Laulne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Laulne
L'église Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte.
L'église Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Coutances
Canton Créances
Intercommunalité Communauté de communes Côte Ouest Centre Manche
Maire
Mandat
Denis Pépin
2014-2020
Code postal 50430
Code commune 50265
Démographie
Gentilé Laulnerons
Population
municipale
164 hab. (2014 en augmentation de 4,46 % par rapport à 2009)
Densité 18 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 14′ 57″ nord, 1° 28′ 18″ ouest
Altitude Min. 13 m
Max. 103 m
Superficie 9,06 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Laulne

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Laulne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Laulne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Laulne

Laulne est une commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 164 habitants[Note 1] (les Laulnerons[1]).

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Laulne[2]
Vesly Le Plessis-Lastelle Le Plessis-Lastelle
Vesly Laulne[2] Gorges
Vesly Saint-Patrice-de-Claids Saint-Patrice-de-Claids

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de Laulne a pour origine les mots latins alna ou alnus, qui rappelle la présence sur ce site d'aulnes, arbres qui poussent en zones très humides. On retrouve ce toponyme dans le Calvados avec un suffixe de présence Aunay, et dans la Seine-Maritime Malaunay[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIe siècle, la seigneurie de Laulne appartient à la famille de Bricqueville[4]. La famille de Turgot en devient propriétaire fin XVIIIe siècle. Charles-François Lebrun de Plaisance , 3e consul, architrésorier d'Empire, l'acquière ensuite. Son petit-fils Jules Lebrun de Plaisance, député de Coutances de 1846 à 1848, offre au musée de Saint-Lô la tenture de Gombault et Macé, qui se trouvait au château[5], tapisserie évoquée dans L'Avare de Molière[6].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
 ? mars 2001 Pierre Dujardin    
mars 2001 mars 2008 Odile Giard SE  
mars 2008 en cours Denis Pépin[7] SE Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[9].

En 2014, la commune comptait 164 habitants[Note 2], en augmentation de 4,46 % par rapport à 2009 (Manche : +0,44 %). Laulne a compté jusqu'à 905 habitants en 1806. Elle est avec Saint-Patrice-de-Claids l'une des deux communes les moins peuplées du canton de Lessay.

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
835 828 905 829 714 715 720 654 604
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
590 547 545 505 516 511 478 483 417
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
393 383 340 296 287 289 271 273 250
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
277 235 200 211 198 183 154 157 164
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte, moderne.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Ouest-france.fr - Mairie de Laulne » (consulté le 3 février 2013)
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  3. René Lepelley, Noms de lieux de Normandie et des îles Anglo-Normandes, Paris, Bonneton, (ISBN 2-86253247-9), p. 104
  4. Etienne Pattou, « Famille de Bricqueville »,
  5. « 8 pièces murales : Les Amours de Gombaut et Macé », notice no PM50001010, base Palissy, ministère français de la Culture.
  6. L'Avare sur Wikisource, acte II, scène1.
  7. a et b Réélection 2014 : « Laulne (50430) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 25 mai 2014)
  8. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :