Boeing YB-40 Flying Fortress

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Boeing YB-40 Flying Fortress
{{#if:
Le prototype XB-40
Le prototype XB-40

Constructeur Drapeau : États-Unis Boeing/Lockheed Vega
Rôle Bombardier/avion d'escorte
Statut Retiré du service
Premier vol Septembre 1942
Mise en service 29 mai 1943
Date de retrait Octobre 1943
Nombre construits 25
Équipage
10
Motorisation
Moteur Wright R-1820-65 Cyclone 9
Nombre 4
Type 9 cylindres en étoile turbocompressé
Puissance unitaire 1 200 ch
Dimensions
Envergure 31 4 m
Longueur 22 6 m
Hauteur 5 8 m
Surface alaire 141 9 m2
Masses
À vide 24 900 kg
Avec armement 28 800 kg
Maximale 34 000 kg
Performances
Vitesse de croisière 315 km/h
Vitesse maximale 470 km/h
Plafond 8 900 m
Rayon d'action 3 640 km
Charge alaire 231 kg/m2
Armement
Interne Au moins 18 Browning M2 (12,7 mm)

Le Boeing YB-40 Flying Fortress est un bombardier américain dérivé du B-17. Il est mieux armé, ce qui lui permet d'escorter d'autres bombardiers pendant la guerre. Il est utilisé au cours de l'année 1943, essentiellement en Europe (France et Allemagne).

Historique[modifier | modifier le code]

Vue de l'arsenal impressionnant de mitrailleuses que le B-40 possédait

Les travaux sur le prototype ont commencé en septembre 1942 chez Lockheed dans le but de convertir un B-17F en avion d'escorte de bombardiers. À ce moment, un chasseur d'escorte à longue distance capable d'accompagner les bombardiers durant toute la durée de leur trajet n'était pas encore disponible.

Le B-40 différait du B-17F original par l'ajout d'une tourelle de menton, d'une tourelle additionnelle supplémentaire à l'emplacement du poste radio ainsi que par des mitrailleuses jumelées à la place de simples dans les sabords latéraux. Bien que les mitrailleuses de sabords avant situées à l'ancien poste du bombardier aient été supprimées elles furent remises en place en Angleterre où elles prouvèrent toute leur utilité. Finalement, étant-donné qu'il n'était pas destiné à des missions de bombardement, sa soute à bombe a été convertie en magasin à munitions pour les mitrailleuses[1].

Le XB-40 s'envola pour la première foi le 10 novembre 1942 et une commande de 10 exemplaires, puis de 12, fût passée. Les modifications furent effectués dans l'usine de Douglas à Tulsa en Oklahoma et les avions furent prêts en mars 1943. 20 avions d'essai ont été commandés en tant que YB-40 en plus de quatre appareils d'entraînement désignés TB-40[2].

La production du B-40 passa chez Douglas et de nombreuses versions virent le jour. Une multiplicité de configuration d'armement apparu au fil des versions, certains YB-40 furent équipés de quatre mitrailleuses dans le nez et la queue, d'autres ont eu des canons allant jusqu'à 40 mm de calibre tandis que d'autre ont été dotés de 30 canons et mitrailleuses de différent calibre dans des tourelles additionnelles sur en en dessous du fuselage[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Bishop 1986, pp. 69, 73, 246–247.
  2. Freeman 1991, pp. 154–155.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Appareils comparables[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]