Écoquenéauville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de la Manche
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Manche.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Écoquenéauville
Église Saint-Laurent d'Écoquenéauville et le monument aux morts.
Église Saint-Laurent d'Écoquenéauville et le monument aux morts.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Cherbourg
Canton Carentan
Intercommunalité Communauté de communes de la Baie du Cotentin
Statut commune déléguée
Maire délégué Virginie Letourneur
2016-2020
Code postal 50480
Code commune 50170
Démographie
Gentilé Écoquenéauvillais
Population 91 hab. (2013)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 24′ 09″ nord, 1° 17′ 27″ ouest
Altitude Min. 5 m – Max. 37 m
Superficie 3,52 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Sainte-Mère-Église
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 15.svg
Écoquenéauville

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 15.svg
Écoquenéauville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Écoquenéauville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Écoquenéauville

Écoquenéauville est une ancienne commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 91 habitants[Note 1], commune déléguée au sein de Sainte-Mère-Église depuis le 1er janvier 2016.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé au cœur du parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin, le paysage vide est formé de prés humides.

La commune se compose du bourg principal (Écoquenéauville) et de trois hameaux excentrés[1] : le Grand Hameau, le Moulinet, le Hamelet. Il existe aussi deux habitats isolés : la Tournerie et Beaumont.

Communes limitrophes d’Écoquenéauville[2]
Sainte-Mère-Église Sainte-Mère-Église Turqueville
Sainte-Mère-Église Écoquenéauville[2] Turqueville
Sainte-Mère-Église Sébeville Turqueville,
Sébeville

Toponymie[modifier | modifier le code]

attesté sous les formes Escoghernevilla, Escoguerneauvilla (sans date).

Il s'agit d'une formation toponymique médiévale en -ville au sens ancien de « domaine rural ».   Le premier élément Escogherneau- semble basé sur l'anthroponyme norrois SkógR, suivi d'un affixe -nel difficilement analysable. Le nom de personne originel devait être du type *Skogernel, non attesté en l'état des sources[3] -nel peut être roman, ce qui ferait de *Skogernel un hybride romano-scandinave. On remarque que la déclinaison définie pluriel de l'ancien norrois Skógr « bois, forêt », d'où est tiré ce surnom, est précisément skogarnir « les bois, les forêts ».

Le gentilé est Écoquenéauvillais[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1972, Écoquenéauville s'est associé à Turqueville et Sébeville pour former la nouvelle commune de Criqueville-au-Plain. Elle a repris son autonomie en 1980.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
 ?  ? Jacques Duchemin FN[réf. nécessaire]  
1995 2008 Janine Malassis    
2008 avril 2014 Christine Duchemin    
avril 2014[5] en cours Virginie Letourneur SE  
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de sept membres dont le maire et deux adjoints[5].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[7],[Note 2].

En 2013, la commune comptait 91 habitants, en augmentation de 31,88 % par rapport à 2008 (Manche : 0,44 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
182 221 242 235 230 221 220 216 193
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
183 179 187 178 161 161 121 143 125
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
125 123 127 109 106 84 94 92 95
1962 1968 1982 1990 1999 2008 2013 - -
74 87 68 55 68 69 91 - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006 [9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Laurent (XIVe siècle, partie du XIIe), romane et gothique. Église assez singulière, comprenant de nombreux remaniements, comme la nef par exemple qui ne paraît pas antérieure au XVIIIe et cependant possède sur le côté une petite porte romane. La cloche (Françoise-Barbe) du XVIIIe et une Vierge à l'Enfant du XIVe sont classées à titre d'objets aux Monuments historiques[10].
  • Ferme du Moulinet (petit moulin en ruine).
  • Ferme du Colombier (notamment le vieux pressoir).

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Nathalie Kosciusko-Morizet y dispose d'une résidence familiale[11].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2013
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  • Altitudes : répertoire géographique des communes[12].
  • Coordonnées, superficie : IGN[13].

Liens externes[modifier | modifier le code]