Foucarville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Foucarville
Église Saint-Lô.
Église Saint-Lô.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Cherbourg
Canton Carentan
Intercommunalité Communauté de communes de la Baie du Cotentin
Statut commune déléguée
Maire délégué Catherine Kervadec
2017-2020
Code postal 50480
Code commune 50191
Démographie
Gentilé Foucarvillais
Population 125 hab. (2013)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 26′ 33″ nord, 1° 15′ 20″ ouest
Altitude Min. 1 m – Max. 32 m
Superficie 5,06 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Sainte-Mère-Église
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 15.svg
Foucarville

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 15.svg
Foucarville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Foucarville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Foucarville

Foucarville est une ancienne commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 125 habitants[Note 1], commune déléguée au sein de Sainte-Mère-Église depuis le 1er janvier 2016.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est au sud-est de la péninsule du Cotentin. Son bourg est à 6,5 km au nord-est de Sainte-Mère-Église et à 12 km au sud-est de Montebourg[1].

Communes limitrophes de Foucarville[2]
Ravenoville Ravenoville Mer de la Manche
Ravenoville Foucarville[2] Saint-Germain-de-Varreville
Beuzeville-au-Plain Saint-Germain-de-Varreville Saint-Germain-de-Varreville

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme est attesté sous les formes Foucarvilla en 1046 et 1053 et Fucarvilla en 1159 et 1189[3]. Il serait issu de l'anthroponyme germanique Fulcardus[3] et de l'ancien français ville dans son sens originel de « domaine rural ».

Le gentilé est Foucarvillais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
 ? mars 2008 René Deladune SE Agriculteur
mars 2008 avril 2014 Thérèse Angot SE Retraitée du notariat
avril 2014[4] 2016 Élisabeth Aubert SE Infirmière
Les données manquantes sont à compléter.
Liste des maires Délégués
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2016 2017 Élisabeth Aubert SE Infirmière
février 2017 en cours Catherine Kervadec SE Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et trois adjoints[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6],[Note 2].

En 2013, la commune comptait 125 habitants, en diminution de -5,3 % par rapport à 2008 (Manche : 0,44 % , France hors Mayotte : 2,49 %) Foucarville a compté jusqu'à 393 habitants en 1821.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
256 301 355 393 326 323 314 331 299
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
293 273 271 263 279 235 253 256 239
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
227 213 211 198 219 217 216 236 188
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2013
187 162 149 151 138 108 132 130 125
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Statue de Notre-Dame de Sapience.
Modillons romans.
  • Église Saint-Lô d'origine romane, abritant une Vierge à l'Enfant assise (« Notre-Dame de Sapience », XVe siècle), un autel secondaire avec retable, du XVe, le vestige d'une statue de saint évêque (tête) du XIVe et une tour eucharistique, objets classés à titre d'objets aux Monuments historiques[9].
  • Calvaire marquant l'emplacement d'un camp de prisonniers allemands après la bataille de Normandie.
  • La Planche aux Loups (planche de pierre, longue lame passant en ponceau sur un ruisseau).

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

  • Les Sans Souci, groupe vocal (chansons traditionnelles).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2013
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  3. a et b Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 2 : Formations non romanes ; formations dialectales, Genève, (lire en ligne), p. 934
  4. a et b « Foucarville (50480) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 18 juin 2014)
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .
  9. « Œuvres mobilières à Foucarville », base Palissy, ministère français de la Culture.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :