Canton de Condé-sur-Vire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Condé-sur-Vire
Canton de Condé-sur-Vire
Situation du canton de Condé-sur-Vire dans le département de Manche.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement(s) Saint-Lô
Bureau centralisateur Condé-sur-Vire
Conseillers
départementaux
Michel de Beaucoudrey
Marie-Pierre Fauvel
2015-2021
Code canton 50 09
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 19 978 hab. (2016)
Densité 70 hab./km2
Géographie
Superficie 285,04 km2
Subdivisions
Communes 16 + fraction Saint-Jean-d'Elle

Le canton de Condé-sur-Vire est une division administrative française du département de la Manche créée par le décret du 28 février 2014 et entrant en vigueur lors des premières élections départementales suivant la publication du décret.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de la Manche (département) entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 25 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans la Manche, le nombre de cantons passe ainsi de 52 à 27.

Le canton de Condé-sur-Vire est formé des communes des anciens cantons de Tessy-sur-Vire (quatorze communes) et de Torigni-sur-Vire (quinze communes). Il est entièrement inclus dans l'arrondissement de Saint-Lô. Le bureau centralisateur est situé à Condé-sur-Vire.

Les limites départementales, d'arrondissements et cantonales sont modifiées par décret du ː le territoire communal de Pont-Farcy est rattaché au département de la Manche le [4] en vue de l'extension de la commune nouvelle de Tessy-Bocage.

La limite évolue légèrement le avec un transfert d'une bande de terrain entre la commune du Mesnil-Opac et du Mesnil-Herman par décret du conseil d'État du [5].

Composition[modifier | modifier le code]

Lors de sa création, le canton de Condé-sur-Vire comprenait vingt-neuf communes entières[1].

Suite à la fusion du Mesnil-Raoult au puis Troisgots au avec Condé-sur-Vire et aux créations, au , des communes de Moyon Villages par fusion de trois communes, de Saint-Jean-d'Elle par fusion de cinq communes (dont quatre du canton), de Tessy-Bocage par fusion de deux communes, de Torigny-les-Villes par fusion de quatre communes, et au de Saint-Amand-Villages par fusion de deux communes, le canton est désormais composé de seize communes entières et d'une fraction de commune :

En 2018, la commune nouvelle de Saint-Jean-d'Elle était toujours sur deux cantons, à savoir le canton de Condé-sur-Vire et celui de Pont-Hébert pour la commune déléguée de Notre-Dame-d'Elle ; pour coller au code général des collectivités, le conseil municipal a suivi la décision du préfet et a proposé de rattacher Saint-Jean-d'Elle au seul canton de Condé-sur-Vire[6].

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Condé-sur-Vire
(chef-lieu)
50139 CA Saint-Lô Agglo 4 058 (2016)
Beaucoudray 50039 CA Saint-Lô Agglo 135 (2016)
Beuvrigny 50050 CA Saint-Lô Agglo 138 (2016)
Biéville 50054 CA Saint-Lô Agglo 189 (2016)
Domjean 50164 CA Saint-Lô Agglo 1 062 (2016)
Fourneaux 50192 CA Saint-Lô Agglo 153 (2016)
Gouvets 50214 CA Saint-Lô Agglo 265 (2016)
Lamberville 50261 CA Saint-Lô Agglo 174 (2016)
Montrabot 50351 CA Saint-Lô Agglo 79 (2016)
Moyon Villages 50363 CA Saint-Lô Agglo 1 503 (2016)
Le Perron 50398 CA Saint-Lô Agglo 211 (2016)
Saint-Amand-Villages 50444 CA Saint-Lô Agglo 2 557 (2016)
Saint-Jean-d'Elle 50492 CA Saint-Lô Agglo 2 440 (2016)
Saint-Louet-sur-Vire 50504 CA Saint-Lô Agglo 206 (2016)
Saint-Vigor-des-Monts 50563 CA Saint-Lô Agglo 286 (2016)
Tessy-Bocage 50592 CA Saint-Lô Agglo 2 356 (2016)
Torigny-les-Villes 50601 CA Saint-Lô Agglo 4 352 (2016)

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2016, le canton comptait 19 978 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2015 2016
19 54919 978
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2015[7].)


Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Michel Ganne de Beaucoudrey   DVD Maire de Beaucoudray
2015 en cours Marie-Pierre Fauvel   DVD Secrétaire de mairie, maire de Rouxeville, ancienne conseillère générale du canton de Torigni-sur-Vire (2011-2015), vice-présidente du conseil départemental

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Michel de Beaucoudrey et Marie-Pierre Fauvel (DVD, 40,59 %), Patricia Auvray-Levillain et Laurent Pien (DVD, 32,58 %) et Cindy Créteur et Patrick Lebourgeois (FN, 26,82 %). Le taux de participation est de 53,15 % (7 559 votants sur 14 222 inscrits)[8] contre 50,67 % au niveau départemental[9] et 50,17 % au niveau national[10]. Au second tour, Michel de Beaucoudrey et Marie-Pierre Fauvel (DVD) sont élus avec 44,57 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 53,83 % (3 241 voix pour 7 656 votants et 14 223 inscrits)[11].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Décret no 2014-246 du 25 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Manche.
  2. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 20 mai 2014)
  3. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  4. « Décret n° 2017-1756 du 26 décembre 2017 portant modification des limites territoriales de cantons, d'arrondissements et de départements dans la Manche et le Calvados », sur legifrance.gouv.fr,
  5. « Décret n° 2018-823 du 28 septembre 2018 portant modification des limites territoriales de communes et de cantons du département de la Manche », sur legifrance.gouv.fr, (consulté le 21 décembre 2018)
  6. Saint-Jean-des-Baisants. Saint-Jean-d'Elle rattaché au canton
  7. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2015 et 2016.
  8. « Résultats du premier tour pour le canton de Condé-sur-Vire », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  9. « Résultats du premier tour pour le département de la Manche », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  10. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  11. « Résultats du second tour pour le canton de Condé-sur-Vire », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)