Brewster SB2A Buccaneer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Buccaneer.
SB2A Buccaneer
A-34 Bermuda
{{#if:
Un Brewster SB2A Buccaneer au-dessus de la Floride en 1942 ou 1943.
Un Brewster SB2A Buccaneer au-dessus de la Floride en 1942 ou 1943.

Constructeur Drapeau : États-Unis Brewster Aeronautical Corporation
Rôle Bombardier en piqué embarqué
Premier vol 17 juin 1941
Nombre construits 771
Équipage
1 pilote & 1 mitrailleur
Motorisation
Moteur Wright Cyclone 14
Nombre 1
Type Moteur en étoile
Puissance unitaire 1 700
Dimensions
Envergure 14 3 m
Longueur 11 9 m
Hauteur 3 3 m
Surface alaire 35 2 m2
Masses
À vide (SB2A) 4 440 kg
(Bermuda) 4 321 kg
Maximale (SB2A) 5 754
(Bermuda) 5 803 kg
Performances
Vitesse maximale 474 km/h
Plafond 7 590 m
Vitesse ascensionnelle 634 m/min
Rayon d'action 1 348[Note 1] km
Armement
Interne En chasse :
2 mitrailleuses Browning M2 de calibre 0.50 (12,7 mm) dans le fuselage et
2 mitrailleuses Browning 1919 de calibre 0.30 (7,62 mm) dans les ailes.

En défense :
2 mitrailleuses Browning 1919 jumelées de calibre 0.30 (7,62 mm).

Externe 1 000 lbs (450 kg) de bombes

Le Brewster SB2A Buccaneer (SB pour Scout Bomber, en français appareil de reconnaissance et bombardier en piqué, 2 pour désigner le deuxième appareil de la firme, A pour le constructeur Brewster) est un monoplan monomoteur biplace américain construit pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a aussi été désigné sous le nom de « Bermuda Mk.I» dans la Royal Air Force et de «A-34 Bermuda» dans l'US Army Air Corps.

Conçu à l'origine comme avion de reconnaissance et de bombardement en piqué embarqué, les Britanniques l'utilisèrent à partir de bases terrestres. L'histoire du SB2A Buccaneer reste un exemple unique dans les annales de l'histoire de l'aviation : un avion prometteur qui ne servit jamais au combat en raison de retards à répétition dans sa production…[1]

Conception et développement[modifier | modifier le code]

Bien que l'US Navy avait déjà trois types de bombardier en piqué monoplan en production, celle-ci émit en 1938 une spécification d'un nouveau bombardier en piqué pour équiper sa future flotte aéronavale et pour remplacer ses vieux Dauntless. La Curtiss Aeroplane and Motor Company répondit à l'appel d'offre en proposant le SB2C Helldiver et la Brewster Aeronautical Corporation avec son SB2A Buccaneer. Le SB2A (Model 340) était basé sur un autre prototype de Brewster, le bombardier en piqué XSBA-1 conçu en 1937, qui avec un moteur Wright entraînant un hélice tripale atteignait les 263 mph (423 km/h). Il reprend de son prédécesseur le concept de monomoteur monoplan à ailes médiane, mais en plus grand et avec un moteur plus performant.

Quoique les caractéristiques les deux appareils en concurrence, mais relativement semblables, promettaient toutes les dernières améliorations et raffinements technologiques de l'époque - soute à bombes interne, vitesse et rayon d'action améliorés, moteur à refroidissement par air pour plus de puissance et de fiabilité, train d'atterrissage rétractable, système de dégivrage et blindage et tourelle arrière - les deux sociétés eurent beaucoup de difficultés à passer de la planche à dessin à la production et au service actif…

En janvier 1939, les deux compagnies reçurent l'agrément pour procéder au développement de leur prototype XSBA-1 et XSBC2-1 et les contrats finaux furent signés en mai de la même année.

Durant les années 1939 à 1940, la société Brewster connut une forte expansion, grâce au sponsoring de l'USN, pour préparer la production en masse de son appareil. De plus, l'arrivée en juillet 1940 d'une forte demande de la part du Gouvernement Britannique de 750 appareils du Model 340 , sous la désignation Bermuda Mk.I et de 162 exemplaires du gouvernement hollandais destinés à ses colonies des Indes orientales néerlandaises (model 340D) permit à Brewster d'envisager un avenir doré. La production s'effectua dans sa nouvelle usine de Johnsville (Pennsylvanie).

Le BuAer (ou Bureau of Aeronautics) de l'US Navy afin d'accélérer la production, autorisa le 24 décembre 1940, Brewster à produire 140 SB2A de présérie (commande qui sera augmentée à 203 exemplaires par la suite) avant même que le prototype n'ait volé…[2]

Le XSB2A-1 vola pour la première fois le 17 juin 1941 avec une tourelle arrière non finalisée. Les nouvelles exigences de combat et les tests nécessitèrent d'allonger le fuselage de 1 pied et 2 pouces (35,56 cm), de remplacer la tourelle arrière par un affut mobile, de revoir la canopée, d'augmenter la surface des ailerons, d'installer des réservoirs autoobturants et du blindage supplémentaire. Toutes ces modifications augmentèrent le poids à vide l'appareil de 3 000 lbs (1 360 kg) dégradant fortement ses performances en termes de vitesse, endurance et charge utile.

La désignation A-34 fut attribué par l'USAAF, pour les Brewster SB2A-2 destinés au Royaume-Uni, dans le cadre du programme Lend-Lease (ou Prêt-bail). Le SB2A-2 et le Model B-340E (version d'export, N° de série FF419 à FF868) Bermuda furent modifiés pour une utilisation terrestre et la plupart des équipements pour les missions aéronavales (ailes repliables, crosse d’arrêt et de catapultage) furent retirés. La tourelle arrière de la version « navalisée » fut remplacée par une mitrailleuse sur affut mobile manipulé par le mitrailleur.

Les Brewster SB2A commandés par l'Armée royale des Indes néerlandaises ou KNIL (pour Koninklijk Nederlands-Indisch Leger), bien que tous construits, ne purent être livrés en raison de l'Occupation japonaise des Indes néerlandaises. L'ensemble des 162 appareils destinés à l'aviation hollandaise fut donc réquisitionné par l'US Marine Corps sous la désignation SB2A-4, bien que toutes les inscriptions des cockpits étaient toujours en flamand.

Tout au long des années 1941 et 1942, la production du Buccaner subit de lourds problèmes de retard. En avril 1942, la mauvaise gestion de Brewster pousse l'US Navy (sur ordre présidentiel) à prendre la direction de toutes les usines de la compagnie. le 18 avril 1942, le capitaine G.C. Westervelt (ret.) du Navy Construction Corps assure la direction de Brewster et le mois suivant un nouveau conseil d’administration avec Charles Van Dunsen à sa tête est nomné par la Navy. L'USN décida d'abandonner son projet de nouveau bombardier en piqué, juste au moment où le SB2A devient enfin opérationnel. Le Curtiss Helldiver remplissant parfaitement ce rôle, les livraisons aux forces américaines furent interrompues après seulement deux SB2A-1. Bien que 80 SB2A-2, 60 SB2A-3 et 162 SB2A-4 furent livrés en 1943 et 1944 à la RAF, aucun ne fut utilisé au combat.

En service actif[modifier | modifier le code]

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Royal Air Force Bermuda I
Drapeau du Canada Canada
  • Royal Canadian Air Force 3 Bermudas I (N° série FF568, FF718 et FF732) utilisés pour des essais et pour l'instruction au sol.
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis États-Unis

Survivants[modifier | modifier le code]

Variantes[modifier | modifier le code]

XSB2A-1 Buccaneer
(Model 340-7) Prototype, 1 seul construit.
SB2A-2
(Model 340-20) Version initiale de production avec un armement revu et des ailes non repliables. 80 exemplaires construits.
SB2A-3
(Model 340-26) Version navalisée équipée d'ailes repliables et d'un crosse d’arrêt. 60 exemplaires construits.
SB2A-4
(Model 340-17) Version d'exportation destinée aux Pays-Bas. 162 exemplaires construits.
A-34 Bermuda
Version du SB2A-3 produite au Royaume-Uni dans le cadre du programme Prêt-bail [5],[6]
Bermuda Mk.1
(Model 340-14) Version d'exportation destinée au Royaume-Uni. La tourelle est remplacée par le montage d'une mitrailleuse orientable. 750 appareils commandés, seulement 468 exemplaires produits[5],[6].
R340
Désignation de l'United States Army Air Forces du Bermuda A-34 non livré au Royaume-Uni. Uniquement destiné aux exercices de maintenance au sol.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Développement lié

Brewster XSBA-1

Aéronefs comparables

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Rayon d'action = distance maximale franchissable/2 soit ici 2 696 km/2 = 1 348 km
  1. Dive Bomber!: Aircraft, Technolgy, and Tactics in World War II par Peter C. Smith
  2. United States Naval Aviation, 1919-1941: Aircraft, Airships and Ships… E. R. Johnson
  3. "A-34 Bermuda." National Museum of the United States Air Force. Mise à jour : 9 avril 2012.
  4. "A-34 Bermuda." Pima Air & Space Museum. Mise à jour : 9 avril 2012.
  5. a et b Mars 1998, p. 38.
  6. a et b Factsheet: Brewster A-34. National Museum of the USAF. Mis 24 juillet 2008

Références[modifier | modifier le code]

  • Donald, David (éditeur). American Warplanes of World War II. Londres, Aerospace, 1995. (ISBN 1-874023-72-7)
  • March, Daniel J.(éditeur). British Warplanes of World War II. Londres, Aerospace, 1998. (ISBN 1-874023-92-1)
  • Swanborough, Gordon et Bowers, Peter M. United States Navy Aircraft since 1911. Londres, Putnam, 2e édition 1976. (ISBN 0-370-10054-9)
  • Michael J.H Taylor, American fighting aircraft of the 20th century, Jane's (GB). (ISBN 1-85170-767-0)

Liens externes[modifier | modifier le code]