Blosville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Blosville
Blosville
L'église Saint-Christophe.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Cherbourg
Canton Carentan
Intercommunalité Communauté de communes de la Baie du Cotentin
Maire
Mandat
Adolphe Mouchel
2014-2020
Code postal 50480
Code commune 50059
Démographie
Population
municipale
306 hab. (2015 en augmentation de 14,18 % par rapport à 2010)
Densité 73 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 22′ 24″ nord, 1° 17′ 27″ ouest
Altitude Min. 2 m
Max. 38 m
Superficie 4,22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Blosville

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Blosville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Blosville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Blosville

Blosville (prononcé [bloːvil][1]) est une commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 306 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par les transports en commun départementaux, notamment la ligne 001 Cherbourg-Octeville-Valognes-Carentan-Saint-Lô des bus Manéo.

Communes limitrophes de Blosville[2]
Carquebut Sébeville Boutteville,
Sainte-Marie-du-Mont
Carquebut Blosville[2] Hiesville
Liesville-sur-Douve Carentan-les-Marais
(comm. dél. de Houesville)
Carentan-les-Marais
(comm. dél. d'Angoville-au-Plain)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Blovilla en 1157[3].

Jean Adigard des Gautries et Fernand Lechanteur[4] ont rapproché Blosville de Blosseville-Bonsecours (aujourd'hui Bonsecours) en Seine-Maritime, dont les formes anciennes sont identiques (Blovilla vers 1050). Ces deux noms sont eux-mêmes assimilés à Bloville (nom d'une ferme dans l'actuelle commune de Boisjean dans le Pas-de-Calais), dont les premières formes sont Bladulfivilla en 853, puis Blovilla vers 1165[3].

Ces attestations permettent aux chercheurs de faire l'hypothèse d'une origine issue du nom d'une personnalité germanique continentale (francique): « Bladulfus » (comprendre °Bladulf ou °Bladwulf). Cette possibilité est intégralement reprise par Marie-Thérèse Morlet[5], François de Beaurepaire[6] et René Lepelley[7], qui la présentent implicitement comme attestée. Selon ces auteurs, le sens global de ce toponyme serait alors « le domaine rural de Bladwulf ».

Ernest Nègre, en l'absence d'autres attestations anciennes que Blovilla pour Blosville, rattache ce dernier au nom germanique Bolso, qui a l'avantage d'être attesté, mais pour lequel il faut supposer une métathèse Bolso/Bloso. Le sens du toponyme serait dans ce cas « le domaine rural de Bolso »[3].

Ces deux hypothèses sont plausibles, mais les formes anciennes qui pourraient les confirmer ou les infirmer font cependant défaut.

Histoire[modifier | modifier le code]

La célèbre affaire criminelle Jeanne Bonneau et Émile-Georges Larquemin se déroule en majeure partie à Blosville, au presbytère. Défrayant la chronique normande, elle est jugée à Coutances par la cour d'assises de la Manche, les 6 et 7 décembre 1907[8].

Lors de la bataille de Normandie, le village est libéré dès le 6 juin 1944 par les hommes du 8e régiment de la 4e division d'infanterie américaine, débarqués à Utah Beach[9]. Blosville, se situant sur la RN13, est ainsi dans la zone de largage des parachutistes de la 101e division aéroportée, qui doivent sécuriser les quelques sorties de plage d'Utah Beach. Malgré la résistance allemande à Fauville, le 8e régiment fait la jonction avec les parachutistes à Pouppeville, avant de continuer ensemble vers Sainte-Marie-du-Mont et Hiesville.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1986 mars 2008 Yves Duval    
Mars 2008[10] en cours Adolphe Mouchel[11] SE Cadre commercial retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[13].

En 2015, la commune comptait 306 habitants[Note 2], en augmentation de 14,18 % par rapport à 2010 (Manche : +0,11 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
320326396406401402437427437
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
414398380368427407406372343
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
327349335284287274295288307
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
319296241210223206253260266
2013 2015 - - - - - - -
299306-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-905461-80-2), p. 70
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. a b et c Ernest Nègre - 1996 - Toponymie générale de la France - Volume 2 - Page 928 - (ISBN 2600001336).
  4. Jean Adigard des Gautries & Fernand Lechanteur, Les noms de communes de Normandie, in Annales de Normandie XIII (juin 1963), § 345.
  5. Marie-Thérèse Morlet, Les noms de personnes sur le territoire de l’ancienne Gaule du VIe au XIIe siècle, Paris, CNRS, t. III, p. 263a (les noms de personnes contenus dans les noms de lieux), 1985, p. .
  6. François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 81.
  7. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Caen, Presses Universitaires de Caen / Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 1993, p. 70a
  8. Jean-François Miniac, Les Nouvelles Affaires criminelles de la Manche, de Borée, Paris, avril 2012.
  9. Yann Magdelaine, Atlas du Débarquement, Rennes, éd. Ouest-France, , 103 p. (ISBN 978-2-7373-5657-5), p. 26
  10. « Le maire Adolphe Mouchel, candidat à sa succession », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 2 avril 2015)
  11. Réélection 2014 : « Un 2e mandat de maire pour Adolphe Mouchel », sur Ouest-france.fr (consulté le 4 avril 2014)
  12. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]