Consolidated PB-2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Consolidated PB-2 Su-27 silhouette.svg
Consolidated P-30A 060907-F-1234P-008.jpg Vue de l'avion

Constructeur Drapeau : États-Unis Consolidated
Rôle Chasseur
Premier vol 5 janvier 1934
Mise en service 1934
Date de retrait 1942
Nombre construits 60 exemplaires. (version d'attaque au sol et prototypes compris).
Équipage
Deux personnes.
Motorisation
Moteur Curtiss V-1710-61A
Nombre 1
Type moteur en ligne
Puissance unitaire 710 ch
Dimensions
Envergure 13.39 m
Longueur 9.14 m
Hauteur 2.51 m
Surface alaire 27.58 m2
Masses
À vide 1 950 kg
Maximale 2 560 kg
Performances
Vitesse maximale 440 km/h
Plafond 8 500 m
Rayon d'action 800 km
Armement
Interne Deux mitrailleuses fixes de calibre 7.62mm tirant vers l'avant, et une identique mobile en poste de tir arrière.

Le Consolidated PB-2 est un avion de chasse américain des années 1930[1]. Il est dérivé d'un modèle conçu initialement par Detroit Aircraft Corporation qui était alors la maison-mère de l'avionneur Lockheed. Le PB-2 a également été désigné P-30. C'est le premier monoplan biplace de chasse américain[2]. Une courte série d'avions d'attaque désignés A-11 en fut dérivée[3].

Historique[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Consolidated P-30A

Du Y1P-25 au P-30[modifier | modifier le code]

Après la disparition de la Detroit Aircraft Corporation un de ses principaux ingénieurs, Robert Woods[4], rejoignit les rangs de Consolidated avec la ferme intention de reprendre ses travaux qui avaient alors débouché sur la création du YP-24, un avion de chasse demeuré à l'état de prototype. Il convainc ses nouveaux patrons et l'US Army Air Corps de leur développer un nouvel avion. Celui-ci reçut la désignation Y1P-25[5]. Réalisant son premier vol à la fin de l'année 1932[2] cet avion se différenciait de la majorité de ses contemporains par un fuselage métallique[4], une aile basse cantilever, un train d'atterrissage escamotable et un cockpit biplace en tandem fermé. Par rapport aux biplans de cette époque le Y1P-25 semblait très original. Malgré cela l'avion eut une carrière éphémère, puisqu'il s'écrasa en janvier 1933[3]. Néanmoins l'aviation militaire américaine en commanda quatre exemplaires. Ceux ci entrèrent en service comme P-30.

Du Y1P-25 au A-11[modifier | modifier le code]

Consolidated A-11

Dans le même temps Consolidated proposa deux versions motorisées différemment, le YP-27 et le Y1P-28[5], que les militaires américains refusèrent directement, sans même qu'un usinage ne soit entrepris. Cependant l'US Army Air Corps demanda à l'avionneur de dériver une version d'attaque au sol. Extérieurement peu de chose semblait différencier le prototype de cette machine, désignée XA-11 du Y1P-25 d'origine, si ce n'est la paire de plaques de blindage qui protégeaient le cockpit. Bien que peu concluant, l'avion se révélant incapable d'attaquer en piqué[3], les essais conduisirent là encore à la commande de quatre avions de série qui reçurent la désignation de Consolidated A-11.

Du P-30A au XP-33[modifier | modifier le code]

Le P-30 donnant pleinement satisfaction aux pilotes d'essais américains, une commande fut passée pour cinquante machines supplémentaires dotées d'un nouveau moteur qui permettait un gain de puissance de plus de 20%. Cette série reçut la désignation de P-30A[4]. Son succès poussa Consolidated à proposé une version dotée d'un moteur en étoile de 550 chevaux pour l'US Army Air Corps qui recherchait alors un nouvel avion. Désigné XP-33 celui ci ne dépassa pas le stade de la planche à dessin[4], tout comme le monoplace Wedell-Williams XP-34. En effet tous deux avaient été dépassés par le Seversky SEV-2XD. Le XP-33 sera la dernière tentative pour donner une suite au YP-24.

Engagement[modifier | modifier le code]

Consolidated PB-2 en vol.

P-30 et P-30A en unités[modifier | modifier le code]

Lorsqu'ils firent leur apparition dans les rangs de US Army Air Corps les P-30 et P-30A étaient tout bonnement révolutionnaires, même comparés aux Boeing P-26, de par leur architecture générale, leur configuration d'armement, avec notamment cette mitrailleuse mobile semi-enfermée, mais surtout grâce à la maniabilité de l'avion. Unique chasseur monoplan biplace utilisé durant l'entre-deux-guerres aux États-Unis le P-30/P-30A servit principalement au sein des 27th Pursuit Squadron et 94th Pursuit Squadron[4] basé à Selfridge[6] dans le Michigan. En 1936 leur désignation fut modifiée, les P-30 devenant des PB-2 et les P-30A des PB-2A. Ces avions ne demeurèrent pas longtemps en première ligne dans la défense aérienne du pays, l'US Army Air Corps ayant trouvé un chasseur répondant à ses attentes grâce au Curtiss P-36 Hawk. Néanmoins la majorité des PB-2 et PB-2A demeurèrent actifs jusqu'en 1940. Une poignée d'entre eux étaient encore utilisés début 1942[4], mais ils furent rapidement remplacés par des Lockheed P-38 Lightning bimoteurs. En juin de cette année là le Consolidated PB-2A avait officiellement quitté le service actif. La majorité d'entre eux furent envoyés aux ferrailleurs.

A-11 en unités[modifier | modifier le code]

Le Consolidated A-11 eut une carrière opérationnelle nettement plus confidentielle[7] que son homologue de chasse. En effet ils ne servirent jamais en unité de combat se limitant à des vols de démonstration et d'entraînement. Le quatrième A-11 construit fut même confié au motoriste Allison pour les essais de son V-1710-C[7]. Cet avion fut alors désigné XA-11A. Il termina sa carrière comme banc d'essai volant. Les A-11 furent officiellement retirés du service en 1939 sans jamais avoir lancé la moindre bombe, autrement qu'à l'entraînement.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Drapeau des États-Unis États-Unis

Aspects techniques[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

Le Consolidated PB-2 se présente sous la forme d'un monoplan à aile basse cantilever biplace construit principalement en métal[3], à l'exception de l'entoilage qui recouvre les ailes. Il est doté d'un train d'atterrissage classique escamotable et d'un empennage traditionnel. Son armement se compose de trois mitrailleuses de calibre 7.62mm dont deux tirent vers l'avant et la seconde est manipulée par le navigateur en position arrière. Les deux membres d'équipage prennent place dans un cockpit biplace en tandem fermé. La partie arrière de celui ci est mobile pour permettre le tir de l'arme. Le PB-2 est mu par un moteur en ligne[4].

Versions[modifier | modifier le code]

Versions réalisées[modifier | modifier le code]

  • Consolidated Y1P-25 : Désignation attribuée au prototype de la version de chasse propulsée par un Curtiss Conqueror V-1570-27 de 600 chevaux. Un exemplaire produit.
  • Consolidated P-30 : Désignation attribuée à la première version de série de chasse du Y1P-25 propulsée par un Curtiss Conqueror V-1710-61 de 675 chevaux. Quatre exemplaires produits.
  • Consolidated P-30A : Désignation attribuée à la seconde version de série de chasse du Y1P-25 propulsée par un Curtiss Conqueror V-1710-61A de 710 chevaux. Cinquante exemplaires produits.
  • Consolidated XA-11 : Désignation attribuée au prototype de la version d'attaque du Y1P-25 propulsée par un Curtiss Conqueror V-1570-27 de 600 chevaux. Un exemplaire produit.
  • Consolidated A-11 : Désignation attribuée à la version de série d'attaque du Y1P-25 propulsée par un Curtiss Conqueror V-1570-27 de 600 chevaux. Quatre exemplaires produits.
  • Consolidated XA-11A : Désignation attribuée au quatrième A-11 de série après sa transformation par le motoriste Allison pour les essais du moteur V-1710-C de 750 chevaux.

Versions projetées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alain Pelletier, Les chasseurs terrestres américains (1ère partie), Guides Larivière,‎ 1997 (ISBN 2-907051-09-1)
  • Alain Pelletier, A comme Attaque, Guides Larivière,‎ 1997 (ISBN 2-907051-07-5)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le grand atlas de l'aviation, Editions Atlas,‎ 1994 (ISBN 2-7312-1468-6)
  2. a et b Edouard Chemel, Chronique de l'aviation, Editions Chronique,‎ 1991 (ISBN 2-905969-51-2)
  3. a, b, c et d Encyclopédie "Toute l'aviation", Editions Atlas,‎ 1993
  4. a, b, c, d, e, f et g Alain Pelletier, Les chasseurs terrestres américains (1ère partie), Guides Larivière,‎ 1997 (ISBN 2-907051-09-1)
  5. a et b (en)http://www.aviastar.org/air/usa/consolidated_p-30.php
  6. a et b (en)http://www.joebaugher.com/usaf_fighters/p30.html
  7. a et b Alain Pelletier, A comme Attaque, Guides Larivière,‎ 1997 (ISBN 2-907051-07-5)