Boeing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Boeing

alt=Description de l'image Boeing logo.svg.
Création 1916 à Seattle
Fondateurs William E. Boeing
Forme juridique Société anonyme
Action NYSE : BA
TSE : 7661
Slogan Forever new frontiers
Siège social Drapeau des États-Unis Chicago, Illinois (États-Unis)
Direction W. James McNerney, Jr.
Activité Aéronautique,
aérospatiale,
militaire
Produits


Effectif 172 415 (25 avril 2013)
Site web www.boeing.com
Chiffre d’affaires en augmentation 81,7 milliards US$ (2012)
Résultat net 3,9 milliards US$ (2012)
Boeing 767 d'Alitalia peint en mémoire d'Alberto Nassetti (en), décédé en 1994 sur un vol d'essai dans des conditions météorologiques médiocres.
Compétition Airbus-Boeing : Commandes nettes d'avions 1989-2007

Boeing (nom officiel en anglais The Boeing Company) est l'un des plus grands constructeurs aéronautiques et aérospatiaux au monde. Son siège social est situé à Chicago, dans l'Illinois. Ses deux plus grandes usines sont situées à Wichita au Kansas et à Everett, près de Seattle. Cet avionneur s'est spécialisé dans la conception d'avions civils, mais également dans l'aéronautique militaire, les hélicoptères ainsi que dans les satellites et les fusées avec sa division Boeing Integrated Defense Systems. En 2012, elle se positionne au troisième rang des ventes de matériel militaire au niveau mondial[1],[2].

Cette société se livre à une guerre commerciale avec son principal concurrent, le consortium européen Airbus.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant les années 1950[modifier | modifier le code]

7 B-47A à l'usine Boeing de Wichita, Kansas, le 26 janvier 1951.

La compagnie est née le 15 juillet 1916 grâce à ses deux pères William E. Boeing et George Conrad Westervelt et est baptisée « B&W ». Peu après, son nom deviendra « Pacific Aero Products », et enfin « Boeing Airplane Company ».

En 1917, avec l'entrée en guerre des États-Unis, la Navy commanda 50 hydravions d'entraînement Model C, la première commande de Boeing. En 1923 Boeing fabriqua un avion de transport postal le Model 40A et en 1927 elle remporta un contrat pour assurer la liaison aéropostale San Francisco-Chicago.

Boeing créa alors « Boeing Air Transport » pour s'occuper de ses activités de transports aériens. Pendant la première année, près de 2 000 passagers furent transportés et on entreprit alors de créer des avions spécialement étudiés pour le transport des passagers, c'est ainsi que le Model 80 fut lancé. Dans les années qui suivirent, Boeing se mit à acquérir de nombreuses entreprises de fabrication d'avions, de moteurs, des compagnies aériennes et en 1929, Boeing changea son nom en United Aircraft and Transport Corporation.

En 1934, Boeing est devenu une grande entreprise fabriquant des avions, des moteurs, transportant le courrier postal, s'occupant des aéroports et assurant de nombreuses lignes aériennes. Mais, sous la pression d'une loi anti-trust interdisant aux constructeurs d'exploiter des lignes aériennes, ses créateurs vendent leurs participations et « United Aircraft and Transport » est scindée en trois entités :

  • United Airlines responsable du transport aérien
  • United Aircraft responsable de la fabrication dans l'Est du pays
  • Boeing Airplane Company responsable de la fabrication dans l'Ouest du pays.

Le site de production Boeing Plant 2 entre en service de 1936 aux années 1970

Peu après, un accord avec la compagnie aérienne Pan American World Airways fut signé, pour développer et produire un hydravion commercial capable de transporter des passagers sur les routes transatlantiques. Le Boeing 314 Clipper fit son premier vol en juin 1938. C'était le plus gros avion civil de son temps, il pouvait transporter 90 passagers sur les vols de jour et 40 passagers sur les vols de nuit. Un an après, la première ligne commerciale des États-Unis au Royaume-Uni fut inaugurée. D'autres routes aériennes furent ouvertes qui exploitaient le Boeing 314.

En 1938, Boeing mit en service le 307 Stratoliner ; c'était le premier avion de transport à cabine pressurisée ; il était capable de voler à une altitude de croisière de 20 000 pieds, donc au-dessus de la plupart des perturbations météorologiques.Ce qui fait de lui l'avion le plus resistant de la flotte Boeing

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Boeing construisit un grand nombre de bombardiers B-17 et B-29. Beaucoup de travailleurs étaient des femmes dont les maris étaient partis à la guerre.

Constitution du leader mondial dans la défense[modifier | modifier le code]

Fusions-acquisitions de groupe Boeing.

En réponse au mouvement de concentration dans l'industrie de la défense américaine engagé par son concurrent Lockheed en 1995, Boeing acquiert en août 1996 les activités spatiales et de défense de Rockwell International pour 3.2 milliards de dollars. Rockwell était notamment le fabricant des 7 navettes spatiales américaines (Enterprise, Pathfinder, Columbia, Atlantis, Endeavour, Discovery et Challenger).

Puis, Boeing rachète le numéro 2 du matériel de défense derrière Lockheed Martin, c'est-à-dire McDonnell Douglas, pour 13 milliards de dollars en août 1997. McDonnell Douglas était notamment le fabricant des lanceurs Delta.

Boeing est en 2008 le leader mondial dans le secteur de la défense.

Production d'avions civils[modifier | modifier le code]

Anciennement produit[modifier | modifier le code]

En production[modifier | modifier le code]

Performances économiques[modifier | modifier le code]

1999-2005[modifier | modifier le code]

Assemblages d'ailes pour Boeing 747-8.
Article détaillé : Concurrence entre Airbus et Boeing.
  • En 1999, l'avionneur Boeing a vendu 620 appareils ; en 2004, les livraisons ont baissé pour atteindre 285 avions. Il est désormais dépassé par son concurrent européen Airbus en commandes depuis 2002 et en livraisons depuis 2004 (Source : Le Monde, 13 juin 2005). En 2005 dans un marché record, la firme annonce 1 005 commandes (dont 569 B737, 235 B787 et 154 B777) dépassée de nouveau par Airbus d'une cinquantaine d'appareils.

Fin 2005 :

  • Le carnet de commande comprend 1809 avions livrables pour les 7 prochaines années
    • Livraisons 2005 : 290 avions - 320 prévus non livrés à cause d'une grève d'un mois qui a bloqué les principales usines américaines de production et d'assemblage en décembre. Ces trente avions ont été repoussés sur 2006 et 2007 en plus des livraisons déjà estimées.
    • Livraisons prévues 2006 : 395 avions
    • Livraisons prévues 2007 : 445 avions
  • Chiffres d'affaires :
    • CA 2005 : 55 milliards $ (45,8 milliards €)
    • CA estimé 2006 : 60 milliards $ (50 milliards €)
    • CA estimé 2007 : 64 milliards $ (53,3 milliards €)
  • Bénéfice net 2005 : 2,60 milliards $ (2,16 milliards €)

Le nouveau B 787 est un succès commercial, il revendique fin 2005, 291 commandes fermes et 88 intentions d'achats de 27 compagnies. Sa production doit débuter mi-2007 pour une entrée en service prévue courant 2008. Si son succès se confirme, certains analystes prévoient des ruptures d'approvisionnement de certains fournisseurs et des problèmes de cadences dans la production, comme Boeing en a déjà connus en 1997.

Boeing emploie plus de 245 000 employés aux États-Unis et leur salaire tourne autour de 45 000$/Année et peut aller jusqu'à 67$/ Heure (soit 127 000$/ année)

2006[modifier | modifier le code]

Boeing est redevenu le premier avionneur mondial en 2006 avec 1 044 commandes contre 824 pour Airbus[3].

2009[modifier | modifier le code]

Boeing a livré 481 avions commerciaux en 2009, une hausse de 28 % par rapport à 2008[4]. Le Boeing 737 toujours aussi populaire chez les compagnies aériennes continue son règne avec 372 livraisons, 88 livraisons pour le Boeing 777, 13 livraisons pour le Boeing 767 et 8 livraisons pour le Boeing 747[4]. Le carnet de commandes de Boeing est désormais de 3 375 avions dont 2 076 Boeing 737[4].

2011[modifier | modifier le code]

En mars 2011, Boeing conclut une entente avec deux transporteurs aériens chinois pour un total de 43 appareils totalisant une somme avoisinant les 10 milliards de dollars américains[réf. souhaitée]. Air China prévoit acheter 5 appareils de type Boeing 747-8[5]. Si l'entente est approuvée par le gouvernement chinois, la livraison des appareils de ce nouveau modèle de 747 est planifiée entre 2014 et 2015[5].

Hong Kong Airlines s'est montrée intéressée par un achat de 38 appareils, dont 6 modèles cargo et 30 Boeing de la série Dreamliner[6],[5].

En novembre 2011, Boeing a signé une commande pour produire « 50 long-courriers 777 pour 18 milliards de dollars [américains] de la compagnie Emirates »[7]. Quelques jours plus tard, elle a obtenu un autre contrat de Lion Air qui « va acquérir 230 Boeing moyen-courriers 737 pour près de 22 milliards [américains], dont 201 737 MAX »[8].

Performances techniques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Classement des groupes industriels selon leur ventes de matériel militaire en 2010, Sipri Yearbook 2012.
  2. La vente de matériel militaire du groupe en 2010 est estimée par le Sipri à 31,360 Mds de $.
  3. Dominique Gallois, « Boeing est redevenu le premier avionneur mondial », dans Le Monde du 18/01/2007, [lire en ligne]
  4. a, b et c boeing.com 7 janvier 2010
  5. a, b et c (en) « Air China Agrees To Buy 5 Boeing 747-8 Intercontinental Jetliners For $1.54 Bln », RTT News,‎ 3 juillet 2011
  6. (en) Bettina Wassener, « Boeing Deals Show Rising Clout of Asian Airlines », The New York Times,‎ 8 mars 2011
  7. AFP, « En bref - Commande historique pour Boeing », Le Devoir,‎ 14 novembre 2011 (lire en ligne)
  8. AFP, « Une autre commande historique pour Boeing », Le Devoir,‎ 18 novembre 2011 (lire en ligne)

Complément[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]