Sikorsky H-5

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir H-5 et S-51.
Sikorsky H-5
Image illustrative de l'article Sikorsky H-5
Sikorsky YH-5A au National Museum of the United States Air Force

Rôle Hélicoptère léger
Constructeur Sikorsky
Premier vol 18 août 1943
Mise en service Février 1945
Nombre construit + de 300
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Pratt & Whitney R-985,
Nombre 1
Type Moteur à piston
Puissance unitaire 450 ch
Nombre de pales 3 - 4 (S-51)
Dimensions
Diamètre du rotor 14,6 m
Longueur 12,5 m
Hauteur 3,9 m
Masses
Maximale 2 184 kg
Performances
Vitesse de croisière 113 km/h
Vitesse maximale 145 km/h
Plafond 3 000 m
Distance franchissable 451 km

Le Sikorsky H-5 est un hélicoptère construit par la société américaine Sikorsky Aircraft Corporation. Il est aussi connu sous les noms de R-5, S-51, HO3S-1, ou Horse (R-5 jusqu'en 1948; désignation du constructeur VS-327)[1]. Son premier vol eut lieu le 18 août 1943. Il a été utilisé par l'USAAF puis l'USAF. À l'arrêt de la production, en 1951, plus de 300 exemplaires avaient été construits.

Variantes[modifier | modifier le code]

XR-5
Prototype dérivé du VS.372 avec 2 sièges et propulsé par un moteur de 450 ch R-985-AN-5, 5 construits.
YR-5A
Comme le XR-5 avec des modifications mineures, 26 construits dont 2 pour United States Navy renommé H02S-1.
R-5A
Modèle de sauvetage avec 2 brancards à l'extérieur, 34 construits renommés plus tard H-5A.
R-5B
Modification du R-5A, non construit.
YR-5C
Modification du R-5A, non construit.
R-5D
Modification du R-5As avec train d'atterrissage dans le nez, treuil de sauvetage, 20 conversions renommés plus tard H-5D.
YR-5E
Modification du YR-5As avec poste de commandes doublé, 5 conversions renommés plus tard YH-5E.
R-5F
Modèle civil S-51 avec 4 sièges construit en 1947, 11 construits renommés plus tard H-5F.
H-5A
R-5A redessiné.
H-5D
R-5D redessiné.
YH-5E
YR-5E redessiné.
H-5F
R-5F renommé.
H-5G
Comme le H-5F avec 4 sièges et équipement de sauvetage, 39 construits.
HO3S-1 de l'US Navy en 1953
HO3S-1 de la Marine Air Group 33 à Inchon, Corée, 1950.
H-5H
Comme le H-5G avec équipement mis à jour, 16 construits.
HO2S-1
2 YR-5As pour l'United States Navy passé plus tard à l'United States Coast Guard, commande de 34 modèles annulés.
HO3S-1
Version à 4 sièges pour l'United States Navy identique au H-5F, 88 construits.
HO3S-1G
HO3S-1 pour l'United States Coast Guard, 9 construits.
HO3S-2
Version navale de l'H-5H, non construit.
HO3S-3
1 modèle HO3S-1 modifié en 1950 avec un rotor redessiné.
S-51
Version civile de transport à 4 sièges.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Sikorsky S-51[modifier | modifier le code]

Hélicoptère Sikorsky H-5 et Grumman SA-16s du 3rd Rescue Squadron
Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau du Brésil Brésil
Drapeau de la France France
Drapeau du Canada Canada
Drapeau du Japon Japon
Drapeau des Philippines Philippines
Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Drapeau de la Thaïlande Thaïlande
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Sikorsky S-51 du British European Airways en 1953
Drapeau des États-Unis États-Unis

Survivants[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fitzsimons, Bernard, édition général. Illustrated Encyclopedia of 20th Century Weapons and Warfare (Londres: Phoebus, 1978), Volume 20, p. 2173, "R-5, Sikorsky".
  2. RAAF Museum
  3. United States Air Force Museum 1975, p. 54