur Wright R-1820-77 de 870 ch et de deux mitrailleuses de capot de 7,62 mm. L'année suivante, en 1940, c'est au tour du NA-68 de prendre son envol. Son armement est amélioré par l'ajout de deux canons de 20 mm dans les ailes en plus des mitrailleuses.

Mise en service[modifier | modifier le code]

Le Pérou achète sept avions en mai 1939. Ils sont équipés de racks à bombes sous les ailes et le fuselage pour pouvoir emporter des bombes légères. Les NA-50 de la Force aérienne du Pérou, surnommés Torito (petit taureau), reçoivent leurs baptême du feu en 1941 contre les troupes équatoriennes durant la Guerre péruano-équatorienne de 1941 en effectuant des frappes de soutien des troupes au sol[2]. le capitaine José Abelardo Quiñones González qui trouva la mort à bord d’un NA-50 durant un raid sur Quebrada Seca, en Équateur estdevenu la référence de la Fuerza Aérea. Le

En 1941 la Thaïlande achète six NA-68 à North American. Mais à la suite de la [guerre Franco-Thaïlandaise]] et à cause du rapprochement avec l'Empire du Japon, les États-Unis décident d'intercepter les avions en route et de les prendre en charge sous le nom de P-64 afin d'éviter qu'ils ne tombent entre les mains du Japon.

Pays utilisateurs[modifier | modifier le code]

Drapeau du Pérou Pérou
Drapeau des États-Unis États-Unis

Développements liés[modifier | modifier le code]

Appareils comparables[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Green 1961, p. 134
  2. Cooper, Tom Cooper and Esteban Rivera."The Most Powerful Air Force in Latin America." Acig.org, 1 September 2003. Retrieved: 26 March 2010.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) William Green, War Planes of the Second World War : Fighters, vol. 4, Londres, Macdonald and Jane's Publishers,‎ 1961, 208 p. (OCLC 502238376)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :