Saint-Patrice-de-Claids

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saint-Patrice-de-Claids
Saint-Patrice-de-Claids
L'église Saint-Patrice.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Coutances
Intercommunalité Communauté de communes Côte Ouest Centre Manche
Maire
Mandat
Jean-Luc Launey
2020-2026
Code postal 50190
Code commune 50533
Démographie
Population
municipale
179 hab. (2018 en augmentation de 8,48 % par rapport à 2013)
Densité 32 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 13′ 48″ nord, 1° 26′ 13″ ouest
Altitude Min. 9 m
Max. 34 m
Superficie 5,58 km2
Élections
Départementales Canton de Créances
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Saint-Patrice-de-Claids
Géolocalisation sur la carte : Manche
Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Saint-Patrice-de-Claids
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Patrice-de-Claids
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Patrice-de-Claids

Saint-Patrice-de-Claids est une commune française située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 179 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Sancti Patricii de Cladis en 1161[1], Saint Patrix de Claids en 1793[2].

L'église est dédiée à saint Patrice.

Claids, du bas latin cleta, clida (origine celtique), claie, « barrage de rivière »[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Sous l'Ancien Régime, la paroisse relevait du bailliage de Saint-Sauveur-Lendelin, secondaire du bailliage de Cotentin. Elle dépendait de l'élection de Carentan, de la généralité de Caen. Elle appartenait à la sergenterie de Périers.

Le , la commune se voit attribuer la croix de guerre[4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1983 mars 2001 Jules Saint    
mars 2001 En cours Jean-Luc Launey[5] SE  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[7].

En 2018, la commune comptait 179 habitants[Note 2], en augmentation de 8,48 % par rapport à 2013 (Manche : −0,79 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
526569635540516513477480455
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
450437440400404410362336307
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
292294302247239227249231296
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
252241189165180163158158157
2013 2018 - - - - - - -
165179-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Manoir de la Guerrie : ferme-manoir du XVIe siècle, remaniée à plusieurs reprises. Le logis est flanqué d'une tour d'angle percée de trous d'arquebusières, et engagée sur la façade, côté cour, d'une tourelle carrée à angles brisés[9].
  • Église Saint-Patrice.

Activités et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2018.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, Droz, , p. 1569.
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Revue de l'Avranchin et du pays de Granville, , p. 155.
  4. « Communes décorées de la croix de guerre 1939-1945 » [PDF], sur Mémorial Dormans (consulté le 9 décembre 2016)
  5. Réélection 2014 : « Saint-Patrice-de-Claids (50190) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 25 mai 2014)
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  9. Norbert Girard et Maurice Lecœur, Trésors du Cotentin : Architecture civile & art religieux, Mayenne, Éditions Isoète, , 296 p. (ISBN 978-2-913920-38-5), p. 170.

Liens externes[modifier | modifier le code]