Dirk Nowitzki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dirk Nowitzki Portail du basket-ball
DirkNowitzki.jpg
Fiche d’identité
Nom complet Dirk Werner Nowitzki
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Naissance 19 juin 1978 (1978-06-19) (35 ans)
Wurtzbourg
Taille 2,13 m (7 0)
Poids 111 kg (244 lb)
Surnom The Blond Bomber, Dirkules, Dirk Diggler, Wunderkid
Situation en club
Club actuel Drapeau des États-Unis Mavericks de Dallas
Numéro 41
Poste Ailier fort
Draft NBA
Année 1998
Position 9e
Franchise Bucks de Milwaukee
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1994-1998
1998-1999
1999-2000
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
DJK Würtzburg
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
-
08,2
17,5
21,8
23,4
25,1
21,8
26,1
26,6
24,6
23,6
25,9
25,0
23,0
21,6
17,3
-
Sélection en équipe nationale **
depuis 1997 Drapeau : Allemagne Allemagne

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Dirk Nowitzki (né le 19 juin 1978 à Wurtzbourg en Allemagne) est un joueur de basket-ball allemand évoluant dans l'équipe NBA des Mavericks de Dallas. L'ailier de 2 m 13 est un joueur polyvalent capable de marquer à l'intérieur comme à l'extérieur. Il est actuellement l'un des meilleurs intérieurs de la NBA et le meilleur marqueur de l'histoire de la franchise de Dallas, avec plus de 26 000 points en carrière. Il est le "franchise player" des Mavericks et possède à ce titre un statut particulier : il fait partie du club très fermé des joueurs possédant une clause de non-transfert dans leur contrat (avec Kobe Bryant, Tim Duncan et Kevin Garnett). Il touche en 2012-2013 le deuxième salaire de la ligue avec plus de 20 millions de dollars. Il est, après la fin de la saison 2011-2012, le 34e joueur de l'histoire de la NBA à dépasser ce total et actuellement le 19e de ce classement, le 3e en activité et le 4e né hors des États-Unis. Après avoir échoué en Finales NBA en 2006, il remporte son premier titre de champion NBA en 2011, à presque 33 ans. Il est également nommé MVP des Finales.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dirk Nowitzki grandit dans une famille de sportifs : son père est handballeur, sa mère membre de l'équipe nationale de basket-ball féminin. Il attire l'attention durant l'été 1998, alors âgé de 19 ans, dans une victoire surprise des internationaux juniors face à leurs homologues américains, où il marque 33 points.

Dirk Nowitzki, à l'échauffement, portant le ballon à une main
Sous le maillot de la Nationalmannschaft

Durant cet été, Dirk Nowitzki est drafté à la neuvième place par les Bucks de Milwaukee, mais immédiatement échangé contre les droits de Robert Traylor aux Mavericks de Dallas. Don Nelson, l'entraîneur de Dallas, a flairé l'incroyable potentiel du joueur. Sa première saison est timide, avec 8 points de moyenne par match. Déterminé à progresser, il travaille dur pendant l'intersaison 1999 et revient en force en 1999-2000 où il finit la saison avec 17,5 points de moyenne, ainsi que second dans les votes du joueur ayant le plus progressé, derrière Jalen Rose.

Sa progression continue l'année suivante et Dirk se voit nommé dans la All-NBA Third team. Il devient ainsi le premier Maverick à obtenir cette distinction.

La saison 2001-2002 est celle de sa première apparition au All-Star Game. Il est cette fois-ci nommé dans la All-NBA second team. Durant l'été, il participe au championnat du monde de basket-ball à Indianapolis avec l'équipe d'Allemagne qui finit troisième. Dirk Nowitzki est nommé MVP du tournoi.

Il continue sa progression en 2002-2003, avec une moyenne de 25 points par match, et une nouvelle nomination dans la All-NBA Second team. Cette année 2002 lui permet de décrocher son propre rôle dans le film Magic Baskets où il joue le coéquipier du héros : Calvin Cambridge.

Une blessure latente à la cheville en 2003-2004 le diminue pendant la saison régulière. Il termine tout de même une nouvelle fois parmi les 10 meilleurs marqueurs, avec près de 22 points de moyenne. De nouveau nommé au All-Star Game, il fait également partie de la All-NBA Third team cette année-là. Il est l'une des rares satisfactions à Dallas après l'élimination des Mavs au premier tour des play-offs face à Sacramento, où il enregistre 26 points et 11 rebonds de moyenne dans cette série.

Lors de l'Euro 2005, Nowitzki porte à lui tout seul l'équipe allemande qui termine vice-championne d'Europe. Il est élu MVP de la compétition.

Lors du NBA All-Star Week-end à Houston, il remporte le titre du concours de tirs à 3 points.

Si les statistiques individuelles de Nowitzki sont irréprochables, le joueur n'a toujours pas remporté de titre avec son équipe de Dallas. Ils perdent en 2006 en finale face au Heat de Miami. Et en 2007, alors qu'il mène son équipe à un record de franchise (67-15), ils se font éliminer par les Warriors de Golden State au premier tour des playoffs. C'est la première fois qu'une équipe classée no 1 de sa conférence est éliminée par une équipe classée huitième dans une série se déroulant au meilleur des sept rencontres[1]. Toutefois, Nowitzki reçoit en juin le titre de MVP (meilleur joueur) de la saison régulière. Il devient ainsi le premier Européen à recevoir cette distinction.

En avril 2008, son équipe se fait éliminer par une incroyable équipe des Hornets de la Nouvelle-Orléans malgré de superbes statistiques individuelles (28 points, 12 rebonds de moyenne sur la série). C'est sa deuxième élimination consécutive au premier tour, après avoir failli remporter le titre en 2006.

Le , il signe un nouveau contrat de 4 ans et plus de 80 millions de dollars avec la franchise texane[2].

Lors des playoffs 2011, les Mavericks éliminent les Trail Blazers de Portland (4-2) puis humilient les Lakers de Los Angeles (4-0). En finale de conférence, les Mavs sont opposés au Thunder d'Oklahoma City. Lors de la première rencontre de la série, Dallas s'impose et Nowitzki marque 48 points à 12 sur 15 aux tirs. Il bat aussi le record du nombre de lancers francs marqués sans en manquer (24 sur 24)[3]. La franchise de Dallas remporte le premier titre NBA de son histoire en s'imposant 4 à 2 face au Heat de Miami. Durant cette série, malgré une blessure à l'index et une fièvre lors du match 3, Dirk Nowitzki, grâce à la palette de ses options offensives - fadeways, lay-up et shoot à trois de points - rend la défense de Chris Bosh impuissante. Il s'avère particulièrement efficace lors des derniers quart-temps, inscrivant un total de 62 points lors de ceux-ci[4]. Lors du sixième match malgré une première période terminée à 1 sur 10 aux tirs, il rentre les shoots importants dans le dernier quart-temps (5/8) pour s'imposer et s'emparer du titre de meilleur joueur des finales National Basketball Association Finals Most Valuable Player Award, finissant avec 21 points et 11 rebonds[5].

Le 29 janvier 2014, lors d'un match contre les Rockets de Houston, Dirk marque son 26000e point en carrière[6].

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques NBA[modifier | modifier le code]

En saison régulière, ses statistiques sont de :

Légende :

Titre MVP
Champion NBA

gras = ses meilleures performances

Statistiques en saison régulière de Dirk Nowitzki[7]
Année Équipe Matches Titul. Min./m.  %tir  %3pts  %l-f rbds/m. pass/m. int/m. ctr/m. pts/m.
1998-99 Dallas 47 24 20,4 40,5 20,6 77,3 3,4 1,0 0,6 0,6 8,2
1999-00 Dallas 82 81 35,8 46,1 37,9 83,0 6,5 2,5 0,8 0,8 17,5
2000–01 Dallas 82 82 38,1 47,4 38,7 83,8 9,2 2,1 1,0 1,2 21,8
2001–02 Dallas 76 76 38,0 47,7 39,7 85,3 9,9 2,4 1,1 1,0 23,4
2002–03 Dallas 80 80 39,0 46,3 37,9 88,1 9,9 3,0 1,4 1,0 25,1
2003–04 Dallas 77 77 37,9 46,2 34,1 87,7 8,7 2,7 1,2 1,4 21,8
2004–05 Dallas 78 78 38,7 45,9 39,9 86,9 9,7 3,1 1,2 1,5 26,1
2005–06 Dallas 81 81 38,1 48,0 40,6 90,1 9,0 2,8 0,7 1,0 26,6
2006–07 Dallas 78 78 36,2 50,2 41,6 90,4 8,9 3,4 0,7 0,8 24,6
2007–08 Dallas 77 77 36,0 47,9 35,9 87,9 8,6 3,5 0,7 0,9 23,6
2008–09 Dallas 81 81 37,7 47,9 35,9 89,0 8,4 2,4 0,8 0,8 25,9
2009–10 Dallas 81 80 37,5 48,1 42,1 91,5 7,7 2,7 0,9 1,0 25,0
2010–11 Dallas 73 73 34,3 51,7 39,3 89,2 7,0 2,6 0,5 0,6 23,0
2011-12 Dallas 62 62 33,5 45,7 36,8 89,6 6,8 2,2 0,7 0,5 21,6
2012-13 Dallas 53 47 31,3 47,1 41,4 86,0 6,8 2,5 0,7 0,7 17,3
Carrière 1108 1077 36,1 47,5 38,1 87,7 8,2 2,6 0,9 0,9 22,6
All-Star Game 11 2 16,5 44,4 21,4 87,5 4,2 1,5 0,7 0,4 9,8

Note: *Les saisons 1998-1999 et 2011-2012 ont été réduites respectivement à 50 et 66 matchs en raison d'un Lock out.
Dernière modification le 1e juillet 2012

Ses statistiques en playoffs

Légende :

Titre MVP des finales NBA
Statistiques en Playoffs de Dirk Nowitzki[7]
Année Équipe Matches Titul. Min./m.  %tir  %3pts  %l-f rbds/m. pass/m. int/m. ctr/m. pts/m.
2001 Dallas 10 10 39,9 42,3 28,3 88,3 8,1 1,4 1,1 0,8 23,4
2002 Dallas 8 8 44,6 44,5 57,1 87,8 13,1 2,3 2,0 0,8 28,4
2003 Dallas 17 17 42,5 47,9 44,3 91,2 11,5 2,2 1,2 0,9 25,3
2004 Dallas 5 5 42,4 45,0 46,7 85,7 11,8 1,4 1,4 2,6 26,6
2005 Dallas 13 13 42,4 40,2 33,3 82,9 10,1 3,3 1,4 1,6 23,7
2006 Dallas 23 23 42,7 46,8 34,3 89,5 11,7 2,9 1,1 0,6 27,0
2007 Dallas 6 6 39,8 38,3 21,1 84,0 11,3 2,3 1,8 1,3 19,7
2008 Dallas 5 5 42,2 47,3 33,3 80,8 12,0 4,0 0,2 1,4 26,8
2009 Dallas 10 10 39,4 51,8 28,6 92,5 10,1 3,1 0,9 0,8 26,8
2010 Dallas 6 6 38,8 54,7 57,1 95,2 8,2 3,0 0,8 0,7 26,7
2011 Dallas 21 21 39,3 48,5 46,0 94,1 8,1 2,5 0,6 0,6 27,7
2012 Dallas 2 2 37,0 48,6 0,0 95,2 5,5 1,5 1,0 0,0 28,0
Carrière 126 126 41,3 46,4 38,0 89,3 10,3 2,6 1,1 0,9 26,0

Note: Playoffs 2012 terminés.

Statistiques Internationales[modifier | modifier le code]

Dirk Nowitzki est fidèle à sa sélection nationale, l'équipe d'Allemagne, avec laquelle il participe à de nombreuses compétitions.

statistiques lors des compétitions internationales
Année Compétition Matches Min./m.  %tir  %3pts  %l-f rbds/m. pass/m. int/m. ctr/m. pts/m.
1997 Championnat d'Europe (Qualifications) 1 3,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0
1999 Championnat d'Europe (Qualifications) 3 16,7 60,0 75,0 100,0 4,0 0,3 0,3 0,0 13,7
1999 Championnat d'Europe 9 31,3 58,2 52,9 77,1 3,4 1,8 0,9 0,0 15,2
2001 Championnat d'Europe 7 33,9 51,6 42,6 71,4 9,1 1,9 1,3 1,0 28,7
2002 Championnat du monde 9 31,2 40,7 28,6 92,1 8,2 2,7 1,2 2,0 24,0
2003 Championnat d'Europe 4 34,8 45,3 45,5 84,1 6,2 1,0 1,3 1,8 22,5
2005 Championnat d'Europe (Qualifications) 5 32,4 50,0 36,4 80,9 11,6 2,2 1,8 0,8 23,6
2005 Championnat d'Europe 7 36,9 41,1 37,1 88,5 10,6 1,7 1,1 1,9 26,1
2006 Championnat du monde 9 33,6 43,4 28,6 82,3 9,2 2,8 1,0 0,6 23,2
2007 Championnat d'Europe 9 33,9 43,2 31,3 86,0 8,7 1,6 0,9 0,9 24,0
2008 Jeux Olympiques (Qualifications) 5 31,2 50,0 43,5 92,2 8,2 2,6 0,2 1,0 26,6
2008 Jeux Olympiques 5 28,4 41,9 41,7 95,8 8,4 0,6 0,2 0,0 17,0
2011 Championnat d'Europe 8 29,9 44,2 42,1 93,3 6,6 1,4 0,4 0,4 19,5
Carrière 81 31,6 45,7 38,2 85,5 7,1 1,8 0,9 0,9 22,0

Palmarès[modifier | modifier le code]

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

En franchise[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Records personnels[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Dirk Nowitzki, officiellement recensés par la NBA sont [8]

Type statistique Saison régulière
Record Adversaire Date
Points en un match 53 Rockets de Houston 2 décembre 2004
Paniers marqués en un match 17 2 fois
Paniers tentés en un match 34 2 fois
Lancés francs réussis 21 Rockets de Houston 2 décembre 2004
Lancers francs tentés 22 Rockets de Houston 2 décembre 2004
Paniers à 3 points réussis 8 SuperSonics de Seattle 27 janvier 2004
Paniers à 3 points tentés 15 Hawks d'Atlanta 15 janvier 2002
Rebonds offensifs 7 Magic d'Orlando 18 janvier 2001
Rebonds défensifs 21 Kings de Sacramento 23 février 2002
Rebonds totaux 23 Celtics de Boston 21 février 2002
Passes décisives 12 Bucks de Milwaukee 6 février 2008
Interceptions 9 Rockets de Houston 7 mars 2004
Contres 7 Nuggets de Denver 6 janvier 2006
Minutes jouées 57 Suns de Phoenix 14 mars 2007

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Warriors Make History, Close Out Mavs », sur nba.com,‎ 7 mai 2007 (consulté le 18 mai 2011)
  2. « Nowitzki reste à Dallas », L'Équipe,‎ (consulté le 6 juillet 2010)
  3. (en) « Dallas 121, Oklahoma City 112 », USA Today,‎ 18 mai 2011 (consulté le 18 mai 2011)
  4. Elliot Bojman, « Money time : Nowitzki vs LeBron, pour le meilleur et pour le pire », sur basketusa.com,‎ 15 juin 2011 (consulté le 26 février 2012)
  5. « Nowitzki MVP de la finale », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 13 juin 2011 (consulté le 13 juin 2011)
  6. Fabrice Auclert, « Historique : 26 000e point en carrière pour Dirk Nowitzki », sur basketusa.com,‎ 30 janvier 2014 (consulté le 30 janvier 2014)
  7. a et b (en) « statistiques NBA », sur NBA.com,‎ 2012 (consulté le 30 juin 2012)
  8. (en) « Dirk Nowitzki : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 30 janvier 2014)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :