North American YF-107 Ultra Sabre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
North American YF-107 Ultra Sabre
{{#if:
North American F-107A Ultra Sabre aux couleurs de la NASA.
North American F-107A Ultra Sabre aux couleurs de la NASA.

Constructeur Drapeau : États-Unis North American Aviation
Rôle Prototype d'avion de chasse.
Statut Retiré du service.
Premier vol 10 septembre 1956
Date de retrait Novembre 1958
Nombre construits Trois exemplaires.
Équipage
Un pilote.
Motorisation
Moteur Turboréacteur
Nombre 1
Type Pratt & Whitney J75-P9
Poussée unitaire 7 800 kgp sans postcombustion ou 11 113 kgp avec postcombustion[1].
Dimensions
Envergure 11 15 m
Longueur 18 85 m
Hauteur 5 89 m
Surface alaire 35 00 m2
Masses
À vide 10 295 kg
Maximale 18 841 kg
Performances
Vitesse maximale 1 432[1] km/h
Plafond 16 220 m
Vitesse ascensionnelle 12 180 m/min
Rayon d'action 3 885 km
Charge alaire 516 kg/m2
Rapport poussée/poids 0,62
Armement
Interne 4 canons fixes de 20 mm.
Externe 4 500 kg de bombes

Le North American YF-107 Ultra Sabre est un prototype d'avion de chasse américain des années 1950 développé à partir du F-100 Super Sabre[2]. Construit à seulement trois exemplaires il a notamment servi au sein du National Advisory Committee for Aeronautics.

Historique[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Développé sur fonds propres[2] par North American à partir de 1953 pour pouvoir fournir un chasseur-bombardier à l'US Air Force le YF-107 Ultra Sabre fut d'abord connu sous la désignation constructeur NAA-211. Dès le départ l'avion présentait une architecture surprenante[3] avec son turboréacteur installé en position d'extrados[2] de fuselage.

Sa motorisation était assurée par un Pratt & Whitney J75-P9, un réacteur de la même famille que celui équipant le Convair F-106 Delta Dart. Son installation particulière obligea les ingénieurs et designers de l'avionneur à revoir les principes d'écoulement laminaire afin de ne créer aucun obstacle avant l'entrée d'air, et notamment au niveau du nez de l'avion. La bulle du cockpit fut également revue. La perche de ravitaillement en vol du F-100 avait disparu.

Pour le reste l'avion se présentait sous la forme d'un monoplan à aile basse en flèche monoréacteur de construction métallique. Il disposait d'un train d'atterrissage tricycle escamotable à jambes mobiles non carénés. Son armement se composait de quatre canons fixe de calibre 20 mm installés deux par deux de part et d'autre du fuselage au niveau du cockpit. Une charge de bombes externe de 4 500 kg pouvait être emportée. Initialement l'Ultra Sabre n'était pas prévu pour être ravitaillé en vol.

Initialement connus comme F-100B[4], trois appareils de présérie furent commandés en 1954. L'US Air Force s'intéressa de près à cet avion qui avait la qualité d'allier le poste de pilotage déjà connu du Super Sabre avec une technologie novatrice. Cependant opposé au Republic YF-105 l'avion ne suscita plus l'intérêt des responsables militaires américains, qui choisirent le Thunderchief[5].

En service[modifier | modifier le code]

L'Ultra Sabre en vol.

Après avoir été essayé en vol par l'US Air Force l'avion a connu une « seconde vie[6] » auprès du NACA qui l'utilisa comme avion d'entraînement avancé dans le cadre du développement de l'avion de recherche North American X-15. Retirés du service en novembre 1958, ils finirent leurs carrières sous les couleurs de la NASA[2].

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Versions & désignations[modifier | modifier le code]

North American F-107A en couleur.

Désignations[modifier | modifier le code]

Patronyme[modifier | modifier le code]

Bien qu'officiellement désigné Ultra Sabre, l'avion fut surnommé Super Super Sabre par ses détracteurs[2], tant sa ressemblance avec le F-100 était grande.

Annexes[modifier | modifier le code]

Avions préservés[modifier | modifier le code]

YF-107A Ultra Sabre exposé au musée de Pima.

Début 2013 deux North American F-107A Ultra Sabre étaient préservés dans des musées aéronautiques américains :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr)http://www.avionslegendaires.net/north-american-yf-107-ultra-sabre.php
  2. a, b, c, d et e Encyclopédie Toute l'aviation, Editions Atlas,‎ 1993
  3. a et b (en)http://www.aviastar.org/air/usa/na_f-107.php
  4. (fr)http://jpcolliat.free.fr/f107/f107-1.htm
  5. Bill Gunston, L'aviation de combat, Gründ,‎ 1985 (ISBN 2-7000-6409-7)
  6. (fr)http://jpcolliat.free.fr/f107/f107-3.htm
  7. François Besse, Légendaires avions du monde, Sélection reader's digest,‎ 1998 (ISBN 2-7098-1000-X)
  8. (en)http://www.aviationmuseum.eu/World/North_America/USA/Arizona/Tucson/Pima_Air_Space_Museum.htm
  9. (en) http://www.johnweeks.com/f107/index.html