Boeing 717

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Boeing 717
Boeing 717 d'AirTran Airways
Boeing 717 d'AirTran Airways

Rôle Avion de ligne
Constructeur Drapeau : États-Unis McDonnell Douglas puis Boeing
Équipage 2 (pilote et copilote)
Premier vol 2 septembre 1998
Mise en service 12 octobre 1999
Retrait Toujours en service
Premier client AirTran Airways
Client principal Drapeau des États-Unis AirTran Airways : 88
Drapeau des États-Unis Hawaiian Airlines 17
Drapeau de l'Australie Cobham : 13
Drapeau de l'Espagne Volotea : 15
Livraisons 156
En service 143
Dimensions
Longueur 37,81 m
Envergure 28,45 m
Hauteur 8,92 m
Masse et capacité d'emport
Passagers 106
Fret 26,5 m3 / 20,7 m3
Performances
Autonomie 2 645 km / 3 815 km

Le Boeing 717 est un avion de ligne construit par la société Boeing. Il s'agissait du plus petit appareil de sa gamme. Lancé en 1995 sous le nom de MD-95, c'était le dernier vestige de la marque McDonnell Douglas, rachetée par Boeing en 1997. La désignation 717 devait à l'origine être attribuée à la version militaire du 707, le C-135, mais n'était pas utilisée et est par conséquent revenue au MD-95.

Cet avion commercial de 100 sièges n'est jamais parvenu à toucher sa cible, et la décision de l'arrêter a été publiquement annoncée mi-janvier 2005 par Alan Mulally, président de la division aviation commerciale de Boeing : « Le marché de cet avion ne permet pas de poursuivre la production de 717 au-delà de nos commandes déjà existantes. ». Mais la décision était préparée depuis fin 2001 et plusieurs centaines de millions de dollars américains ont déjà été provisionnées à cet effet.

Au total, cet appareil a fait l'objet de 137 commandes dont 6 en 2001 et 8 en 2004, et il restait à livrer 35 avions en janvier 2005. Les principaux concurrents du Boeing 717 étaient le brésilien Embraer 170, le canadien Bombardier CRJ et l'Airbus A318 lancé en 1999 d'une capacité de 107 sièges. AirTran Airways, spécialiste du transport aérien à bas coût avait déjà anticipé cette décision en commandant 10 Boeing 737 au lieu des B 717, qui avaient pourtant un prix inférieur d'un tiers (40 millions contre 59 millions) mais le Boeing 737 avait une capacité de transport nettement supérieure.

L'arrêt de la production du Boeing 717 se traduisit financièrement par une provision globale de charges d'un montant de 385 millions de dollars (295 millions d'euros) répartie sur 2006 et 2007. La ligne de production du Boeing 717 a été basculée sur le nouveau Boeing 737 qui vise le marché des avions de 100 à 215 sièges.

Le dernier Boeing 717 a été livré le 23 mai 2006 à AirTran Airways, ce qui mit fin à la lignée du DC-9[1].

Principaux clients[modifier | modifier le code]

En septembre 2012, les principales compagnies aériennes opérant encore des Boeing 717 étaient :

Anciens utilisateurs :

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Comparaison du Boeing B717 avec les versions de MD-80 et du McDonnell Douglas DC-9
717-200
Classique
717-200
Haute capacité
Équipage 2
Capacité (passagers) 106
Longueur 37,81 m
Envergure 28,45 m
Hauteur 8,92 m
Masse maximum au décollage 49 900 kg 54 900 kg
Rayon maximal en charge 2 645 km 3 815 km
Vitesse de croisière Mach 0,77 (917 km/h)
Moteurs (2x) Rolls Royce BR715-A1-30 Rolls Royce BR715-C1-30
Poussée unitaire 82,3 kN 93,4 kN

source: Boeing 717[2]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]