Arrondissement de Cherbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un arrondissement français image illustrant Cherbourg-en-Cotentin
Cet article est une ébauche concernant un arrondissement français et Cherbourg-en-Cotentin.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Arrondissement de Cherbourg
Situation de l'arrondissement de Cherbourg dans la région Normandie.
Situation de l'arrondissement de Cherbourg dans la région Normandie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département et
collectivité territoriale
Manche
Chef-lieu Cherbourg-Octeville
Démographie
Population 190 200 hab. (2014)
Densité 115 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 38′ 15″ nord, 1° 37′ 44″ ouest
Superficie 1 661 km2
Subdivisions
Communes 153

L'arrondissement de Cherbourg[1] est une division administrative française, située dans le département de la Manche et la région Normandie.

Historique[modifier | modifier le code]

Le , une « pétition des habitants de Cherbourg, de la Hague et du Val de Cères » réclame la création d'un arrondissement à Cherbourg[2].

L'arrondissement est créé le sur décision de Napoléon Ier. Il est formé des cantons de Cherbourg, Beaumont, Octeville, Les Pieux et Saint-Pierre-Église par scission de l'arrondissement de Valognes.

Les autres cantons de l'arrondissement de Valognes sont intégrés à celui de Cherbourg en 1926 pour cinq d'entre eux, et entre 1960 et 1965 (date à préciser) pour le canton de Barneville-Carteret et le canton de Saint-Sauveur-le-Vicomte pris à l'arrondissement de Coutances qui les avait intégrés en 1926. Globalement, l'arrondissement d'origine est reconstitué, mais son chef-lieu est passé de Valognes à Cherbourg-Octeville.

En décembre 2015, les communes de Angoville-au-Plain et Houesville sont intégrées à l’arrondissement de Saint-Lô pour clarifier administrativement la commune nouvelle de Carentan-les-Marais[3]. Il en est de même des trois communes de l'arrondissement de Coutances intégrées à la commune nouvelle de Picauville en janvier 2016 : Cretteville, Houtteville et Vindefontaine, qui rejoignent leur commune chef-lieu dans l'arrondissement de Cherbourg.

Le , à la suite de la réforme des collectivités territoriales, les périmètres des arrondissements de la Manche sont modifiés par arrêté du [4]. L'arrondissement de Coutances cède les communes de Canville-la-Rocque et Denneville à l'arrondissement de Cherbourg.

Composition avant 2016[modifier | modifier le code]

Jusqu'en , l'arrondissement était composé des communes des quinze anciens cantons suivants :

Population[modifier | modifier le code]

Au , sa population municipale est de 190 363 habitants pour une population totale de 196 398 habitants[5].

Sous-préfet[modifier | modifier le code]

  • 2003-2006 : Denis Dobo-Schoenenberg, nommé sous-directeur du corps préfectoral et des administrateurs civils en janvier 2006.
  • 6 janvier 2006 : Raymond Cervelle (né le 7 septembre 1947), ancien sous-préfet de Mauriac (1985-88), de Tournon-sur-Rhône (1991-94), de Libourne (1994-96), d'Apt (1996-98), de Briey (1998-2001)[6]. Nommé le 18 octobre 2007, préfet hors cadre à Paris.
  • 12 janvier 2008 : Arnaud Cochet, administrateur civil hors classe. Né à Dinan, diplômé de l’ÉNA et de l’École nationale du Trésor, directeur de cabinet à la préfecture de Seine-et-Marne, puis Secrétaire général à la préfecture de Haute-Corse, expert national détaché auprès de la Commission européenne, nommé sous-préfet de Saint-Omer le 3 juillet 2000, puis secrétaire général de la préfecture de Corse du Sud[7].
  • 16 avril 2010 : Yves Husson.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Contrairement à la commune et à ses trois cantons, le code officiel géographique n'a pas renommé l'arrondissement à la suite de la fusion entre Cherbourg et Octeville (voir la page du COG.
  2. « Célébration du bicentenaire de l'arrondissement de Cherbourg », Préfecture de la Manche, dossier de presse, 9 novembre 2011.
  3. arrêté régional du 16 décembre 2015
  4. « Recueil des actes administratifs du 28 décembre 2016 » [PDF], sur le site de la préfecture de région de Rouen (consulté le 15 mars 2017).
  5. Populations au 1er janvier 2012 — légales en 2015 — des arrondissements du département de la Manche.
  6. [PDF] La lettre du trombinoscope, 6 février 2006
  7. 101e Réunion, Club 41 d'Aire-sur-la-Lys 243, jeudi 7 mars 2002

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A. Cauvin, Comment Cherbourg est devenu chef-lieu d'arrondissement, Morel, 1927

Articles connexes[modifier | modifier le code]