Saint-Romphaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-Romphaire
L'église Saint-Romphaire.
L'église Saint-Romphaire.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Saint-Lô
Canton Saint-Lô-2
Intercommunalité Saint-Lô Agglo
Commune Bourgvallées
Statut commune déléguée
Maire délégué Xavier Milcent
2016-2020
Code postal 50750
Code commune 50545
Démographie
Gentilé Saint-Romphairais
Population 741 hab. (2014)
Densité 74 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 02′ 20″ nord, 1° 06′ 21″ ouest
Altitude Min. 18 m
Max. 155 m
Superficie 9,97 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Bourgvallées
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 15.svg
Saint-Romphaire

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 15.svg
Saint-Romphaire

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Romphaire

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Romphaire

Saint-Romphaire est une ancienne commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 741 habitants[Note 1], devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Bourgvallées.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est en pays saint-lois. Son bourg est à 8,5 km au nord de Tessy-sur-Vire, à 9,5 km au sud de Saint-Lô, à 9,5 km au sud-est de Canisy et à 11 km à l'ouest de Torigni-sur-Vire[1].

Saint-Romphaire est dans le bassin de la Vire qui délimite le territoire au nord-ouest. Trois de ses affluents ou sous-affluents parcourent le territoire communal : un affluent du Marqueran au sud, un affluent de l'Hain à l'ouest (le ruisseau du Hameau Bernard) et un affluent direct plus modeste à l'est.

Le point culminant (155 m) se situe en limite sud-ouest, près de l'ntersection des routes départementales 251 et 277. Le point le plus bas (18 m) correspond à la sortie de la Vire du territoire, au nord-est. La commune est bocagère.

Communes limitrophes de Saint-Romphaire[2]
(comm. nouv. de Bourgvallées)
Gourfaleur (comm. nouv. de Bourgvallées),
Saint-Samson-de-Bonfossé (comm. nouv. de Bourgvallées)
La Mancellière-sur-Vire (comm. nouv. de Bourgvallées) Condé-sur-Vire
(propre territoire)
Saint-Samson-de-Bonfossé
(comm. nouv. de Bourgvallées)
Saint-Romphaire[2]  (comm. nouv. de Bourgvallées) Le Mesnil-Raoult
(comm. nouv. de Condé-sur-Vire)
Le Mesnil-Opac
(comm. nouv. de Moyon-Villages)
Le Mesnil-Opac (comm. nouv. de Moyon-Villages), Troisgots Troisgots

Toponymie[modifier | modifier le code]

La paroisse était dédiée à Romphaire, évêque de Coutances au VIe siècle.

Le gentilé est Saint-Romphairais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , Saint-Romphaire intègre avec trois autres communes la commune de Bourgvallées[3] créée sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales. Les communes de Gourfaleur, La Mancellière-sur-Vire, Saint-Romphaire et Saint-Samson-de-Bonfossé deviennent des communes déléguées et Saint-Samson-de-Bonfossé est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires[5]
Période Identité Étiquette Qualité
1866 1909 Edmond Guérard    
1909 1933 Auguste Lempérière    
1933 1945 Auguste Larsonneur    
1945 1946 Alyre Françoise    
1946 1947 Victor Meslin    
1947 1949 Anthyme Rault    
1949 1953 Octave Cauvet    
1953 1959 Ernest Marie    
1959 1971 Victor Meslin    
1971 1980 Albert Bossard    
1981 1989 Georges Françoise    
1989 1995 Louis Mourocq    
juin 1995 mars 2008 Lucien Lorre SE Enseignant
mars 2008 décembre 2010 Ferdinand Piedagnel SE  
février 2011[6] décembre 2015 Xavier Milcent[7] SE Technicien de production laitière retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal était composé de quinze membres dont le maire et deux adjoints[8]. Ces conseillers intègrent au complet le conseil municipal de Bourgvallées le jusqu'en 2020 et Xavier Milcent devient maire délégué.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 741 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2005, 2010, 2015, etc. pour Saint-Romphaire[9]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Saint-Romphaire a compté jusqu'à 949 habitants en 1851.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
744 766 844 888 897 852 929 943 949
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
911 903 841 803 805 803 763 711 683
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
633 634 610 587 602 596 582 627 657
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
615 626 602 638 628 595 718 744 741
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

  • 1er mai : randonnée et VTT.

La commune de Saint-Romphaire est jumelée avec Champagné-Saint-Hilaire[12].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. « Recueil des actes administratifs de décembre 2015 », sur le site de la préfecture de la Manche (consulté le 30 décembre 2016).
  4. http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Regionales/elecresult__regionales-2015/(path)/regionales-2015/28/2850/2850545.html
  5. René Gautier, 601 communes et lieux de vie de la Manche, Éditions Eurocibles, (ISBN 978-2354-58-0360), p. 601
  6. « Ouest-france.fr - Xavier Milcent, 1er adjoint, devient maire - Saint-Romphaire » (consulté le 10 octobre 2011)
  7. Réélection 2014 : « Le maire et ses adjoints reconduits », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 17 avril 2014)
  8. « Saint-Romphaire (50750) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 11 octobre 2014)
  9. Date du prochain recensement à Saint-Romphaire, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  12. http://www.champagne-saint-hilaire.fr/fr/association/1/20012/comite-jumelage-champagne-saint-romphaire

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :