Marchésieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marchésieux
L'église Saint-Manvieu.
L'église Saint-Manvieu.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Coutances
Canton Agon-Coutainville
Intercommunalité Communauté de communes de Sèves et Taute
Maire
Mandat
Gérard Tapin
2014-2020
Code postal 50190
Code commune 50289
Démographie
Gentilé Marchuais
Population
municipale
728 hab. (2013)
Densité 37 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 11′ 15″ N 1° 17′ 28″ O / 49.1875, -1.29111149° 11′ 15″ Nord 1° 17′ 28″ Ouest / 49.1875, -1.291111
Altitude Min. 0 m – Max. 22 m
Superficie 19,89 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Marchésieux

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Marchésieux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Marchésieux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Marchésieux

Marchésieux est une commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie(anc. Basse-Normandie), peuplée de 728 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est aux confins du Coutançais et du pays saint-lois, au sud du parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin. Son bourg est à 9,5 km à l'est de Périers, à 13 km au nord de Marigny, à 16 km au sud de Carentan, à 20 km au nord-ouest de Saint-Lô et à 21 km au nord-est de Coutances[1].

Communes limitrophes de Marchésieux[2]
Raids Auxais Saint-André-de-Bohon,
Tribehou
Saint-Sébastien-de-Raids Marchésieux[2] Remilly-sur-Lozon
Saint-Martin-d'Aubigny Feugères Le Mesnil-Vigot

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Marcisie en 1040 et 1066[3] (éventuellement *Marcisieu ou *Marcisiel[4]), Marchesies vers 1210[4], Marchesiex vers 1280[4] et Marchiseux en 1336[4]. Charles Rostaing et Ernest Nègre suggère timidement une origine par l'ancien français marchais, « marais »[3],[4], hypothèse que René Lepelley reprend de façon plus affirmative[5].

Le gentilé est Marchuais[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995 mars 2001 Gérard Tapin SE Professeur
mars 2001 mars 2008 Roland Lepuissant SE Moniteur éducateur
mars 2008[7] en cours Gérard Tapin[8] SE Professeur
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et trois adjoints[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 728 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans [9] et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Marchésieux a compté jusqu'à 1 826 habitants en 1806.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 402 1 213 1 826 1 748 1 566 1 611 1 569 1 619 1 600
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 501 1 506 1 415 1 351 1 327 1 272 1 262 1 212 1 186
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 131 1 050 989 898 838 838 826 851 843
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2008 2012
741 708 637 643 653 664 706 712 723
2013 - - - - - - - -
728 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2004[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Manvieu du XIVe siècle, classée aux Monuments historiques[12], notamment pour ses peintures murales découvertes en 1947. Un aigle-lutrin du XVIIIe est classé à titre d'objet[13].
  • Mémorial abritant les restes de l'avion P47 Thunderbolt du pilote de chasse américain Wallace Rock du 365e groupe de chasse, dont l'avion s'est écrasé en juillet 1944.
  • Stèle de la Varde à la mémoire des soldats de la 83rd US Infantry Division, morts dans les combats pour la libération de la commune en juillet 1944.
  • Château de la Bretonnière (XVIIIe).

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

L'Élan sportif des Marais fait évoluer trois équipes de football en divisions de district[14].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2013.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,‎
  4. a, b, c, d et e Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 2 : Formations non romanes ; formations dialectales, Genève,‎ (lire en ligne), p. 1093
  5. René Lepelley, Noms de lieux de Normandie et des îles Anglo-Normandes, Paris, Bonneton,‎ (ISBN 2-86253-247-9), p. 33
  6. « Marchésieux », sur seves-taute.com, communauté de communes de Sèves et Taute (consulté le 15 mars 2015)
  7. « Gérard Tapin de nouveau maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 16 août 2014)
  8. a et b Réélection 2014 : « Marchésieux (50190) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 8 mai 2014)
  9. Date du prochain recensement à Marchésieux, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2007, 2008, 2012, 2013.
  12. « Église », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  13. « Aigle-lutrin », base Palissy, ministère français de la Culture.
  14. « Site officiel de la Ligue Basse-Normandie – Él. S. des Marais » (consulté le 25 août 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :