Lockheed L-18 Lodestar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lockheed L-18 Lodestar
Un C-56, version militaire du L-18, en exposition
Un C-56, version militaire du L-18, en exposition

Rôle Avion de ligne/transport militaire
Constructeur Drapeau : États-Unis Lockheed
Équipage 3
Premier vol 21 septembre 1939
Mise en service 30 mars 1940
Client principal USAAC
Dérivé de L-14 Super Electra
Dimensions
Longueur 15,2 m
Envergure 20 m
Hauteur 3,6 m
Aire alaire 51,2 m²
Masse et capacité d'emport
À vide 5,44 t
Max. au décollage 7,94 t
Passagers 14
Motorisation
Moteurs 2 Pratt & Whitney R-1690 Hornet (9 cylindres en étoile)
Puissance unitaire 780 kW
(1 050 ch)
Puissance totale 1 560 kW
(2 100 ch)
Performances
Vitesse maximale 426 km/h
à 4 050 m
Autonomie 2 740 km
Plafond 7 740 m
Vitesse ascensionnelle 490 m/s

Le Lockheed L-18 Lodestar est un avion de ligne datant de la Seconde Guerre mondiale. Au cours de celle-ci, il est également utilisé comme avion de transport militaire par l'USAAC. Au total, il est produit à 625 exemplaires. Le Learstar est l'adaptation du Lodestar en avion de transport d'affaire, une modification développée par Ed Swearingen pour Lear Inc en 1954.

Histoire opérationnelle[modifier | modifier le code]

Le prototype du Lockheed 18, qui vola pour la première fois en 1939, fut construit à partir d'un lot de  Lockheed L-14 Super Electra qui avaient été retournés chez le constructeur par Northwest Airlines après une série d'accidents. Le fuselage fut allongé d' 1 m 50, ce qui permit l'ajout de deux rangées de sièges supplémentaires, ce qui devait rendre l'appareil plus économique à opérer. Néanmoins, à cette époque, la plupart des compagnies étaient déjà engagées dans l'achat de Douglas DC-3 et Lockheed eut beaucoup de difficultés à vendre sa machine sur le territoire national.

Les ventes outre-Atlantique furent un peu meilleures, avec 29 achats pour le gouvernement Néerlandais des East Indies, la South African Airways (21), Trans-Canada Air Lines (12) et BOAC (9) qui furent les plus grosses compagnies à utiliser le Lodestar. Plusieurs configurations de moteurs Pratt & Whitney et Wright Cyclone furent installées.

Lorsque les Etats-Unis entreprirent le développement d'une force aérienne en 1940-41, les machines opérées dans le pays ainsi que celles en cours de construction furent réquisitionnées pour servir dans les deux forces nationales, l'Army et la Navy sous des désignations variables. Des avions acquis sous contrat bail furent également utilisés comme avions de transport par la RNZAF.

Après la guerre, les Lodestar retournèrent au service civil, principalement comme avions d'affaires.

Variantes - Les Lodestar de l'US Army[modifier | modifier le code]

C-56: Propulsé par deux moteurs Wright R-1820 de 760 cv, 1 avion de ce type fut seulement construit.

C-56A / C-56B / C-56C / C-56D / C-56E: Propulsés par des Pratt & Whitney R-1690. Un total de 25 avions de ces types fut construit.

C-57A: Moteurs Pratt & Whitney R-1830, une seule machine construite.

C-57B: Transport de troupes à moteurs Pratt & Whitney R-1830. Sept machines construites.

C-57C: Un C-60A re-motorisé avec des Pratt & Whitney R-1830-51. Trois machines construites.

C-57D: Un C-57A re-motorisé avec des Pratt & Whitney R-1830-92. Un seul avion construit.

C-59: Propulsé par des moteurs Pratt & Whitney R-1690 Hornet, 10 de ces machines virent le jour. Elles furent transférées à la RAF sous la désignation Lodestar IA.

C-60: Moteurs Wright R-1820-87 dont 36 exemplaires furent construits. Furent transférées à la RAF en tant que Lodestar II.

C-60A: Moteurs Pratt & Whitney R-1830 Twin Wasp. Commandée par l'Armée comme transport de troupes, cette version fut construite à 125 exemplaires.

XC-60B: C-60A: Avion expérimental construit pour tester différents systèmes de dégivrage? Un seul avion construit.

C-60C: Cette version qui devait proposer 21 sièges pour le transport de troupes ne fut jamais construite.

C-66: Propulsé par des moteurs Wright R-1820-87. cette unique machine fut transférée à la force aérienne Brésilienne.

Les Lodestar de l'US Navy[modifier | modifier le code]

XR5O-1: Cette unique machine était propulée par des moteurs Wright R-1820-40 de 1200 cv.

R5O-1: Moteurs Wright R-1820-97 de 1200 cv. Trois avions construits, don't un qui fut transféré aux Coast Guard américains.

R5O-2: Moteurs Pratt & Whitney R-1690-25 de 850 cv. Un seul avion construit.

R5O-3: Construits à l'origine comme luxueux avions de transport, ces deux avions étaient propulsés par des moteurs Pratt & Whitney R-1830-34A de 1200 cv.

R5O-4: Transport de personnel offrant 7 places. Douze de ces avions à moteurs Wright R-1820-40 de 1200 cv furent construits.

R5O-5: Version à 14 sièges du R5O-4 à moteurs Wright R-1820-40 dont 14 machines furent construites.

R5O-6: Equipés pour accueillir 18 parachutistes, ces 35 machines livrées à l'USAAF étaient à l'origine des C-60A-5-LO qui furent finalement transférées à l'US Marine Corps.

Opérateurs militaires[modifier | modifier le code]

Royal Australian Air Force, Brazilian Air Force, Royal Canadian Air Force, Royal Netherlands East Indies Air Force, Royal New Zealand Air Force, South African Air Force, Royal Air Force, US Army Air Corps, US Navy, US Marine Corps, United States Coast Guard.

Opérateurs civils[modifier | modifier le code]

Trans-Canada Air Lines (12), Union Airways of New Zealand (1945-1947), National Airways Corporation (post 1947), South African Airways (21), BOAC (9), Aero Portuguesa, DETA Mozambique Airlines.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]