Amigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de la Manche
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Manche.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amigny (homonymie).
Amigny
Église Notre-Dame.
Église Notre-Dame.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Saint-Lô
Canton Pont-Hébert
Intercommunalité Saint-Lô Agglo
Maire
Mandat
Patrice Genest
2014-2020
Code postal 50620
Code commune 50006
Démographie
Population
municipale
146 hab. (2014)
Densité 40 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 09′ 23″ nord, 1° 10′ 42″ ouest
Altitude Min. 13 m – Max. 57 m
Superficie 3,69 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Amigny

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Amigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Amigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Amigny

Amigny (prononcer /aminji:/) est une commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 146 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune fait partie du parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin.

Elle est le regroupement de plusieurs hameaux. Les voici classés du sud au nord[1] : la Montanguerie, la Hardonnière, la Bucaillerie, la Maison Neuve, Amigny (avec église, château), la Frataillerie, le Pré, la Monderie, la Couture, la Provoterie, l'Hôtel Houël, la Pelhâtrie, la Petite Ducrie.

Toponymie et microtoponymie[modifier | modifier le code]

Toponyme gallo-romain °Aminiacu, formé avec le suffixe gallo-roman -acu ajouté à un nom de personne. Le premier élément est l'anthroponyme (nom de personne) gallo-romain Aminius[2], d'où le sens global de « domaine rural d'Aminius »[3]. Ce type toponymique se rencontre de nombreuses fois en France sous les formes Amigny, Amigné, Amilly, etc.

Attestation ancienne : Amigne (1164).

Les hameaux en Y-erie, Y-ère ou Hôtel Y, sont des habitats plus récents. Ils désignaient à l'origine le corps agricole de la famille Y. Montanguerie = ferme des Montangue ; Hardonnière = ferme des Hardon ; Bucaillerie = ferme des Bucaille (nom typique normand) ; Frataillerie = ferme des Frataille ; Monderie = ferme des Monder ; Provoterie = ferme des Provot ; Hôtel Houël = ferme des Houël (nom typique normand, du norrois holr = creux) ; Pelhâtrie = ferme des Pelhâtre / Pelhate ; Ducrie = ferme des Ducre.

Communes limitrophes d’Amigny[4]
Le Hommet-d'Arthenay Le Hommet-d'Arthenay Le Hommet-d'Arthenay
Le Hommet-d'Arthenay,
La Chapelle-en-Juger
Amigny[4] Pont-Hébert
La Chapelle-en-Juger La Chapelle-en-Juger, Hébécrevon (par un angle) Pont-Hébert

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Amigny s'est construit à partir de l'anthroponyme roman Aminius suffixé de -acus indiquant la propriété[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

À la fin du XVIIIe siècle, Jean-Baptiste Jacques Le Verrier de la Conterie, seigneur d'Amigny (1718-1783), écrit un ouvrage sur la chasse aux chiens courants (L'École de la chasse aux chiens courants, ou Vénerie normande), régulièrement réédité au cours des XIXe et XXe siècles.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1945 août 1974 Georges Herman    
juin 1995 mars 2008 André Hurel[6] DVD  
mars 2008 en cours Patrice Genest[7] SE  
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et un adjoint[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du milieu des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[9],[Note 2].

En 2014, la commune comptait 146 habitants, en augmentation de 4,29 % par rapport à 2009 (Manche : 0,44 % , France hors Mayotte : 2,49 %) Amigny a compté jusqu'à 252 habitants en 1821.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
239 203 249 252 240 252 220 220 200
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
221 201 195 193 202 196 192 205 190
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
194 161 152 148 151 154 154 132 125
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2009 2014
123 119 104 122 123 123 145 140 146
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Statue en calcaire de saint Jacques le Majeur, en provenance de l'église d'Amigny.
  • Église Notre-Dame, romane, remaniée au XVIIIe siècle.
  • Château du XVIIe remanié au XXe siècle en raison de dégâts importants causés par des explosions liées au débarquement des Alliés en Normandie. Propriété de M. Gustave Gardye, il passe ensuite dans la famille Le Monnier de Gouville, actuels propriétaires. En son parc coule la Terrette.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  • Altitudes, coordonnées, superficie : IGN[12].
  1. Amigny sur Géoportail.
  2. Marie-Thérèse Morlet, Les noms de personnes sur le territoire de l’ancienne Gaule du VIe au XIIe siècle, Paris, CNRS, t. III (les noms de personnes contenus dans les noms de lieux), 1985, p. 20a.
  3. Ce nom gallo-romain est un dérivé à valeur patronymique du cognomen latin Aminus, diminutif d'Amius, lui-même formé sur le radical du verbe amare « aimer ».
  4. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  5. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-95480-455-4 (édité erroné), notice BnF no FRBNF36174448), p. 47
  6. « ouest-france.fr - André Hurel se retire de toute vie politique » (consulté le 7 septembre 2008)
  7. a et b Réélection 2014 : « Amigny (50620) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 22 mai 2014)
  8. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  12. « Amigny sur le site de l'Institut géographique national » (archive Wikiwix)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]