Sam Jones (basket-ball)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sam Jones.
Sam Jones Portail du basket-ball
Sam jones celtics.JPG
Sam Jones, 1969.
Fiche d’identité
Nom complet Samuel Jones
Nationalité États-Unis
Naissance 24 juin 1933 (81 ans)
Wilmington, Caroline du Nord
Taille 1,93 m (6 4)
Poids 90 kg (198 lb)
Situation en club
Poste Arrière
Carrière universitaire ou amateur
1951-1954
1956-1957
Université centrale de Caroline du Nord
Draft NBA
Année 1957
Position 8e
Franchise Celtics de Boston
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1957-1958
1958-1959
1959-1960
1960-1961
1961-1962
1962-1963
1963-1964
1964-1965
1964-1965
1966-1967
1967-1968
1968-1969
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
4,6
10,7
11,9
15,0
18,4
19,7
19,4
25,9
23,5
22,1
21,3
16,3
National Collegiate Basketball Hall of Fame 2006
Basketball Hall of Fame 1984

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Samuel « Sam » Jones (né le 24 juin 1933 à Wilmington, Caroline du Nord) est un ancien joueur de basket-ball américain, élu parmi les meilleurs joueurs du cinquantenaire de la NBA[1].

Jones passe chacune de ses 12 saisons de NBA aux Celtics de Boston, qui le sélectionnent huitième choix de la draft et avec lesquels il est 10 fois champion. Jones est un spécialiste des tirs décisifs. Il est usuellement référencé comme quatrième meilleur arrière des années 1960, derrière Oscar Robertson, Jerry West et Hal Greer.

Jones marque 15 411 points avec une moyenne de 17,7 points par match et une adresse de 80,3 % aux lancers-francs. Il est trois fois sélectionné dans la All-NBA Second Team et cinq fois pour le NBA All-Star Game. Il est élu au Basketball Hall of Fame en 1984 et lors de la première promotion du National Collegiate Basketball Hall of Fame en 2006 ⋅.

Carrière[modifier | modifier le code]

Lors de la draft 1957, vu leur bilan de la dernière saison, les Celtics de Boston choississent en huitième et dernière position. Red Auerbach, choisi alors un joueur inconnu (Sam Jones) d'une université inconnue (l'Université centrale de Caroline du Nord), suite à son entretient avec l'entraineur de Jones. À ce moment là Jones est attristé et a déclaré quelques années plus tard : « Je pensais vraiment que c'était la fin de ma carrière de basket-ball. Bien sûr, j'étais ravi de l'honneur d'avoir été choisi par les Celtics, mais je pensais que je ne serais pas capable de m'installer dans le jeu de l'équipe. », car il avait deux choix: devenir basketteur professionnel ou enseigner dans le secondaire. Il a même été jusqu'à demander une augmentation de 500 dollars à l'école, qui a refusé. Il se rend donc à Boston pour rencontrer Auerbach ainsi que les vedettes de l'époque Bob Cousy et Bill Sharman.

Pour éviter de mettre sur le banc un joueur de talent, Auerbach ne fait jouer, pour la saison 1956-1957, Jones que 10 minutes par match pour un bilan de 4,6 points. La saison suivante son temps de jeu double mais aussi ses points marqués avec 10,7 points par match. Jones progresse mais se sent lésé à l'arrière par le duo de talent Cousy-Sharman.

Lors de la saison 1960-1961, Jones joue de plus en plus et palit aux nombreuses absences sur blessure de Bill Sharman. Il le remplacera définitivement au début de la saison 1961-1962, quand Bill Sharman arrête sa carrière de joueur. Lors de cette saison il joue 30,6 minutes pour 18,4 points par match en saison régulière et même 36 minutes et 20,6 points par match en playoffs et remporte son quatrième titre NBA.

Les saisons 1963 à 1966 lui permettent de devenir leader des Celtics dans plusieurs domaines. Il est ainsi numéro un des Celtics pour les paniers marqués en 1963 (621), 1965 (821) et 1966 (626), pour les lancers francs en 1965 (428) et 1966 (323), pour les points marqués en 1963 (1 499), 1965 (2 070) et 1966 (1 577) ainsi qu'en moyenne de points par match en 1963 (19,7), 1965 (25,9) et 1966 (23,5) et il recidive dans cette catégorie en 1968 (21,3)[2].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Universitaires[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant présente les statistiques individuelles de Sam Jones pendant sa carrière universitaire[3],[N 1].

Statistiques à l'université
Saison Club Matchs Min. Points 2 pts LF Rebonds Pd Int C Bp FP
MJ Tit Pts PPM R T  % R T  % Rt R
1951-1952 Université centrale de Caroline du Nord 22 300 13,6 126 263 47,9 % 48 78 61,5 % 150 6,8 - - -
1952-1953 Université centrale de Caroline du Nord 22 453 18,9 169 370 45,7 % 115 180 63,9 % 248 10,3 - - -
1953-1954 Université centrale de Caroline du Nord 24 514 19,0 208 432 48,1 % 98 137 71,5 % 223 8,3 - - -
1956-1957 Université centrale de Caroline du Nord 27 503 18,6 174 398 43,7 % 155 202 76,7 % 288 10,7 - - -
Total 100 1 770 17,7 677 1 463 46,3 % 416 597 69,7 % 909 9,1 - - -

Professionnelles[modifier | modifier le code]

En saison régulière[modifier | modifier le code]

Légende : Légende :

  •      Champion NBA
  •      Leader de la ligue

gras = ses meilleures performances

Le tableau suivant présente les statistiques individuelles de Sam Jones pendant sa carrière professionnelle en saison régulière[3],[N 1],[N 2].

Statistiques en saison régulière
Saison Club Matchs Min. Points 2 pts LF Rebonds Pd Int C Bp FP
MJ Tit Pts PPM R T  % R T  % Rt R
1957-1958 Celtics de Boston 56 10,6 260 4,6 100 233 42,9 % 60 84 71,4 % 160 2,9 0,7 - - - 0,8
1958-1959 Celtics de Boston 71 20,6 761 10,7 305 703 43,4 % 151 196 77,0 % 428 6,0 1,4 - - - 1,4
1959-1960 Celtics de Boston 74 20,4 878 11,9 355 782 45,4 % 168 220 76,4 % 375 5,1 1,7 - - - 1,4
1960-1961 Celtics de Boston 78 26,0 1 171 15,0 480 1 069 44,9 % 211 268 78,7 % 421 5,4 2,8 - - - 1,9
1961-1962 Celtics de Boston 78 30,6 1 435 18,4 596 1 284 46,4 % 243 297 81,8 % 458 5,9 3,0 - - - 1,9
1962-1963 Celtics de Boston 76 30,6 1 499 19,7 621 1 305 47,6 % 257 324 79,3 % 396 5,2 3,2 - - - 2,1
1963-1964 Celtics de Boston 76 31,3 1 473 19,4 612 1 359 45,0 % 249 318 78,3 % 349 4,6 2,7 - - - 2,5
1964-1965 Celtics de Boston 80 36,1 2 070' 19,7 821 1 818 45,2 % 428 522 82,0 % 411 5,1 2,8 - - - 2,2
1965-1966 Celtics de Boston 67 32,2 2 070 25,9 626 1 335 46,9 % 325 407 79,9 % 347 5,2 3,2 - - - 2,5
1966-1967 Celtics de Boston 72 32,3 1 577 23,5 638 1 406 45,4 % 318 371 85,7 % 338 4,7 3,0 - - - 2,7
1967-1968 Celtics de Boston 73 33,0 1 594 22,1 621 1 348 46,1 % 311 376 82,7 % 357 4,9 3,0 - - - 2,5
1968-1969 Celtics de Boston 70 26,0 1 553 21,3 496 1 103 45,0 % 148 189 78,3 % 265 3,8 2,6 - - - 1,7
Total 871 27,9 12 665 17,8 6 271 13 745 45,6 % 3 143 3 559 80,3 % 4 305 4,9 2,5 - - - 2,0

En playoffs[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant présente les statistiques individuelles de Sam Jones pendant sa carrière professionnelle en playoffs[3],[N 1].

Statistiques en playoffs
Saison Club Matchs Min. Points 2 pts LF Rebonds Pd Int C Bp FP
MJ Tit Pts PPM R T  % R T  % Rt R
1957-1958 Celtics de Boston 8 9,4 31 3,9 10 2 45,5 % 11 16 68,8 % 24 3,0 0,5 - - - 0,9
1958-1959 Celtics de Boston 11 17,5 113 10,3 40 108 37,0 % 33 39 84,6 % 63 5,7 1,5 - - - 1,3
1959-1960 Celtics de Boston 13 15,2 107 8,2 45 117 28,5 % 17 21 81,0 % 41 3,2 1,4 - - - 1,2
1960-1961 Celtics de Boston 10 25,8 131 13,1 50 112 44,6 % 31 35 88,6 % 54 5,4 2,2 - - - 2,2
1961-1962 Celtics de Boston 14 30,6 288 20,6 123 277 44,4 % 42 60 70,0 % 99 7,1 3,1 - - - 2,1
1962-1963 Celtics de Boston 13 34,6 309 23,8 120 248 48,4 % 69 83 83,1 % 81 6,2 2,5 - - - 3,2
1963-1964 Celtics de Boston 10 35,6 232 23,2 91 180 50,6 % 50 68 73,5 % 47 4,7 2,3 - - - 2,4
1964-1965 Celtics de Boston 12 41,3 343 28,6 135 294 45,9 % 73 84 86,9 % 55 4,6 2,5 - - - 3,3
1965-1966 Celtics de Boston 17 35,4 422 24,2 154 343 44,9 % 114 136 83,8 % 86 5,1 3,1 - - - 3,8
1966-1967 Celtics de Boston 9 35,4 240 26,7 95 207 45,9 % 50 58 86,2 % 46 5,1 3,1 - - - 3,3
1967-1968 Celtics de Boston 19 36,1 390 20,5 162 367 44,1 % 66 84 78,6 % 34 3,4 2,6 - - - 3,1
1968-1969 Celtics de Boston 18 28,6 303 16,8 124 296 41,9 % 55 99 79,7 % 58 3,2 2,1 - - - 2,5
Total 154 30,2 2 909 18,9 1 149 2 571 45,6 % 611 753 81,1 % 718 4,7 2,3 - - - 2,5

Records chez les Celtics[modifier | modifier le code]

Dans l'histoire des Celtics, Sam Jones figure au 5e rang pour les paniers tentés avec 13 745 paniers, au 6e pour les paniers réussis avc 6 211 paniers, 7e pour les points marqués avec 15 411 points, 8e pour les lancers francs tentés avec 3 572, 9e pour les lancers francs réussis avec 2 869, 10e pour le pourcentage de réussite aux lancers francs: 80,3 %, pour les matchs joués : 871 et les minutes jouées : 24 285[4]

Records[modifier | modifier le code]

Légende :

  •      Record de la Franchise[5]
  •      Record NBA

En match[modifier | modifier le code]

Type statistique[N 2] Saison régulière[N 2] Playoffs[N 2]
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points en un match
Paniers marqués en un match
Paniers tentés en un match
Lancers francs réussis (1 échec)
Lancers francs réussis
Lancers francs tentés
Rebonds totaux
Passes décisives
Interceptions
Contres
Balles perdues
Minutes jouées

En une saison et en carrière[modifier | modifier le code]

Records personnels de Sam Jones en une saison
Type statistique Saison régulière Playoffs
Record Année Record Année
Points
Paniers marqués
Paniers tentés
Pourcentage paniers réussis
Lancers francs réussis
Lancers francs tentés
Pourcentage lancers francs réussis
Rebonds offensifs[N 1]
Rebonds défensifs[N 1]
Rebonds totaux
Passes décisives
Interceptions[N 1]
Contres[N 1]
Match joués
Minutes jouées
Fautes personnelles
Records personnels de Sam Jones en carrière
Type statistique Saison régulière playoffs
Record Rang Record
Points 15 411 7e
Points par match
Paniers marqués 6 211 6e
Paniers tentés 13 745 5e
Pourcentage paniers réussis
Lancers francs réussis 2 869 9e
Lancers francs tentés 3 572 8e
Pourcentage lancers francs réussis 80,3 % 10e
Rebonds offensifs[N 1]
Rebonds défensifs[N 1]
Rebonds totaux
Passes décisives
Interceptions[N 1]
Contres[N 1]
Match joués 871 10e
Minutes jouées 24 285 10e
Minutes jouées par match
Fautes personnelles

Fin saison 2010-2011[6]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) John Taylor, The Rivalry: Bill Russell, Wilt Chamberlain, and the Golden Age of Basketball, Ballantine Books,‎ 26 septembre 2006, 432 p. (ISBN 978-0812970302)
  • (en) Jeff Greenfield, The world's greatest team: A portrait of the Boston Celtics, 1957-69, Random House,‎ 1976, 208 p. (ISBN 978-0394495606)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k À cette époque, les paniers à trois points n'existent pas et les autres statistiques ne sont pas forcément comptabilisées.
  2. a, b, c et d Certaines statistiques ne sont pas présentes car elles n'étaient pas répertoriées à l'époque

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 50 greatest players in NBA history », sur www.nba.com
  2. (en) « Team Statistical Leaders », sur Site des Celtics sur nba.com
  3. a, b et c (en)« Sam Jones », sur basketball-reference.com (consulté en 2012)
  4. (en)« Top 10 Leaders By Category - As of 2010-11 Season », sur Site des Celtics sur nba.com
  5. (en) « Individuals records », sur nba.com Celtics site (consulté le 15 mai 2012)
  6. (en)« Stats Central - Top 10 Leaders By Category », sur Site des Celtics sur nba.com (consulté le 17 octobre 2012)