Aerobee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aerobee Hi Missile au White Sands Missile Range Museum.

La fusée Aerobee était une petite fusée-sonde (8 m) suborbitale non-guidée utilisée pour la recherche sur la haute atmosphère et les radiations cosmiques aux États-Unis dans les années 1950.

Construite par Aerojet General, le travail commença en 1946, le premier vol parti de la base de White Sands au Nouveau-Mexique le 24 novembre 1947 et atteignit l'altitude de 56 km.

La fusée était constituée de deux étages, le premier utilisait un propergol solide, le second un diergol liquide atypique acide nitrique/aniline. La fusée pouvait originellement atteindre une altitude de 230 km, puis plus tard, au-delà des 400 km. L'instrumentation fournissait en continu des données télémétriques et atterrissait grâce à un parachute.

Les fusées Aerobee étaient lancées d'une tour de 53m de hauteur afin que la fusée soit stable jusqu'à ce qu'elle ait assez de vitesse pour que les dérives soient efficaces. Plusieurs tours de lancement furent construites à différents endroits dont une sur le bateau converti en base de lancement de missile l'USS Norton Sound. L'Aerobee pouvait emmener une charge utile de 68 kg à une altitude de 130 km.

Le premier lancement où une charge utile fut installé, eut lieu le 5 mars 1948 de la base de White Sands. La fusée transportait des instruments de recherche sur les radiations cosmiques et atteignit l'altitude de 117,5 km. Durant le programme Apollo à des fins de recherches des variantes d'Aerobee furent lancées en 1968 et 1969.

Au total,1037 Aerobees furent lancées, la dernière le fut le 17 janvier 1985.

Fusée Aerobee 170 au White Sands Missile Range Museum.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :